Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Jeu des 7 familles appliqué à la blogosphère

Flavien Chantrel, le 27 février 2009

Le mot Blogosphère est devenu générique au fil du temps. Chacun se l’approprie et met derrière ce terme des réalités bien différentes. L’utilisation la plus courante consiste à désigner l’ensemble des blogs. Quand on sait qu’il existe officiellement plusieurs millions de blogs en France, il est difficile de parler en leur nom à tous. De plus, les buts recherchés par les blogs varient énormément. Pour un blogueur qui cherche trafic et visibilité, combien de blogs de voyage éphémères ? De carnets intimes cumulant 30 visites par mois ? D’espaces personnels abandonnés depuis déjà longtemps ?

blog pro

Le terme blogosphère regrouperait donc uniquement la face visible de l’iceberg, composée de ceux qui cherchent à se faire voir. Et encore… A chacun sa blogosphère ! Elle est bien souvent délimitée par le secteur traité, l’angle choisi, la cible visée… Couvrir ne serait-ce qu’un thème dans sa veille est déjà très chronophage. Alors en couvrir plusieurs… Rien de plus personnel donc que la définition de ce terme, souvent confiné à un microcosme particulier (quelques blogs d’une seule thématique). Pourtant, les mêmes schémas semblent se répéter dans les différentes blogosphères : influence, styles, travers…

Voici donc un petit manuel billet à l’usage des débutants et autres personnes extérieures à ce monde passionnant et souvent fermé. Loin d’être exhaustif, j’ai tenté de dégager une sorte de jeux de 7 familles de la blogosphère telle que je la conçois. 7 thématiques pour 7 traits dominants. Vous avez le droit de ne pas être d’accord, n’hésitez pas à me dire pourquoi.

contenu

Les différentes familles de blogueurs

Je les ai volontairement limité à 7 8, il pourrait en avoir deux ou trois fois plus. Certains se situent bien sûr entre deux, voire entre trois catégories.

  • La famille High-Tech

Les blogs high-tech peuvent prendre de multiples formes : geek, outils et services en ligne, dernier gadgets en vogue, actualité des start-ups et j’en passe. C’est généralement la plus auto-centrée car le contenu traite souvent du contenant. Toujours à l’affût des dernières nouveautés, le blogueur high-tech utilise des termes barbares techniques et vit dans une réalité presque parallèle. Dernière nouveautés Twitter, preview d’un téléphone portable des mois avant sa sortie, nouvelle fonctionnalité offerte par Google… Difficile de faire la transition avec le grand public, peu concerné et rarement intéressé par ces informations très (trop ?) spécialisées. Les « geeks » sont toutefois assez nombreux pour constituer un public intéressant. Leurs auteurs sont divers : travailleurs du web, blogueurs pros ou passionnés du secteur.

  • La famille « 3615 mylife »

Terme déjà consacré, les blogs « 3615 mylife » sont centrées sur la vie de leur auteur. Il convient toutefois de distinguer plusieurs types d’espaces (ultra)personnels. Les skyblogs en constituent bien sûr une part importante. Ils sont toutefois de plus en plus nombreux à opter pour Worpress ou Dotclear et à soigner la forme. La qualité des contenus varie énormément. Des plus insipides aux plus passionnants, ils dépendent principalement de la qualité d’écriture du tenancier. Si le lectorat de la majorité d’entre eux reste confidentiel, certains se démarquent et connaissent un joli succès (souvent mérité). Les sujets traités sont théoriquement indéfinis : mésaventures, opinions, coups de cœur, coups de gueule, vie sentimentale… Certains assument au grand jour, d’autres préfèrent protéger leur identité en ligne en restant anonymes.

  • La famille Blogs emploi/expert

Les blogs emploi sont consacrés à l’univers professionnel de la personne qui le tient. Aide à la recherche d’emploi, expertise sur son secteur d’activité, actualité de sa branche, conseils pratiques, vulgarisation… Les sujets traités sont forcément nombreux et dépendent du métier de l’auteur. J’aurais tendance à classer les blogs Marketing (assez nombreux) dans cette catégorie. Véritables vitrines professionnelles, ils permettent de gérer sa réputation en ligne et parfois d’obtenir des opportunités. Le tout est bien sûr de tenir un rythme de parution sur la longueur, beaucoup abandonnant leur blog après quelques billets.

  • La famille Buzz

Le blog Buzz consiste à regrouper les sujets qui drainent du trafic. Vidéos en vogue, actualité des stars, humour… Derrière un leader incontesté, beaucoup tentent de grappiller une part du gâteau. La concurrence est rude mais le trafic est souvent au rendez-vous. Il est toutefois beaucoup moins ciblé qu’ailleurs, donc plus difficile à monétiser. Haïs par certains, regardés en cachette par d’autres (parfois les mêmes), ils bénéficient d’une bonne cote auprès du grand public. Les meilleurs référenceurs s’en tirent bien sûr mieux que les autres.

  • La famille Politique

C’est sans doute la plus féroce et la plus passionnée. De gauche comme de droite (voire du Modem), ils sont aussi bien tenus par des politiques, des militants, des observateurs « neutres » ou des citoyens. Débats d’idées, critiques constructives (ou pas), prolongement des discussions de comptoirs ou véritables analyses, on trouve de tout. Forcément subjectifs, le public se constitue par affinités avec la pensée politique de l’auteur.

  • La famille BD

Les blogs BD sont vraiment nombreux en ligne. Auteurs confirmés ou « pure-players » issus du web, il n’est pas rare d’en trouver de très bonne qualité. Quand c’est le cas, l’addiction est souvent au rendez-vous… Certains ont réussi à faire publier leurs écrits. Le trafic peut atteindre des sommets pour les plus appréciés, le contenu aidant à la fidélisation. Il s’agit véritablement d’une blogosphère à part, entre fan-arts et festivals dédiés.

  • La famille « Blogs de filles »

Peu apprécié par certain(e)s, le terme blogs de fille s’applique aux divers blogs traitant de beauté/vêtements/styles de vie. Un classement Wikio/Elle leur est même consacré. A ne pas confondre avec les blogs féminins, qui traitent de sujets bien plus divers, les blogs de fille sont à la blogosphère ce que les magazines féminins sont à la presse. Certaines ont d’ailleurs tissé des partenariats avec ces derniers ou leurs équivalents en ligne. Ils génèrent un trafic important et ont un pouvoir de monétisation bien supérieur à d’autres types de blogs, ce qui créé bien souvent polémiques et jalousie.

  • La famille Loisirs

Difficile de faire plus large, certes. Mais cela correspond bien à une tendance, à savoir les passions appliquées à un blog. De la cuisine au sport an passant par les séries, ces blogs ont un vrai potentiel. Qui parle mieux d’un sujet que ceux qui en ont fait leur passion ?

Voilà donc 8 familles de blogs parmi d’autres. Elles ont la particularité d’avoir peu d’interactions les unes avec les autres. Au final, seul le support blog reste commun. Il n’en reste pas moins que les personnalités des auteurs dans leur approche, leur écriture ou leur statut peuvent avoir des similarités. La preuve avec ces 7 traits dominants. Idéal pour achever le jeu des 7 familles (dans la famille High-Tech, je demande l’influent !).

revue de blogs

Les traits dominants

  • L’influent

S’il y a bien un élément que l’on retrouve dans toutes les blogosphères, c’est bien le blogueur influent. Mais qu’entend-on par ce terme ? L’audience ? Les relations avec les annonceurs/le réseau ? Les premières places des classements ? Un peu de tout çà. Le terme est par ailleurs contesté par beaucoup. En réalité, le blogueur influent l’est généralement dans une sphère limitée correspondant principalement aux blogueurs traitant du même thème. Il s’agit donc d’un « blog de référence » dans son domaine. Vénéré par certains qui tentent de bénéficier d’un peu de visibilité, critiqué par d’autres jaloux d’un succès non mérité (selon eux), le blogueur influent recueillera principalement des trolls, des sollicitations incessantes d’agences ou de nouveaux sites et une liberté de parole surveillée de près (Mais comment un blogueur influent peut-il dire çà ? C’est inconscient !) . Cela ne donne pas spécialement envie au final. Comme dirait un blog qui vient d’ouvrir, attention, l’influence çà brûle.

  • L’aspirateur RSS

L’aspirateur RSS est généralement un petit malin qui a compris que pour tenir un blog, il suffit de prendre 5 sources étrangères et de piller leur contenu. Cela va des traductions incessantes d’articles à la sortie de services en ligne en passant par ceux qui automatisent les publications (ou qui copient/collent sans vergogne). Là où certains tentent d’apporter une plus-value de par leur sélection ou par leur analyse, ces derniers ne font que relayer sans jamais rien apporter en plus. Dommage. Une des problématiques du web à venir est l’accès et le filtrage de l’information, certes, mais elle doit prendre d’autres voies.

  • Le contestataire

Le contestataire n’est par définition pas d’accord. Ou rarement. Il s’agit généralement d’un blog de critiques (pertinentes ou pas) envers tout et n’importe quoi (des films pourris, des sites à deux francs, un métier inutile, des hommes politiques en bois… Voir la première partie). Le concept n’est pas mauvais en soi, les déclinaisons peuvent même être très bonnes. Attention toutefois à ne pas tomber dans le côté obscur en brassant du vent pour rien. Tant que la critique reste constructive et fondée, la plus-value sera réelle.

  • Le journaliste

Oui, tous les journalistes ne s’opposent pas à la montée en puissance du média Internet. Le succès mérité des sites d’informations pure-players en témoigne. Certains se sont même pris au jeu en ouvrant un blog. Le débat entre journaliste et blogueur a fait couler beaucoup d’encre (enfin on se comprend). Je n’opposerais pas les deux, certains blogueurs qui n’ont pas leur carte de presse écrivent remarquablement bien, je les classe ici. Il faut tout de même avouer qu’écrire est un métier, et que les professionnels ne le sont généralement pas pour rien. Ce genre de blogueur aura un rythme de publication généralement moins élevé, mais les billets seront complets, construits et argumentés. Difficile de battre Närvic dans ce domaine.

  • L’anonyme

Tout le monde n’a pas le courage, la possibilité ou la volonté d’avancer à visage découvert sur la toile. De nombreux blogs sont ainsi anonymes. Cela permet une liberté de ton plus ouverte. Cela débouche parfois également sur la création de personnages fictifs absolument passionnants. Si vous lisez L’incompétent ou le e-consultant, vous ne direz pas le contraire. D’un autre côté, cela peut déboucher sur les pires bassesses, mais c’est une autre histoire.

  • L’institutionnel

Le blogueur institutionnel doit généralement autant sa notoriété à la franchise dont il s’occupe ou à la marque pour laquelle il travaille qu’à ses qualités intrinsèques (souvent bien réelles). Son blog se rapproche donc plus d’un site au sens commun du terme que d’un blog comme tant d’autres.

  • Le créatif/apporteur de contenu

Certains blogueurs (trop rares) apportent du contenu neuf sous une forme ou une autre. Podcasteurs, développeurs de sites récréatifs, de services en ligne, graphistes exposant leurs créas… Le blog est dans ce cas autant une vitrine qu’un moyen d’expression. Et il faut avouer que c’est souvent un plaisir de voir leur actualité ! Les blogs BD sont bien sûr hors-compétition.

Voilà ! Il ne vous reste plus qu’à déterminer quel blog s’applique à quelle famille/trait de caractère. Des idées ?

Crédits images : Conseils marketing et Phénomène graphique

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Ping : Spirit of wordpress
  2. Darklg dit :

    Merci pour les liens 🙂
    En effet, c’est pas toujours évident de trouver l’idée qui fera sourire mes visiteurs 🙂

  3. Renard Blanc dit :

    Très bon article en sois, ma femme est donc dans la huitième famille par contre impossible de la placé encore dans les traits dominants.

    merci pour cette article

  4. BJC dit :

    joli billet !!
    pas de blog pour inaugurer la famille des « 3615 mylife » ? … pourtant nous connaissons tous une caissière qui a bien réussi dans cette catégorie

  5. KT dit :

    Bravo, note très réussie et originale !
    Pour info, trouvée grâce aux tweets de Mael, un Twitterer influent (une nouvelle idée d’article ?…)

  6. Véronique dit :

    Bonne idée! et des découvertes, aussi.
    Sinon, dans le jeu des 7 familles, il y a celle des Modérateurs…inclassable 🙂

  7. fbrahimi dit :

    Bravo bonne idée et bon travail. et merci pr le lien 🙂

  8. Touline dit :

    Très intéressante ta classification, ça c’est du contenu !
    Et merci pour le lien 🙂

    Je ne pensais pas trouver une famille pour les « blogs de filles » ! Je les aurais casé ailleurs…
    Tu ne cites pas les blogs photos ? Ils sont parfois un peu transversaux à tes catégories et (je trouve) très nombreux.

  9. Modérateur dit :

    @Darklg : et tu réussis assez bien 😉

    @Renard blanc : j’aurais tendance à la placer dans la famille Loisirs / Créatifs 🙂

    @BJC : pas faux, même si elle est plus parmi les blogs emploi à mon goût. Pour les exemples, effectivement je n’en ai pas mis… La qualité restant souvent variable en fonction des affinités, dur d’en tirer un exemple consensuel.

    @KT : merci à Maël alors !

    @Véro : une toute petite famille alors 🙂

    @Fadhila : merci 🙂

    @Touline : les blogs de filles sont très nombreux et sont les plus « influents » à mon avis (trafic, pertinence par rapport à la cible, relations avec les annonceurs…). Effectivement il manque des familles de blogs et pas mal de traits dominants. Mais pour être complet j’aurais presque du écrire un livre 🙂

  10. Annouchka dit :

    Merci pour votre lien vers mon blog, et bravo pour votre article très pertinent ! Belle analyse des blogs en général, très complète.

  11. Simon dit :

    Quand on connaît les chiffres des Skyblogs, ce serait justice que de leur donner une grande part dans la sphère des « vrais » blogs francophones : souvent pourtant on a l’impression que certains de leurs auteurs n’ont pas compris qu’ils ne sont pas sur MSN … c’est une catégorie à ajouter dans les traits dominants : les malcomprenants. Même si on aimerait bien ne pas les compter dans les rangs des blogueurs 😉

  12. Modérateur dit :

    @Simon : ils sont en nombre en effet 🙂 A chacun sa compréhension du web et ses rouages en effet, le tout est de na pas porte atteinte à son identité numérique de manière durable…

  13. Véronique dit :

    J’ai pris plaisir à te relire, merci (à quand un jeu des 7 familles des blogs emplois RJ :D);je me rends compte aussi qu’entre sa parution initiale et maintenant, il y a des blogs que tu cites que je connais (ce qui n’était pas le cas avant). Comme quoi, le temps « Web » va vite. 😉

  14. Modérateur dit :

    @Véronique : oui, on apprend vite en ligne, et la blogosphère n’est pas si grande que çà 🙂 Quoique…

  15. holger dit :

    Très sympa comme nouvelle présentation de blog!!!
    J’aime beaucoup cette manière de voire les choses d’un point de vue objectif.
    J’ai pu constater que mon blog fait partie de trois des familles cités.
    Il est évident pour moi qu’on ne peut pas forcement classer un blog suivant des critères précis car celui-ci, quel que soit son nom, évolue et les préoccupations et les mentalités changent.
    Toutes fois, beaucoup de façons de pensés ou de hobby restes.les mêmes

  16. Laurent RODRIGUEZ dit :

    Très bonne idée ce classement qui nous permet de comprendre un peu mieux la blogosphère et ces différentes composantes… Merci pour le lien dans la famille blogs emploi/expert

    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *