Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Socialshaker lance une nouvelle version de ses services

Flavien Chantrel, le 6 mai 2015

Si vous travaillez dans les médias sociaux, il y a de fortes chances pour que vous connaissiez Socialshaker, éditeur d’applications Facebook, Twitter et Instagram pour les community managers et les services marketing désireux d’engager, de fidéliser et de développer leurs communautés. SocialShaker vient de fêter ses 4 ans et a connu une jolie croissance pour arriver à une vingtaine de salariés aujourd’hui, un chiffre d’affaires en hausse constante et des services qui se sont étoffés. La société sort aujourd’hui une nouvelle version, une V3 qui repense entièrement l’offre. Pensée en mode multicanal, elle souhaite permettre une centralisation plus pratique pour ses utilisateurs.

Pour fêter cette nouvelle version comme il se doit, nous recevons aujourd’hui Antoine Spadoni sur le blog. Le fondateur de Socialshaker revient sur son aventure entrepreneuriale, nous donne des chiffres sur l’évolution qu’a connue sa société, présente cette nouvelle version et nous offre en prime quelques conseils pour mieux gérer nos jeux concours et opérations en ligne. Merci à lui pour ses réponses. Envie de tester ? Cette nouvelle version est gratuite jusqu’au 31 mai si vous souhaitez y jeter un œil.

socialshaker

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter et présenter le service pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Antoine Spadoni - SocialshakerAntoine Spadoni, je suis le fondateur et dirigeant de Socialshaker. C’est une solution Social Media lancée en mars 2011 pour répondre au besoin des Community Managers de pouvoir lancer des opérations marketing rapidement et à moindre coût avec une formule d’abonnement mensuel ou annuel. Pour la petite histoire, nous développions déjà des applications Facebook sur mesure pour les marques depuis 2009, ce qui nous a permis de bien comprendre l’évolution du besoin de nos utilisateurs et d’y répondre avec Socialshaker.

Socialshaker fête ses 4 ans. Quel chemin a été parcouru pendant ces années ?

Ces 4 années se sont écoulées à une vitesse incroyable. 3 mécaniques étaient disponibles lors de notre lancement contre plus de 35 aujourd’hui. Nous avons notamment étendu la couverture de Socialshaker à plusieurs plateformes avec l’ajout de Twitter et Instagram.

En utilisant nos mécaniques, nos clients ont qualifié plusieurs millions de contacts depuis notre lancement. Notre infrastructure a largement évolué pour répondre aux fortes charges de trafic liées à la croissance importante du nombre de nos utilisateurs. Nous garantissons aujourd’hui une disponibilité maximale à tous nos clients, y compris les plus exigeants comme Universal Music, Ferrero Rocher ou Hachette.

Côté chiffres, où en est Socialshaker actuellement ?

A la fin de l’année 2014, nous avons désormais dépassé les 50 000 utilisateurs enregistrés et continuons de recruter régulièrement au sein de notre équipe notamment des commerciaux et des développeurs. Nous serons 20 personnes à la fin du mois de mai et prévoyons de recruter 10 nouveaux collaborateurs d’ici 2016.

Chaque année, la croissance est au rendez-vous et la société est capable de s’autofinancer depuis son démarrage. Le cap du million d’euros de chiffre d’affaires a d’ailleurs été dépassé en 2014. En parallèle, nous déployons progressivement notre présence en Europe : nous avons ouvert un bureau en Espagne fin 2014 et sommes désormais présents en Allemagne avec l’arrivée cette semaine d’un responsable commercial à Berlin.

datashot

Une nouvelle version voit le jour pour fêter ce quatrième anniversaire. Quelles sont les nouveautés ?

Pour cette version 3 nous avons conservé les valeurs clés de Socialshaker (simplicité, efficacité et coût abordable) mais avons intégralement repensé notre service et aucune ligne de code de la V2 n’a été reprise dans notre V3. Nous sommes donc partis d’une page blanche afin de réinventer notre service.

Nos utilisateurs découvrent déjà en bêta 3 nouveautés majeures sur notre module Campagnes. La plus visible c’est une toute nouvelle interface qui met le guidage de l’utilisateur dans le paramétrage d’une campagne au coeur de l’expérience. Ensuite cette interface est 100% responsive ce qui veut dire que l’on peut désormais lancer une campagne Quiz ou Concours Photo depuis son smartphone. De même le suivi de son opération peut se faire en mobilité à tout moment.

Enfin, nous proposons à nos utilisateurs de lancer des campagnes digitales disponibles en multi-canal ou en cross-canal puisque chaque mécanique est désormais disponible de manière responsive sous forme d’application Facebook, de microsite ou directement sur son site internet (via un code iframe).

Une marque peut rendre disponible en simultané son jeu marketing sur sa page Facebook, sur son site et le diffuser sur Twitter ou via un emailing à travers le microsite. Toutes les données remontent à un seul et même endroit sur Socialshaker.

Avez-vous vu une évolution dans les usages des community managers dans leur utilisation des applis et des concours Facebook ?

Bien sûr, l’usage se diversifie en terme de mécaniques et nos utilisateurs apprécient de pouvoir faire varier leurs opérations tout au long de l’année.

En terme d’évolution, j’ai pu constater depuis 12 mois que de nombreux community mnagers ont fait progresser l’engagement de leur communauté et peuvent aujourd’hui bénéficier de contenu crée directement par les fans à travers des mécaniques participatives comme Hashtag Contest par exemple.

Sur Facebook, nos utilisateurs n’hésitent plus à lancer des campagnes plus orientées “gaming” avec une mécanique comme Gifts Rain qui fonctionne très bien sur plusieurs moments clés comme Noël, la Saint-Valentin ou encore Pâques.

campagnes

Si vous deviez donner des conseils aux utilisateurs, quels seraient-ils ?

Je peux leur donner 2 conseils pour maximiser la réussite de leurs opérations marketing.

Le 1er conseil est de veiller à faire monter progressivement l’engagement de sa communauté avant d’utiliser des mécaniques participatives. Il est préférable d’utiliser dans un premier temps des opérations au processus de participation simple et rapide comme les Instants Gagnants (Jackpot, Gifts Rain…) ou encore les Quiz ou Pyschoquiz. Ces mécaniques vous permettront à la fois de vous constituer une 1ère base de joueurs qualifiés et de mieux comprendre leurs attentes, vous pouvez pour cela intégrer des questions personnalisées dans vos formulaires de participation.

Avec ces informations acquises vous serez en mesure de choisir la thématique adéquate lorsque vous lancerez une mécanique participative avec création de contenu.

Mon 2ème conseil est d’utiliser tous les canaux à votre disposition lorsque vous lancez une opération de jeu marketing : en la lançant en simultané sur Facebook, sur votre site web ou via un microsite vous maximisez vos chances de toucher tous les segments de votre communauté.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *