Interview : Otograff, le premier magazine papier personnalisable

otograff Otograff est né à la rentrée 2011, il y a quelques semaines seulement. Le concept de ce magazine est particulièrement original. Vous en êtes l’éditeur en chef, c’est vous qui le composez selon vos envies ! Autre particularité, Otograff est un trimestriel vendu uniquement en ligne. Vous le recevrez néanmoins par La Poste au format papier. Chaque numéro est unique puisque composé par vos soins. 70% des contenus sont proposés par une équipe de professionnels (journalistes, photographes) et 30% proviennent de contributions proposées par les lecteurs et validées par la rédaction. Vous pouvez également choisir un assemblage déjà fait sur le thème Culture, Société et Voyage. Le tout est lié à un thème commun à chaque magazine. Pour le premier numéro, il s’agissait de « Ombres ».

Le résultat est très agréable à lire. Otograff est clairement haut-de-gamme, on appréciera la qualité du magazine, aussi bien au niveau des articles que de la mise en forme et du support. Le petit mot ajouté à votre nom est le petit plus qui souligne la personnalisation. Le tout vous coûtera 15 euros, port compris. Idéal pour un cadeau de Noël ? Patrice D’Arras, Directeur de la publication d’Otograff, nous en dit plus dans cette interview. Merci à lui pour ses réponses.

  • Le concept d’Otograff est novateur, mêlant une partie fixe à une partie choisir par l’internaute. Cette personnalisation va-t-elle dans le sens de la demande que vous avez constaté du côté des lecteurs ?

J’ai envie de vous répondre par une boutade : le temps, que je n’ai pas connu, où il n’y avait qu’une seule chaîne de télé est très loin derrière nous. De plus en plus, les spectateurs, les lecteurs, les téléspectateurs, veulent choisir, à la demande, à la carte. C’est une tendance lourde, à laquelle, forcément, les lecteurs d’Otograff n’échappent pas.

  • Quelle est la cible du magazine ?

50% des contributions qui ont été proposées sur notre site sont culturelles. Nous avons donc une cible curieuse, qui aime à profiter des biens culturels. Nous avons remarqué que nos lecteurs étaient très souvent présents sur les médias sociaux. En gros, nos lecteurs sont sur Twitter et lisent Télérama.

otograff

  • Pourquoi avoir fait le choix de vendre Otograff uniquement en ligne ?

Otograff étant un magazine personnalisé par l’internaute sur le site www.otograff.com, il y aurait peu de sens à proposer en librairie ou en kiosque des numéros figés. De plus, économiquement, nous avons pris le parti de dépenser en fabrication (la personnalisation coûte cher) l’argent que nous économisons puisque l’envoi par courrier à l’unité nous retire les commissions kiosque, le coût de la gestion des stocks et des invendus.

  • Pourquoi avoir choisi le format trimestriel, plutôt qu’une parution plus récurrente ?

Selon moi l’avenir du papier est dans les périodicités longues, internet ayant désormais le rôle logique de diffuseur d’informations instantanées.

otograff

  • Le site est ouvert aux contributions d’internautes. Pouvez-vous nous expliquer comment cela fonctionne ?

L’idée est de permettre à nos lecteurs de contribuer à leur propre magazine. Soit parce qu’ils sélectionnent les contributions des autres, soit parce qu’ils décident eux-même de créer une contribution. Otograff est un mixe entre une partie fixe, traditionnelle, et une partie variable que chacun constitue, et qui est par essence à la fois aléatoire et créative. Chacun peut choisir de créer sa propre contribution sur notre interface, en choisissant son titre, ses photos, sa couleur, en écrivant les textes. Dès lors ce que propose Otograff est extrêmement varié. Par exemple aujourd’hui deux contributions nous sont parvenues: l’une sur la texture de la mandarine, l’autre sur les clubs sportifs de Montpellier. Bien entendu, la rédaction relit chaque contribution avant de la valider.

  • Quels ont été les premiers retours des lecteurs ?

Si vous cherchez sur internet vous ne verrez que des commentaires enthousiastes. Nous sommes très heureux de l’accueil que nous réservent nos lecteurs. Certains d’entre eux y voient une idée de cadeau.

Le site Otograff

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar