Interview : Open revient sur sa participation à la Battle Dev

Open, est une des principales ESN françaises. Toujours à la recherche de nouveaux talents, la société participe régulièrement à des opérations de recrutement innovant. Dernièrement, Open s’est joint à la Battle Dev RegionsJob qui mettait en relation développeurs et entreprises. Nathalie Mréjen, directrice Marketing & Communication chez Open revient sur l’intérêt de ces nouvelles formes de recrutement pour l’entreprise et sur leur première participation à la Battle Dev.

 

Pourquoi avoir choisi de participer à cette Battle Dev ?

Open poursuit et cherche à renforcer son positionnement de recruteur innovant. C’est pourquoi nous restons à l’écoute de tous types d’opérations permettant d’aller au-devant de nos candidats de façon différente, ludique et dynamique. Aucune action ne se ressemble, aucun dispositif ou canal de recrutement ne présente les mêmes atouts. La Battle Dev propose déjà de ne s’adresser qu’à un type de population à savoir les développeurs. C’est une particularité intéressante surtout pour une entreprise comme Open qui présente plus de 600 postes à pourvoir et qui couvre une multitude de profils.

Les Battle Dev sont un outil de recrutement, mais ils permettent aussi de communiquer sur la marque employeur. Quel était votre objectif premier ?

Notre politique de communication recrutement nous amène à chaque événement, manifestations ou opérations, à suivre en parallèle deux objectifs car ils sont intimement liés à savoir générateur de recrutement d’un point de vue quantitatif et également créateur de valeur pour notre marque employeur. Il est difficile de prioriser ces objectifs  selon nos actions. Bien sûr, on essaie malgré tout de le faire ne serait-ce que pour évaluer, autant que faire se peut, le retour sur investissement direct ou indirect. Pour la Battle Dev, nous avions sincèrement misé sur les 2 en parallèle ne pouvant mesurer l’impact d’une telle opération sur cette population.

La Battle Dev vous permet-elle de trouver des profils qui ne seraient pas nécessairement détectés par vos process de recrutement « classiques » ?

Même si nous sommes encore en cours d’analyse et de prises de contact auprès des candidats postulants chez Open, nous avons pu déjà identifier des nouveaux profils qui ont été plus séduits par le caractère ludique et de compétition proposé par cette opération que l’utilisation de canaux « classiques ». Il y aussi ceux qui sont partout et là nous retrouvons des profils déjà identifiés par ailleurs.

Concrètement, quels types de profils recherchiez-vous ?

Nous recherchions essentiellement  des développeurs sur les technologies C#, Java, Cobol, BigData, Cloud, J2EE et mobilité.

Les profils des participants correspondaient-ils à vos attentes ?

Pour l’instant oui, certains sont extrêmement intéressants de par la pluralité des langages de programmation qu’ils maîtrisent. Pour une ESN comme Open, qui recrute sur la qualité des profils, c’est une source complémentaire pertinente.

 

Les Battle Dev se substituent-ils aux process de recrutement habituels pour Open, ou sont-ils une première étape vers des entretiens plus classiques ?

Notre process de recrutement répond à des exigences de normes qualité bien définies. La Battle Dev ne se substitue pas à ce process. Elle ne fait que générer des candidatures qui vont suivre ensuite, en effet, notre process de recrutement classique et les différentes étapes d’entretien pour celles retenues.

Le système de classement est-il un bon indicateur du niveau des développeurs, et donc de leur capacité à répondre aux besoins d’Open ?

Pas tant que ça. C’est une information supplémentaire non négligeable mais en aucun cas un élément de sélection. Tous les CVs reçus sont étudiés avec la même attention par nos équipes Ressources Humaines.

Concrètement, cette Battle Dev a débouché sur combien de prises de contact avec des candidats ?

Nous avons reçu plus de 100 CVs. Les prises de contact sont en cours. Elles se font régionalement selon le lieu de vie de chacun des candidats.

Cette première édition de la Battle Dev vous a-t-elle donné envie de participer à nouveau à ce type d’événement ?

Pourquoi pas. Si nous aboutissons à des recrutements de qualité et qu’en même temps nous enrichissons notre image de marque employeur, il n’y a pas de raison de ne pas renouveler l’expérience.

La prochaine édition de la Battle Dev aura lieu le 5 novembre

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar