Interview : Maxime Barbier présente la stratégie de MinuteBuzz

Les sites de divertissement sont devenus des acteurs importants du web français, MinuteBuzz, Topito, Démotivateur ou  Konbini attirent chaque mois des millions de visiteurs. Le contenu qu’ils partagent est parfaitement adapté aux bonnes pratiques social media, et ils profitent tous d’une forte visibilité sur les réseaux sociaux, indispensables au partage de leurs contenus. Nous nous intéressons aujourd’hui à MinuteBuzz et à son fondateur Maxime Barbier. Il revient sur l’histoire ainsi que sur la stratégie de développement du site lancé il y a 4 ans et qui attire aujourd’hui plus de 7,5 millions de visiteurs chaque mois.

minute-buzz-facebook

Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre rôle au sein de MinuteBuzz ?

Je suis le cofondateur de MinuteBuzz et directeur général de la société. MB est une entreprise qui a été montée il y a 4 ans. Notre promesse est d’apporter 5 minutes de sourire par jour aux internautes français.

Vous avez nommé il y a peu de temps une nouvelle directrice générale suite à la levée de fond d’1 million d’euros effectuée cet été. Quels seront les changements pour le site suite à cette nomination ?

Nous sommes maintenant 3 dirigeants, Laure Lefevre, présidente de la société, elle s’occupe de la gestion de l’entreprise et de la partie commerciale. Corinne Lejbowicz nous fait profiter de son expérience en matière de stratégie et de développement. Je m’occupe de la partie créative et du contenu ainsi que de l’aspect relation publique.

Quel est la place des réseaux sociaux dans la stratégie de trafic de MinuteBuzz ?

MinuteBuzz c’est actuellement plus de 15 millions de visites par mois et 7,5 millions de visiteurs uniques. 68% de notre trafic vient du mobile, et 70% des réseaux sociaux. Facebook est une part très importante de notre trafic social, Twitter arrive loin derrière. Nous faisons aussi quelques essais sur Pinterest, après avoir observé l’engouement aux USA. Chez MinuteBuzz nous avons une personne dédiée pour optimiser tous nos posts sur les réseaux sociaux et la gestion des communautés : 436 000 fans Facebook, 35 000 followers, une communauté Instagram en pleine croissance, une présence sur soundcloud et vine. Nous essayons vraiment de développer toute nos présences sociales sur le maximum d’espaces.

minute-buzz-instagram

Ce trafic social est-il lié au succès de MB ?

Dès le début du site nous avons décidé de faire du contenu qui se partageait facilement, ça a toujours été l’identité du site. Les gens viennent chez nous pour partager du contenu. Chaque mois, nous sommes d’ailleurs la source d’1,5 millions de partages cumulés sur tous nos contenus. Les gens nous font grandir en partageant nos articles.

BuzzFeed notamment a souffert de l’algorithme Facebook et est hyper dépendant du réseau pour garantir son trafic. Partagez-vous ces inquiétudes quant à une Facebook dépendance ?

Nous avons doublé notre trafic Facebook entre décembre 2013 et décembre 2014. Nous savons que Facebook pénalise les contenus racoleurs mais l’algo prend en compte le temps passé sur le site, or, il est chez nous de plus de 3 minutes par visite. Nous ne sommes donc pas pénalisées par l’algorithme. Nous nous sommes aussi éloignés des tournures trop racoleuses et trop faciles.

Pourquoi MinuteBuzz fonctionne bien, et pas BuzzFeed malgré leur expérience et leur statut de média star ? Quels sont les éléments différenciant entre les 2 sites ?

Nous avons lancé MinuteBuzz sans regarder du côté de BuzzFeed, et nous n’avons jamais adopté leur format basé au uniquement sur des listes et des top. En revanche, nous nous sommes clairement inspirés d’eux en ce qui concerne la monétisation et le business model. Nous étions les premiers à suivre leur modèle de native advertising, dès fin 2012. Pour ce qui est de leur faible succès en France, je pense qu’ils n’ont pas mis les moyens pour ce marché. Il n’y a pour l’instant que des traductions et quelques contenus originaux. Ils n’ont aucune équipe commerciale en France, ce qui montre bien selon moi qu’ils n’en font pas une priorité.

minute-buzz-habillage

MinuteBuzz était le premier site média français à abandonner le display pour le native advertising ? Concrètement, quels sont les avantages de ce format pour l’annonceur ?

Avec le succès du mobile et l’arrivée massive sur desktop de bloqueurs comme AdBlock, le display perd de l’intérêt. Le native advertising représentait ¼ de notre chiffre d’affaires en 2013, c’est 90% de notre CA en 2014. La garantie pour les annonceurs est que leur cible est mise dans une prédisposition à entendre leur message publicitaire. Notre génération ne veut plus des formats intrusifs type pop-up ou display. Elle veut que la marque lui parle comme le ferait un média. Notre promesse aux annonceurs est de leur vendre du contenu de qualité  pour mettre en avant leur marque et leur message.

On voit de plus en plus de vidéo sur les sites médias. Est-ce un axe de développement à venir pour le site ?

Facebook veut clairement qu’on pousse la vidéo. Ce sera un des gros enjeux pour nous cette année. Nous nous sommes associés avec une boîte de production WeKAPTURE et nous allons publier une vidéo par semaine. La 1ère vient de dépasser le demi-million de vues sur Facebook, nous sommes très contents !

 

On voit de plus en plus de contenu estampillé « fait maison » sur MinuteBuzz, est-ce une nouvelle identité de marque et un moyen de se différencier de la concurrence ?

Pendant longtemps nous avons été catalogués comme simple agrégateur et le fait maison est là pour montrer que nous avons une vocation à créer du contenu. Même si dans certains articles les Gifs et photos ne sont pas spécialement les nôtres, l’angle et le contenu sont créés par l’équipe. Nous voulons le faire savoir, car nos concurrents n’ont pas toujours la même ligne de conduite.

Les chiffres de trafic sont déjà énormes, le site peut-il encore se développer ? Quels sont les prochains objectifs ?

L’objectif est de continuer à croître, nous aimerions encore doubler notre trafic cette année. Notre switch mobile est aussi toujours en cours. Nous n’avions que 30% de trafic mobile début 2014, il a doublé en 1 an. C’est un vrai enjeu pour nous. Nous travaillons aussi à réduire notre dépendance à Facebook. Cela passe par une stratégie SEO et un vrai travail sur notre image pour gagner plus de trafic direct.

Fin août vous avez levé 1 million d’euros, pour une jeune start-up comme MinuteBuzz, à quoi servent ces fonds ?

Quatre ans pour une start-up, ce n’est plus forcément si jeune. Nous avons eu la chance de lever 500 000 euros au tout début de l’aventure. Cela nous a appris à gérer des fonds et à les utiliser à bon escient. Deux ans après nous avons failli déposer le bilan, nous savons donc aussi ce que c’est que de faire des erreurs. Cette levée de fond s’est donc faite de façon très sereine, et nous sommes très bien accompagnés pour notre développement. Nous sommes rentable depuis 2 ans, la levée de fond permet de recruter et débaucher des « hauts profils » pour nos postes clés, mais aussi de nous crédibiliser auprès des annonceurs. Après avoir levé cette somme, nous sommes tout de suite pris plus au sérieux, au niveau des annonceurs et des lecteurs. MinuteBuzz a été souvent dénigré par le passé, mais les gens portent un autre regard après une levée de fond. En France, on a tendance à taper sur les gens qui créent et entreprennent, mais MinuteBuzz aujourd’hui permet de faire vivre 25 salariés et de former 3 stagiaires.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

  1. Buzz sur net
    2 mars 2016 - 17h03

    j’aime bien cet interview je suis minutebuzz depuis longtemps ..Mr.maxime gére bien son site bravo à l’équipe de minutebuzz

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar