Deapz, l’application de recommandations sociales géolocalisées pour iPhone

Vous ne savez pas où manger ce midi ? Ne vous inquiétez pas, il y a une application pour ça : elle s’intitule Deapz, et vient d’être lancée par Fabien Bouchard, le créateur de Ufunk. Il nous présente son projet, les particularités de Deapz et la conception de son application.

deapz-pictures-6

Peux-tu commencer par te présenter ?

Je m’appelle Fabien Bouchard, créateur et éditeur de Ufunk.net. Après une formation de développeur web, j’ai travaillé dans plusieurs sociétés avant de devenir indépendant, puis en 2009 de mettre mon blog en ligne, devenu au fil du temps un webzine mais aussi mon activité principale. Je consacre le reste de mon temps et une bonne partie de mes loisirs à d’autres projets personnels, à commencer par Deapz.

Quel est le concept de Deapz ?

Deapz est une sorte de réseau social, ou plutôt de « carnet d’adresses social », qui se présente sous la forme d’une application iPhone très visuelle, accordant beaucoup d’importance aux photos. L’application est disponible en français et anglais dans le monde entier. Le concept est de permettre aux gens de noter sur une carte les lieux qu’ils aiment, que ce soit des restaurants, des points de vue, des musées, des coins de nature, des bars et autres lieux intéressants. Le but est de pouvoir les garder en mémoire, mais surtout de pouvoir les partager avec leurs amis. Le partage se fait directement dans l’application, mais aussi grâce à un système qui permet de partager sa carte et ses lieux avec les gens qui n’ont pas l’application, directement sur Facebook, Twitter, ou grâce à un simple lien.

Comment t’es venue l’idée ?

L’idée de Deapz a mis du temps à mûrir, mais le point de départ est le projet d’un ami, Eric, qui a imaginé il y a quelques années une carte permettant de répertorier les lieux du quartier d’Akihabara à Tokyo. Au fil du temps, l’idée s’est transformée pour devenir un système participatif disponible sur mobile, où chacun peut ajouter ses lieux, dans le monde entier. C’est aussi devant le manque d’applications réunissant les fonctionnalités que je recherchais que j’ai décidé de me lancer.

Combien de temps (et de personnes) a pris le développement de l’application ?

Pour tout dire, je suis entièrement seul sur ce projet, du design à la conception en passant par le développement (même si je tiens à remercier mes amis Alix, Fabien, Jean, Stephane et Eric pour leurs conseils et coups de pouce). Ayant eu envie depuis longtemps de me pencher sur le développement iOS, j’ai d’abord suivi les cours en ligne de l’Université de Stanford afin d’avoir de bonnes bases. Une fois opérationnel, le développement en lui même a duré environ 9 ou 10 mois, sur mon temps libre, mes soirées et weekends.

deapz-pictures-5

Comment l’appli se différencie-t-elle des autres applications de recommandation ?

Je dirai que ce qui différencie Deapz, c’est à la fois le côté simple et rapide d’un réseau social comme Instagram par exemple, avec des mécanismes que tout le monde connait, mais avec l’ajout d’une réelle notion de carnet d’adresses, qui permet de fixer dans le temps les découvertes que l’on y note. Pour moi, conserver des repères des lieux que l’on aime est aussi important que de les partager. Une autre notion importante est que Deapz permet d’ajouter ses lieux sans y être physiquement présent, ainsi il n’y a pas besoin d’être à un endroit pour en parler, ni besoin d’indiquer qu’on y est à un moment précis. Cette approche permet de jouer entre le partage ouvert et le respect de la vie privée…

Comment envisages-tu de la publiciser ?

Très bonne question. Je dirai qu’après l’apprentissage d’iOS et le développement de l’app en elle-même, apprendre comment promouvoir mon projet et faire parler de lui est mon nouveau challenge, et un challenge de taille puisque que je n’ai pas beaucoup d’expérience en la matière, mais surtout un budget ultra-limité. Il va donc falloir être créatif !

Une sortie sur Android est-elle prévue bientôt ?

Pour tout dire, c’est le même problème. Etant seul sur ce projet, il n’y a pas de version Android en préparation pour le moment. Mais bien sûr si le projet prend de l’importance, proposer ensuite une version Android est une voie de développement prioritaire !

L’appli est 100% gratuite et sans pub. Y-a-t-il une voie de monétisation de pensée pour plus tard ?

Il y a bien sûr quelques pistes en réflexion, mais tout dépendra du succès de Deapz. Si le but est bien sûr de garder Deapz gratuit, les pistes sérieuses de monétisation ne pourront s’envisager réellement que si ce projet prend de l’ampleur et gagne une base d’utilisateurs solide.

Quelles sont les objectifs à court terme / moyen terme ?

L’objectif à court terme est de faire parler du projet afin de faire grandir le nombre d’utilisateurs, ce qui rendra l’utilisation de Deapz plus intéressante, mais aussi d’implémenter les nouvelles fonctionnalités déjà prévues que j’ai été obligé de mettre de côté afin de pour voir sortir une première version. Plus tard, j’aimerais bien sûr que ce projet prenne de l’ampleur, afin de pouvoir former une équipe de travail, trouver des financements et continuer de développer le concept.

deapz-pictures-2

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Guillaume
    6 janvier 2014 - 17h19

    Soit si j’ai bien compris exactement la même chose que les listes Yelp, Foursquare ou Foodreporter sans les bases de données (?) ni les avis ni les check-in ? Hmm.

  2. Eric
    7 janvier 2014 - 22h09

    Bravo à Fabien ! jolie preuve de persévérance et le résultat est très pro 🙂

    Nous on vient également une app pour iphone, le concept est un peu différent puisqu’il s’agit simplement de blâmer les hommes politiques, commerces, restaurants… qui ont déçu et qui méritent d’être verbalisés … L’appli s’appelle BLAMR

    l’appli marche bien et nous l’avons développée un peu dans les mêmes conditions 🙂
    si vous voulez voir ce que ca donne c’est par la: http://www.tinyurl.com/blamr-app

    et le site http://www.blamr.fr

    eric,

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar