Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Interview de Jibé, auteur de Sans emploi

Flavien Chantrel, le 10 août 2007

jibé

Je vous parlais il y a peu du blog-BD Sans emploi, véritable modèle du genre qui met en scène Constantin et sa recherche d’emploi. Avec 1500 à 4000 visites par jour, son auteur Jibé a réussi à fidéliser son public grâce à un ton juste et léger qui fait mouche. Il m’a fait le grand plaisir d’accepter ma proposition d’interview. Vous pourrez y découvrir les coulisses de la BD, sa manière de travailler et ses projets futurs. J’attend bien évidemment vos retours et vos avis ! En attendant n’oubliez pas d’aller visiter son site, la fin de la troisième saison est pour très bientôt… De quoi rafraîchir vos vacances !

Tout d’abord, présentes nous ta BD en quelques mots.

Sans emploi, c’est une bd qui raconte les mésaventures de Constantin, un jeune chômeur un peu à la dérive, un peu déprimé et un peu déprimant.

Comment as tu eu l’idée de ce projet ?

A la base, c’est forcément personnel, comme la plupart des travaux des jeunes artistes. Au départ, c’est quelque chose que je faisais un peu dans mon coin, çà n’avait aucune vocation à être diffusé… çà a servi un peu à exorciser toutes les peurs que j’avais vis-à-vis du monde du travail dans lequel je me lançais à l’époque… Et çà s’est confirmé depuis !

Tu as trouvé un poste depuis ?

Oui ! J’en ai même trouvé plusieurs dans ma branche et actuellement je suis en poste. D’ailleurs c’est rigolo, car la majorité des personnes qui prennent contact avec moi pensent que je suis sans emploi…

Peut-on comparer ton blog à un Blog emploi ?

Oui et non, la plupart des situations sont plus ou moins vécues, mais il y a beaucoup de fictions aussi, je n’arriverais pas à supporter tout ce qui arrive à Constantin ! Après, il y a des choses qui sont arrivées dans mon entourage et que j’ai repris. Je m’inspire un peu de ce qui se passe autour de moi et de ce que j’ai vécu, mais au final pas tant que çà.

Le site marche bien ?

Chaque fois que je fais une update, çà marche bien. Par exemple, quand je met en ligne quasi-quotidiennement des formats strips l’audience est meilleure. En ce moment c’est plus irrégulier, puisqu’il ne reste plus que le dernier épisode de la saison à sortir. En général, je tourne autour de 1500-2000 visites par jour et çà peut aller jusqu’à 4000 quand je sors de nouvelles planches.

Considères-tu ce blog comme un tremplin pour booster tes créations ?

Ce n’est pas vraiment le but recherché, qui est plutôt de me faire publier gratuitement, même si çà ne me rapporte rien. Niveau opportunités, je suis à peu près aussi fort que Constantin pour les saisir, donc… Peut être que çà viendra par la suite !

Il n’y a aucune publicité sur ton blog…

C’est volontaire. D’une part, mon hébergement est gracieusement offert par le blog Le hiboo. D’autre part, c’est une question d’esthétique et de respect du lecteur. Personnellement j’aime bien arriver sur un blog sans pub ou qui m’em***de pas avec un pop-up. C’est donc une question de confort pour moi et pour les autres.

A quand la bédé au format papier ?

Çà ne dépend pas que de moi. J’avais essayé l’année dernière à la fin de la saison 2 d’envoyer tout un tas de dossiers à la plupart des grosses boîtes d’édition, qui m’ont tous gentiment rendu mon dossier en me disant que cela ne faisait pas partie de leur ligne éditoriale. A partir de là, j’ai pas pu faire grand chose… Je ne devais pas avoir les bons contacts, j’ai eu une touche une fois mais çà ne s’est pas bien orienté. Là c’est la grosse question soit je continue sur le blog uniquement, ce qui me convient très bien pour le moment au vu des retours, ou alors je vais sur un site comme lulu.com qui permet de faire ses propres éditions et de la contrôler de a à z. C’est sûr que c’est un rêve, même un fantasme d’avoir une édition qui sort dans le commerce… Mais pour l’instant je me contente de ce que j’ai, même si dans l’idéal j’aimerais me faire éditer.

Comment se passe l’écriture ? Tu planifies toute la saison ou tu écris au jour le jour selon ton humeur ?

La première saison, je faisais tout au jour le jour. Le plus loin où j’étais allé,c’était deux ou trois histoires. La bédé n’est pas sensée me prendre trop de temps dans la journée vu que je travaille à côté. J’y pensais généralement dans la douche le matin avant de partir au boulot et je dessinais entre midi et deux. Pour la saison 2 j’ai changé cette habitude parce que je voulais donner une histoire plus consistante donc j’ai pris une grande feuille de papier et j’ai donné des étapes précises à mes personnages. Pour la saison 3, il y a beaucoup de travail derrière, un story board qui est fini depuis le mois de janvier mais le temps de le faire et d’effectuer la coloration cela n’arrive que maintenant. Au début c’était un peu « freestyle » et çà se tourne de plus en plus sur quelque chose de mieux conçu.

C’est un choix de passer du strip à des planches complètes ?

Les lecteurs étaient déstabilisés avec les planches. J’avais besoin de respirer un peu, les strips c’est un exercice de style très compliqué… C’est Mafalda, c’est Garfield… Dur de trouver quelque chose à dire en 4 cases à chaque fois ! Du coup beaucoup de choses se répètent, certains procédés doivent être usés jusqu’à la corde, on doit utiliser des running gags. En tout cas la saison 4 sera plus fluide, elle ne se limitera peut être pas à 4 cases. Certaines histoires se dérouleront peut être en 5, en 3, en 8 cases… Selon l’inspiration ! Ce sera plus court, mais moins conditionné.

Tu dessines vraiment ou tu travailles par ordinateur ?

Je dessine vraiment. J’utilise trois sortes de stylos différents pour garder un côté hétérogène. Il fallait que je trouve des procédés simples pour pouvoir faire mes dessins n’importe où, au boulot, à la maison ou ailleurs. Ensuite je les scanne et je les colore sur photoshop. J’aime bien le côté coloration propre. Certains font des colorations un peu « cradingues » sur leur blog BD, voire même à la gouache, moi je suis incapable de faire çà. Une coloration toute bête, toute basique, je trouve que çà colle avec le dessin.

Un petit mot pour les chercheurs d’emploi qui te lisent ?

Ne perdez pas espoir ! Constantin n’est pas un exemple, ce n’est qu’une étape ! Si beaucoup de gens se sont reconnus là dedans (c’est ce que j’espérais d’ailleurs), il faut savoir que ce n’est pas permanent… C’est le mauvais exemple, l’extrême !

Quels sont tes projets futurs ?

Il y a déjà des saisons 4 et 5 de prévues. Le déroulement est déjà assez précis ! La saison 4 sera de nouveau une saison de strips avec des mises à jour quotidiennes, mais pas avant quelques temps. Je préfère ne pas donner de date, je vais d’abord faire une petite pause ! La saison 5 sera à nouveau une histoire comme la saison 3. Elle clotureras le cycle. Et après… On verra ! En tout cas vous avez pas fini de voir Constantin !

Visitez le blog BD Sans emploi !

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Carole dit :

    Je vais souvent sur ce blog, j’aime bien le style et l’humour….
    Carole

  2. Touline dit :

    Excellent ce Constantin ! Et merci à Jibé pour son petit mot !!

  3. Rod dit :

    merci Jibe d’avoir cité le hibOO !! et heureux de t’heberger, je me marre bien avec ton constantin 🙂

  4. dRik dit :

    Longue vie à sans emploi 😎

    et vivement les guests dans les strips :baby:

  5. ice dit :

    Que dieu vous bénissent, toi et ta BD!!!

  6. un sans emploi dit :

    Quand je vois cetraines personnes dire qu’ils sont heureux d’etre sans emploi en se contentant du rmi je me dit comment c’est possible ? a moins que ces gens sont bien entouré et qu’ils ont des amis, une femme, une vie affective, et pas de préssion de la famille sur eux bref qu’ils ont une vie normale a ce moment la etre au rmi n’est pas une contrainte pour eux mais il y en a peut etre d’autres comme moi qui touche le rmi et n’ont pas de vie sociale c’est le néant a bientot 28ans sa fait très très mal et c’est très très lourd…………………….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *