Interview : BNP-Paribas et stratégie de recrutement communautaire

Le site Backstage ouvre ses portes aujourd’hui. BNP-Paribas propose aux candidats et internautes d’en savoir plus sur les métiers de la Banque et sur son recrutement à travers ce site de Questions/Réponses. Plus d’une quinzaine de collaborateurs de BNP-Paribas seront présents pour répondre aux visiteurs. Les différents corps de métiers de l’entreprise sont réunis pour proposer un panel complet des possibilités et couvrir les différents champs d’interrogation. L’initiative est excellente et montre une réelle volonté de dialogue qualitatif et de transparence de la part de la banque. Charlotte Lair, chargée de communication web et multimédia et Carole Sottel, responsable adjointe du recrutement BNP-Paribas, ont accepté de répondre à mes questions sur ce projet. Bonne lecture !

Pouvez-vous vous présenter pour commencer ?

Carole : Je suis Carole Sottel, responsable adjointe du recrutement BNP-Paribas. Je m’occupe notamment de l’image employeur et des différents aspects de la communication.

Charlotte : Je suis Charlotte Lair, chargée de communication web et multimédia. Je m’occupe du positionnement et de l’animation du site Internet Careers (international) et de la page Recrutement (française). Je suis en charge du nouveau site Backstage et plus largement de sa stratégie digitale.

Le site Backstage vient d’être mis en ligne, pouvez-vous le présenter ?

Carole : notre principale préoccupation est de permettre aux internautes de pouvoir venir poser des questions de manière transparente et de leur répondre de la même manière. Nous mettons face aux internautes des opérationnels de nos différents métiers. L’idée nous est venue des forums et salons emploi auxquels nous participons. Des opérationnels de BNP-Paribas étaient déjà présents sur ce type d’évènements pour répondre aux différentes questions. Nous avons souhaité appliquer ce fonctionnement au web. Beaucoup de questions restent en suspens pour nos candidats et les internautes en général sur les métiers de la banque, sur la manière dont se passe un recrutement… Cette plateforme de dialogue va répondre à ses différentes problématiques.

Le but principal est d’améliorer le recrutement ou de jouer sur l’image employeur ?

Charlotte : Tout cela en même temps. Le but principal est d’aider les candidats à se repérer et à s’orienter. Nous proposons tout de même plus de 300 métiers différents chez BNP-Paribas ! La plateforme va les aider à se repérer et va donc permettre aux candidatures d’être plus adaptées et ciblées. On ambitionne également de pouvoir offrir à nos candidats l’opportunité d’être en contact direct avec les métiers qu’ils ciblent et d’obtenir des informations fiables. Nous allons également pouvoir mieux cerner les attentes des candidats. Enfin, cela nous permet d’humaniser l’image de notre groupe qui a une dimension internationale. La galerie de portraits de la plateforme permet de mettre des visages sur les collaborateurs. Cela correspond à une réelle attente de leur part. Ils avaient vraiment cette envie de venir en aide aux candidats.

Comment les experts mis en avant ont-ils été choisis ?

Carole : A la fois sur la base du volontariat et par des propositions que nous leur avons adressé. Nous avons essayé de cibler les métiers sur lesquels nous avions le plus de questions, mais aussi de dresser un panorama complet des métiers représentés chez BNP-Paribas. Aujourd’hui tous les pôles sont représentés, pas toutes les fonctions mais cela va venir au fur et à mesure. Les personnes se sont spontanément décidées à nous rejoindre par deux vecteurs. D’un côté les ambassadeurs, anciens d’une école qui travaillent chez BNP-Paribas et qui font le lien avec cette école. De l’autre, nous avons demandé aux services de nous mettre en relation avec un collaborateur souhaitant participer à l’aventure.

Charlotte : de plus, le site a été lancé en interne cette semaine (la semaine dernière, ndlr), nous avons eu 50 demandes d’experts qui ont souhaité participer en le découvrant. C’était important pour nous de choisir le plus possible d’opérationnels. Nous voulions proposer aux candidats d’échanger avec des personnes avec qui ils n’ont pas accès normalement. Le premier contact se fait normalement via une personne des ressources humaines. La première étape est donc passée, comme si les candidats étaient déjà présents en interne. L’objectif est d’être le plus concret possible pour les personnes qui souhaitent se renseigner.

backstage BNP

Concrètement, comment va se passer la gestion du temps consacré à ce projet pour les experts concernés ? Ont-ils un créneau dédié aux réponses dans leur emploi du temps ?

Carole : Il n’y a pas de directives précises à ce sujet. Chacun s’organise comme il le souhaite.

Charlotte : certains se prévoient des plages dédiées, d’autres répondent directement aux questions qui arrivent. Cela dépend de l’organisation personnelle de chacun.

Une telle plateforme représente combien de temps de travail ?

Charlotte : cela demande du travail au niveau de la conception, de l’animation de la communauté d’experts, de l’administration du site mais aussi en termes de communication interne pour que le projet soit bien compris et que les gens se l’approprient.

Carole : cela fait déjà 6 mois que nous travaillons sur le projet. La plateforme s’est dessinée au fur et à mesure. C’est à partir de juillet/août que le projet a vraiment pris forme avec notamment le choix des prestataires.

De nombreuses entreprises font le choix de développer leurs projets communautaires sur des plateformes tierces comme Facebook ou LinkedIn. Pourquoi avoir fait le choix de développer votre propre plateforme ?

Carole : les réseaux sociaux sont formidables car ils permettent des échanges rapides et interactifs. Mais nous considérons qu’ils font partie de la sphère privée, et nous n’avons pas envie de nous immiscer dans cette sphère, surtout pour le recrutement. Nous avons créé une plateforme indépendante car nous considérons que cela permet une approche professionnelle plus claire.

Charlotte : nous sommes conscients que les pratiques évoluent, notamment en termes de recrutement, et cette plateforme est un premier pas vers plus d’interactivité et de transparence. Cela suit donc la même logique et permet de répondre aux mêmes besoins.

Carole : aujourd’hui nous ne souhaitons pas être présents sur les réseaux sociaux privés pour notre recrutement. BNP-Paribas est très présent mais à d’autres niveaux. Pour ce qui est de nos équipes de recrutement, nous avons pris le parti de ne pas aller sur les réseaux sociaux privés mais de nous cantonner aux réseaux sociaux professionnels. Notre stratégie est de proposer une forme d’interactivité sur notre plateforme pour justement ne pas devoir investir des outils que nous jugeons trop « intimes ».

backstage bnp

Des nouveautés sont-elles prévues dans les prochains mois ?

Carole : nous vous donnons rendez-vous bientôt de façon plus marquée, avec des actions de recrutement de BNP-Paribas, pas forcément que sur le web d’ailleurs. Vous en entendrez bientôt parler !

Vous avez des objectifs particuliers sur le projet backstage ?

Charlotte : nous avons beaucoup d’expectatives. Nous ne savons pas encore comment les candidats vont s’approprier cet outil. Nous espérons avoir de nombreuses questions pertinentes et qui permettront aux internautes de mieux se préparer et d’atteindre leurs objectifs professionnels. Les premières semaines nous en diront plus.

Carole : notre objectif est plus qualitatif que quantitatif. Nous souhaitons répondre au mieux aux questions des internautes. Nous n’avons pas pensé au volume comme objectif car nous sommes dans une relation de proximité. Nous préférons avoir 5 questions par jour auxquelles nous allons apporter des réponses pertinentes et qui vont vraiment aider les candidats qu’en avoir 200 qui n’apportent rien.

Un dispositif de communication spécifique est-il prévu ?

Carole : c’est en cours. Nous y allons étape par étape. Nous avons d’abord ouvert en interne avec un dispositif de communication dédié (intranet notamment). Cela nous a permis d’avoir des personnes qui se positionnent en tant qu’experts et de recueillir une première salve de questions. Nous allons également réaliser une communication externe, mais pas directement au lancement du site. Nous avons un réel désir de qualité, nous souhaitons être en mesure de pouvoir bien maitriser les premiers flux avant de nous lancer à plus grande échelle. Il est important que nos experts aient bien l’outil en main et puissent faire face facilement.

Charlotte : c’est très important pour nous que nos collaborateurs acceptent ce projet et l’aident à aller dans le bon sens. Cela leur permettra d’être des porte-paroles et de communiquer sur le projet.

Un mot à ajouter ?

Carole : c’est une démarche très importante pour nous car nous souhaitons assurer une relation de qualité avec nos candidats potentiels et toute personne ayant des questions sur les métiers de la banque. Nous donnons rendez-vous à tous les internautes !

Charlotte : ce dispositif repose sur la qualité des échanges. Je suis très confiante car nos experts sont très motivés, aiment leur métier et ont très envie de communiquer sur ce qu’ils font. La parole est totalement libre, j’espère que les candidats seront sensibles à cela.

Le site Backstage de BNP-Paribas

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar