Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Interview avec Graeme Villeret, président de MondeCafés

Anne-Laure Raffestin, le 24 juin 2010

MondesCafésPour compléter le site déjà existant MondeCafés, une application iPhone du même nom est sortie début juin. Avec un joli succès, puisque celle-ci revendique près de 40 000 téléchargements depuis son lancement ! Il s’agit d’un guide des lieux où sortir dans les grandes villes de France, ainsi qu’au Canada et en Australie. Le site et l’application sont édités par une start-up française, qui a imaginé une campagne de promotion plutôt originale dans les rues de Paris. Comment se différencier par rapport aux autres services du même type ? Rencontre avec son directeur, Graeme Villeret.

  • Pour commencer, pouvez-vous présenter l’application MondeCafés ?

C’est une application qui géolocalise autour de soi tous les lieux où l’on peut sortir. On y trouvera tous les restaurants, les bars, les discothèques etc autour de soi. On peut aussi naturellement voir chacun de ces lieux sur une fiche : avec toutes les informations, les coordonnées, la position sur une carte Google Map…et on peut également les partager, sur Twitter et sur Facebook, et enfin on peut aussi lire et écrire des critiques sur ces lieux. Ceux-ci sont classés par catégories, on peut les choisir selon des critères très fins.

  • Qu’est ce qui vous différencie des autres applications de ce type, qui sont déjà assez nombreuses sur l’AppStore ?

Premièrement, on y trouve uniquement les lieux de sortie, l’application est très spécialisée. Notre force est d’avoir notre propre base de données, construite de manière communautaire par les internautes. Les internautes viennent sur le site ou l’application iPhone, et nous suggèrent les lieux qu’ils connaissent, aussi bien ceux qu’ils aiment que ceux qu’ils n’aiment pas !

D’autre part, nous sommes également présents au Canada, et en Australie. Dans le même temps, nous sommes aussi très local : chaque ville a sa propre URL (cafesparis.com, montrealcafe.com etc). A Rennes par exemple, nous avons plus de 800 lieux référencés.

J’ai décidé de le faire car je n’avais pas ça autour de moi ! Les critiques ne me correspondaient pas du tout. Je trouvais les autres applications trop compliquées, ou alors je ne trouvais pas l’information que je voulais.

  • Combien de personnes travaillent pour MondeCafés ? Et, l’application étant totalement gratuite, quel en est le business modèle ?

J’ai deux personnes à Montréal, et trois à Paris, plus d’autres personnes qui travaillent en freelance. Pour l’instant, le business modèle est basé sur quelques pages de publicité discrètes sur l’application, et sur le site Internet. Nous proposons également un service de réservation de restaurants, en partenariat avec une entreprise, La Fourchette.

  • Et quels sont vos projets de développement, pour l’avenir ?

Concernant l’application, nous sommes en train de réfléchir à l’amélioration les fonctionnalités. Aujourd’hui, nous avons une application très simple d’utilisation, très basique, qui correspond à ce que nous voulions : il fallait qu’elle soit très simple, rapide. Mais, en tant qu’entreprise, nous devons vivre ! Nous réfléchissons à un modèle où nous aurions une application light gratuite, et une application nettement améliorée qui serait payante. Le prix serait de toute façon très minime ! Uniquement pour couvrir les frais de développement.

  • Vous avez effectué une campagne de street marketing assez originale pour une application mobile. Quelles en ont été les retombées ?

Elles sont difficilement quantifiables. On a quand même eu une bonne augmentation du nombre de téléchargements. Nous sommes allés aux Halles, à Paris, avec des cyclobulles, et l’accueil a été très favorable ! Nous avons offert des petits tires-bouchons aux couleurs de notre site, et les gens allaient où ils voulaient : par exemple pour voir le match de football France Mexique. C’est un bon moyen d’instaurer une relation beaucoup plus qualitative : les gens téléchargeaient devant nous l’application, et nous avons pu discuter, échanger… Très sympathique ! Le résultat a également été très intéressant en terme d’image.

Pour finir, nous sommes très contents de l’accueil reçu par l’application ! Elle a été première de la catégorie Lifestyle dans l’AppStore la première semaine de juin, et les retours sont très positifs !

Voir le site MondeCafés
Télécharger l’application

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *