Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Internet Explorer serait encore le navigateur le plus populaire (mais cela ne va pas durer)

Thomas Coëffé, le 5 avril 2016

Mesurer l’usage des différents navigateurs n’est pas chose aisée. Le mieux serait que Google, Mozilla et Microsoft s’entendent sur des KPI standardisés pour communiquer leurs chiffres, mais cela n’est sans doute pas près d’arriver. Du coup, les statistiques d’usage des navigateurs se suivent mais ne ressemblent pas, comme l’expliquait notre article sur la guerre des chiffres des navigateurs web.

Internet Explorer, navigateur web le plus populaire…

À ce sujet, si StatCounter estime que Google Chrome (et même Mozilla Firefox) a dépassé Internet Explorer depuis déjà plusieurs mois, ce n’est pas le cas d’autres entreprises spécialisées de l’analyse web. Selon NetMarketShare, Internet Explorer serait encore le N°1 des navigateurs web dans le monde, avec 43,4% de parts de marché en mars 2016.

… pour encore quelques semaines ?

En revanche, lorsqu’on regarde les chiffres de plus près et l’évolution de chaque navigateur, on se rend compte de la fulgurante ascension de Google Chrome, qui atteint 39,09% de parts de marché en mars 2016. D’ici un ou deux mois, le navigateur de Google devrait ainsi dépasser Internet Explorer.

Si ces chiffres sont à prendre en considération, ils sont aussi à nuancer. Nous l’avons dit plus haut, mesurer la popularité des navigateurs n’est pas évident. On notera également que ces chiffres ne prennent en compte que les navigateurs sur desktop, et la navigation mobile s’impose de plus en plus. Sur le blog, Google Chrome est déjà largement majoritaire : plus d’un visiteur sur deux utilise le navigateur de Google. Safari (17%), Firefox (17%) et Internet Explorer (7%) sont déjà loin.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Floppy dit :

    Ce qui selon définira la constante sont les smartphones et tablettes. Car du point de vue desktop Google Chrome réclame des ressources toujours plus gourmande , donc persso je ne sais pas si cette tendance ne risque pas de re-basculer, comme il y’a quelques années quand les personnes sont passé de Firefox à Google Chrome car il était notamment de plus en plus gourmand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *