Surprise ! Internet Explorer 10 est le navigateur le plus économe

En général, lorsque le navigateur de Microsoft est évoqué, c’est pour critiquer son ergonomie, sa lenteur, ou encore son incompatibilité avec de nombreux sites Internet. Internet Explorer s’est amélioré au fil des années (heureusement d’ailleurs), il suffit d’ouvrir une session IE6 à côté d’une session IE10 pour s’en apercevoir. Mais de là à dépasser ses concurrents… Une étude, réalisée par Fraunhover aux États-Unis, a évalué la consommation d’énergie de trois navigateurs modernes sur Windows 8 : Mozilla Firefox 21, Google Chrome 26 et Internet Explorer 10. Les conclusions des chercheurs sont sans appel : le navigateur de Microsoft remporte quasiment l’ensemble des tests proposés, sur ordinateur de bureau comme sur PC portable. Étonnant, non ?

La consommation d’énergie sur les ordinateurs portables

Les premiers tests ont pris place sur une série d’ordinateurs portables. La consommation des navigateurs a été mesurée dans trois circonstances : la consultation de site Internet, la lecture de vidéo en Flash et en HTML5. Dans tous les cas, Internet Explorer 10 remporte haut la main l’ensemble des tests. Google Chrome semble quant à lui battre tous les records de consommation, dans le mauvais sens du terme. Internet Explorer consomme 18,6% d’énergie en moins que Google Chrome lors d’une lecture de vidéo en Flash ! Les sites testés pour la navigation sont les suivants : YouTube, Yahoo, Bing, Amazon, eBay, Google, Facebook, Live.com, Wikipédia et Craigslist.

 

La consommation d’énergie sur les ordinateurs de bureau

Sur les ordinateurs de bureau, les échelles sont différentes : ceux-ci ont tendance à consommer davantage. Mais les conclusions sont parfaitement identiques. Internet Explorer 10 consomme moins que ses concurrents, même si les écarts ont tendance à se réduire. Le gain est tout de même de 10,2% d’énergie lors d’une lecture de vidéo en HTML5, comparé à Mozilla Firefox.

 

Quel crédit apporter à ces chiffres ?

Quand une étude bouscule les idées reçues, il est toujours intéressant de vérifier qui l’a financée. Et personne ne sera surpris d’apprendre que le soutien principal a été apporté… par Microsoft, évidemment. Néanmoins, le document détaillant la procédure de l’étude Fraunhofer est disponible au téléchargement : The Impact of Internet Browsers on Computer Energy Consumption. L’expérimentation est présentée en détails sur les 21 pages que comporte le fichier, et tous les paramètres semblent avoir été testés sérieusement. Si tous les utilisateurs de Google Chrome et Mozilla Firefox passaient sur Internet Explorer 10 et Windows 8 aux États-Unis, l’énergie économisée pourrait alimenter plus de 10 000 ménages pendant un an. Un argument suffisant pour vous faire changer de navigateur ?

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Yves Provence
    6 juin 2013 - 16h50

    Heu … oserais-je tempérer ce classement en rappelant qu’IE s’appuie grandement sur Windows.

    IE se charge pratiquement au démarrage de la session pour n’ouvrir que l’interface quand on clique sur le bouton.
    FF, Chrome, Opera, ne se lancent intégralement au lancement.

    Enfin, il me semble que c’est la raison pour laquelle on ne peux désinstaller IE alors que les autres navigateurs se désinstallent facilement.

    Devinette de geek : quelle est la principale utilité d’Internet Explorer ?
    Réponse : à télécharger un vrai navigateur !

  2. Camille
    6 juin 2013 - 16h51

    L’angle adopté (la consommation électrique) est quand même assez étriqué: Si le navigateur est plus lent, on consomme moins mais plus longtemps non ? Ca me rappel le test de vitesse de chrome, centré uniquement sur la vitesse « d’affichage » à partir d’une page web en local… assez éloigné de la réalité…

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar