Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Internet et savoir-vivre

Flavien Chantrel, le 6 août 2007

Internet est un lieu d’échanges et de dialogues qui nous permet de parler à des personnes que nous n’aurions probablement jamais rencontré par ailleurs. En tant que tel, c’est le théâtre de multiples communications interpersonnelles influencées par notre humeur du moment et par la spécificité de ce média. L’impulsivité y joue un grand rôle bien plus souvent négatif que positif. Pas toujours facile de se comprendre, de se contrôler et de traduire correctement les intentions des différents protagonistes avec lesquels nous sommes en contact. Le cas d’une plate-forme de blogs comme la notre est particulièrement révélateur. Les tensions de la vie quotidienne peuvent rapidement prendre le pas sur les codes de bonne conduite que nous n’aurions jamais transgressé dans le « monde réel ». Je vous propose de nous attarder sur ce sujet ô combien important, surtout quand le blog sert de vitrine professionnelle !

 

Dans la blogosphère comme dans le monde réel, il existe des règles de savoir-vivre qu’il est important de respecter pour garantir des relations saines et courtoises. Les spécificités d’Internet rendent toutefois leur application plus compliquée. La principale différence repose sur le fait qu’une part importante de la communication repose sur le non-verbal. Les gestes, les intonations, les expressions de visage… Autant de non-dit qui influencent la compréhension de nos propos. Avec Internet, seuls les mots sont apparents. Dans ce cadre, il n’est pas toujours évident de comprendre les intentions premières de nos interlocuteurs. L’incompréhension créé de la frustration, la frustration créé de la tension, et la tension peut dégénérer en énervement. Il est donc important de temporiser et de prendre du recul sur les évènements.

Le cas d’une communauté comme la notre a des spécificités qu’il convient de prendre en compte dans notre approche de nos relations et de nos échanges virtuelles. Tout d’abord, la recherche d’emploi est une période difficile avec des hauts et des bas. C’est humain, quand le moral n’est pas au plus haut nous avons tendance à être affecté plus rapidement et à réagir plus vite et plus fort. Il devient plus difficile de prendre du recul et de relativiser. Attendre que l’orage soit passé avant de réagir est parfois nécessaire si on ne veut pas que nos propos soient mal interprétés.

Notre plate-forme repose sur un thème commun à tous : l’emploi. En dehors de ce paramètre, elle est un microcosme où se côtoient des personnalités complexes et variées. Dans ce cadre, tout le monde ne peut pas être d’accord sur tous les sujets. Chacun a des attentes, des manières de fonctionner et de s’exprimer différentes. Si des affinités se créent, le contraire peut parfois arriver. Les connaissances en matière d’Internet et de ses codes de langage ne sont pas les mêmes pour chacun. Cela peut créer des quiproquos… De la même manière, chaque individu a une sensibilité différente. Les différentes personnalités peuvent rentrer en conflit ou en désaccord. L’important reste de respecter les choix de chacun, que l’on soit d’accord ou pas. Cela va dans les deux sens !

N’oublions pas le but premier de notre plate-forme : proposer un outil pour optimiser sa recherche d’emploi, se donner de la visibilité, faire le point sur ses compétences et ses attentes et échanger de manière positive avec d’autres personnes dans la même situation que soit. L’enjeu communautaire lié au trafic et à la constitution d’un réseau est important mais il ne doit pas interférer avec les régles de savoir-vivre. Ne pas être d’accord est courant. Cela ne doit pas laisser la porte ouverte à des jugements de valeur, à la mise en avant d’opinions politiques ou à la remise en question de certaines légitimités. Avoir le dernier mot ne sert à rien, utiliser les bons mots est plus important.

En résumé, il faut être au moins deux pour créer une polémique ou un conflit. Les rivalités sont inutiles car elles ne créent ni réflexion, ni élan positif et encore moins d’emploi. De la même manière, l’entêtement est l’ennemi du chercheur d’emploi. Notre conduite sur Internet peut dériver très vite, bien au-delà de nos pensées et de nos convictions. Le plus important est d’être capable de faire son méa-culpa quand c’est le cas et de repartir sur de bonnes bases. Si certains échanges sont négatifs et stériles, mieux vaut y couper court plutôt que d’empirer la situation ! Des échanges houleux sur un blog desservent son administrateur. C’est particulièrement vrai quand l’objectif est d’amener des recruteurs à le lire. Les multiples facteurs d’incompréhension biaisent trop souvent les relations. Si certains sont souvent en désaccord sur la plate-forme, ils seraient peut-être sur la même longueur d’ondes s’ils se rencontraient ! Laissons à tous le bénéfice du doute et concentrons-nous sur le but fixé : la mise en valeur de nos compétences, la remotivation et la quête du Graal, l’emploi.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Sylvie dit :

    Un seul mot : Merci 🙂

  2. christophe dit :

    Je trouve ce résumé assez réaliste par rapport a ce qui se passe sur la plate forme. D’ailleurs j’ai fais un billet ce matin en ce sens, forme d’exutoire et de compréhension mutuelle. Alors je vous attends pour vos réactions.

    Cordialement

  3. Carole dit :

    Je suis d’accord, il faut veiller aux règles de la « Netiquette » : le respect de chacun sur Internet !!
    @ bientôt

  4. Bertrand dit :

    +1

    La Netiquette étant tout de même un RFC (Read For Comment) datant de 1995, et posant les règles comportementales de base sur Internet …
    La traduction Française de ce document se trouve ici :
    http://www.sri.ucl.ac.be/rfc1855.fr.html

    Je vais de ce pas relire ce RFC 🙂

  5. Christian dit :

    J’adhère totalement Flavien, MERCI… 🙂

  6. guillaume le webmarketeur dit :

    j’y ai toujours adhéré dans l’esprit mais on se rend compte que certains mots dépassent nos pensées, ce qui nous rend borderline ou plus dans les faits sans l’avoir voulu…

    Bertrand, merci pour ton très utile lien que je cherchais en vain…

    allez au boulot moi, après la douche 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *