8 informations inutiles qu’il faut garder pour vous sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont permis à chacun de prendre la parole en ligne quotidiennement. Que ce soit sur Twitter, Facebook ou Google Plus, tout le monde est libre de dire ce qu’il souhaite. La quantité d’informations disponibles pour tous a donc été multipliée, sans parler des sites qui sont de plus en plus nombreux et publient de plus en plus. Cela fait déjà quelques années que le constat est lourd : l’infobésité nous guette ! A force d’être confronté à de trop nombreuses actualités et updates, on finit par perdre de vue l’important et par ne plus retrouver ce qui nous intéresse.

C’est encore plus vrai sur les réseaux sociaux, où la plupart des messages que l’on peut lire sont inintéressants ou vides de sens. La faute à la facilité à laquelle cèdent la plupart des applications et sites, qui vous incitent à partager des infos avec vos amis. Sauf que la plupart du temps, mieux vaut s’abstenir… Voici les 8 cas où publier sur votre mur ou envoyer un tweet est absolument inutile voire nuisible pour tout le monde. Et on ne parle même pas de certaines habitudes que certains exècrent, comme la capacité à mettre 15 messages militants par jour sur le même sujet ou à transformer son profil en album photos géant de ses enfants.

status

1 – Vos informations de géolocalisation

C’est un grand classique du tweet totalement inutile. Mal configuré (consciemment ou pas), Foursquare et consorts publient potentiellement vos check-ins sur Facebook ou Twitter. Et honnêtement, à part s’il s’agit d’une personne trèèèèèès proche de nous, on n’en a pas grand chose à faire que vous veniez d’arriver à une station de métro ou dans une pizzéria. A part pour savoir que vous n’êtes pas chez vous…

2 – Les photos de vos repas

Instagram et les applis photos, combinées à Top Chef, Masterchef et autres émissions culinaires, ont fait exploser un genre à part entière de messages inutiles : la photo de son repas. Si on la gardait pour les grandes occasions à la limite, pourquoi pas, mais ce n’est souvent pas le cas. On en arrive à voir des moussakas Findus et des pizzas surgelées sur nos timelines… Même certains chefs s’indignent des clients qui passent plus de temps à photographier leurs assiettes qu’à manger.

3 – Le nombre de kilomètres que vous avez parcouru

Le fitness est aussi une occupation très à la mode. Et les bracelets connectés vous permettant de connaître des informations telles que le nombre de pas parcourus, le nombre de kilomètres effectués pendant votre jogging ou encore le nombre de calories perdues peuvent être très utiles à titre personnel. Par contre, vos followers et amis Facebook s’en fichent complètement..

4 – Votre score à Flappy Bird

Le succès autour de Flappy Bird commence à peine à faiblir, mais le prochain jeu à succès qui prendra la relève proposera le même genre de messages automatiques vous permettant de partager votre score. Pire, certains le font manuellement, comme pour encourager leurs contacts à aller voir ailleurs. Deux solutions : soit vos amis y jouent également, dans ce cas autant leur en parler directement, soit ils n’y jouent pas, auquel cas ces messages sont une nuisance assez violente.

5 – Vos tweets automatisés sur Facebook

L’automatisation c’est magnifique ! On peut inonder plein de réseaux sociaux en même temps, en mettant simplement un message en ligne à une endroit. Ou comment faire croire que l’on est présent partout alors que non… Cela peut amener des situations étranges, comme quand vous vous adressez à une personne sur Twitter et que ce message est repris sur Facebook. Les habitudes sont différentes selon les réseaux, le rythme de publication aussi, donc il faut s’adapter. Sinon, cela peut rapidement n’avoir aucun sens…

6 – Les paper.li et autres outils de curation

Paper.li est un bon outil, qui permet de trier l’information parmi les messages publiés par vos contacts Twitter. Mais l’outil peut également publier un tweet quotidien vers votre « journal » personnalisé. Sauf que cela n’intéresse généralement que vous… C’est le symbole de ces applications qui se permettent de mettre en ligne des messages à votre place. Taux d’intérêt : 0%, à chaque fois ou presque. Dans le même genre, les liens qui vous mènent vers une autre page où il vous faudra encore cliquer pour arriver au résultat. Déceptif au possible, ou comment allonger le temps nécessaire pour accéder à l’information. La curation n’est pas sensée permettre le contraire ?

7 – Les « J’utilise telle application » bien spammiques

C’est une vraie plaie, mais ce n’est souvent pas la faute des utilisateurs. Quand on s’inscrit à certains services ou qu’on installe certaines applications, des messages peuvent être automatiquement publiés sur son profil. Souvent inintéressant, dans une autre langue, manquant de personnalisation et surtout faisant la publicité d’un service que vous n’avez même pas encore testé. Plutôt mauvais signe, il est toujours important de bien vérifier les cases précochées quand on installe quelque chose…

8 – Les objets connectés qui laissent des messages

On parlait tout à l’heure des bracelets connectés, ce ne sont pas les seuls qui font le lien entre votre quotidien et vos profils. Les objets connectés prennent de plus en plus d’importance et concernent de nombreux domaines. Cafetières, balances et même soutien-gorges peuvent désormais tweeter ou mettre un message Facebook pour vous. Espérons que dans quelques mois on ne soit pas spammé par les informations personnelles de chacun à longueur de journées… Et si c’était ça qui causait le déclin de certains sites actuels ? Trop de connexions tuent la connexion et l’intérêt d’interagir. Ne perdez jamais de vue la frontière de l' »oversharing » !

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar