Identité numérique partout, justice nulle part ?

C’est écrit. L’identité numérique sera le sujet chaud de 2010. Tout comme l’année dernière donc, et dans une moindre mesure l’année d’avant. La prise de conscience est nécessaire et doit rapidement s’opérer. Pour le moment, le sujet est omniprésent dans un cercle restreint. Le petit monde du web est en ébullition sur cette problématique multipliant les points de vue, les analyses et les conseils. Mais il faut être honnête, le grand public a encore du mal à s’approprier le concept. Avez-vous fait le test en en parlant dans votre entourage ? Au mieux, l’internaute peu averti effectue de temps en temps une recherche sur son nom sur Google. Rien de plus. On est loin de la prise de conscience massive ou de la volonté de laisser des traces positives en ligne. Il reste des étapes à franchir !

identité numérique
La principale caisse de résonance de l’identité numérique se fait dans les médias. Leur désamour (et méconnaissance) du web n’étant plus à prouver, ces retours sont en grande partie négatifs. Autrement dit, ils traitent le sujet sous un angle alarmiste (au mieux) ou racoleur. La présence en ligne ne peut vous apporter que des problèmes. Licenciements suite à des updates Facebook, photos inappropriées disponibles partout, traces disponibles Ad Vitam Aeternam… Le web, c’est le mal. Dans le meilleur des cas, on vous indiquera une ou deux sociétés spécialisées dans le nettoyage de votre e-reputation. Et le web comme tremplin vers une visibilité positive ? Quelques journaux papiers se prêtent au jeu sans pour autant pousser l’analyse trop loin.

Oui, mais le sujet reste toujours autant d’actualité. Son importance grandit de jour en jour. Vous avez probablement entendu parler du récent rachat d’123people par Pagesjaunes. Peut-être aussi de sa conséquence directe, le rajout des profils en ligne dans les recherches de personnes sur Pagesblanches. Autrement dit, il devient de plsu en plus important de maîtriser les règles de base de l’identité numérique en ligne. Si votre profil Twitter, LinkedIn ou Viadéo a peu de chance de jouer en votre défaveur, la fermeture de votre page Facebook est devenue essentielle. Si vous ne le faites pas, toute personne cherchant à vous contacter sur Pagesblanches aura une vue directe sur votre vie privée, tout simplement. Et à contrario, remplir de manière optimale ces différents espaces vous permettra de maîtriser pleinement votre image. Avec des retombées possibles avantageuses.

pages blanches
Nous n’en sommes qu’au début de l’identité numérique. Il reste du chemin à parcourir, mais l’exploitation des informations liées à votre présence en ligne va être de plus en plus courante. Pagesblanches en est un exemple marquant. Alors plutôt que de subir, autant prendre le taureau par les cornes dès maintenant pour vous distinguer ! Il y a beaucoup à gagner. Cela ne demande pas forcément beaucoup de temps ou une connaissance approfondie du sujet. Quelques recherches vous offriront de nombreuses ressources pour comprendre les problématiques liées à l’identité numérique. Autant en profiter ! Et pourquoi pas créer un blog emploi pour commencer ?

8 étapes pour créer un blog professionnel efficace
L’ebook L’identité numérique en question
L’ebook Cultivez votre identité numérique

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Antoine Dupin
    26 mars 2010 - 11h23

    un autre problème est celui des solutions proposées. Je m’explique. On a beaucoup parlé d’avatarisation, de mettre sa vie numérique sous couvert d’un avatar. Protégé, l’utilisateur peut cependant se lacher, il n’y a aucune barrière, semble t il. Hors, avec l’évolution des technologies, l’analyse de la sémiologie ou que sais je, et l’appréhension des nouvelles technologies par une partie de la population jusque là hermétique que l’on peut appelé patron, drh, collègue, ces travers risquent de ressortir un jour ou l’autre. C’est non seulement une fausse solution mais elle peut être dangereuse. De même que la charte éthique signée par des cabinets de recrutements stipulant qu’ils n’utiliseront pas les Facebook & co pour cibler leurs candidats. On sait tous que la tentation est grande, et que ci eux ne le font pas, cela peut être le patron, le collègue ou même le client, voir le concurrent.

    Méfiance donc. Il n’y a pas 10 000 solution, ce n’est pas la technologie ou les autres qui devront se plier à votre vie privé, c’est à vous de la maîtriser. L’anonymat, quoi qu’on en dise, est quasi inexistant sur le web, le faire croire, c’est ouvrir la boite de pandore.

    Super article Flav 🙂

  2. Modérateur
    26 mars 2010 - 11h26

    Merci pour le com construit Antoine 😉 Entièrement d’accord avec toi, après c’est une question d’éducation 2.0 pour ainsi dire. Juste prendre conscience des tenants et aboutissants et réguler son activité en conséquence. Rien n’est vraiment anonyme, il faut pas faire des choses qu’on ne ferait pas « IRL » sur le web. Tout simplement.

  3. Antoine Dupin
    26 mars 2010 - 11h35

    Note à moi même : utiliser un correcteur orthographique

  4. FmR
    26 mars 2010 - 11h47

    Pagesjaunes va avoir du mal à faire le lien avec les comptes Twitter…

  5. Modérateur
    26 mars 2010 - 12h15

    @Antoine : c’est toi qui voit 🙂

    @FmR : oui, il a déjà l’air d’avoir du mal. Même avec Facebook… Une histoire de réglages ?

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar