Identité numérique : l’envers du décor, par Antoine Dupin

antoineD’un côté, les internautes cherchent à optimiser leur identité numérique et à afficher leur réseau d’appartenance via des plateformes spécialisées. De l’autre, les professionnels du secteur mettent en œuvre les moyens nécessaires à la pertinence de ces outils. C’est sur cette deuxième partie qu’Antoine Dupin s’est attardé dans ce billet. Thème peu souvent abordé, il permet de mettre en perspective les problématiques liées à l’identité numérique par le prisme de ceux qui la pensent en amont. Pour cela, il revient sur ces deux dernière expériences : Chef de projet pour MySportProfiler, réseau social professionnel du sport et Concepteur-rédacteur Web pour le compte de l’ESC Rennes School of Business. Merci à lui, et bonne lecture.

my sport profiler

MySportProfiler

MySportProfiler est un réseau social professionnel à destination de l’industrie du sport fondé par SportInvest Search avec Yannick Noah comme partenaire. La notion de personal branding prend un sens particulier dans une plateforme de niche qui répond à certains codes et valeurs particuliers. Par exemple, vous travaillez dans un département dédié aux courses de fond et vous détestez courir, pire vous avez créé un blog pour vous moquer des runners… Vous n’êtes pas vraiment crédible. Comme le type qui prend sa voiture pour aller à un travail proche mais qui cotise et défend les valeurs de Greenpeace (j’en connais qui vont se moquer de moi).

Cette cohésion, il fallait la valoriser, faire en sorte que la marque personnelle du membre soit liée au sport par un accompagnement et une interface qui mettent en avant, au delà du simple CV, le capital “sport”. SportInvest Search étant un cabinet de chasse dédié à l’industrie du sport, nous avions déjà un point fort, la connaissance du CV type efficace dans cet univers.

Je ne connais pas trop les autres industries, et mis à part celle de la culture, je pense qu’elles sont peu à donner tant d’importance à la catégorie des hobbies. C’est pourquoi nous avons mis en place un espace dédié à ceux-ci (articles de presse, photos, vidéos). Cela s’appelle “Mon Univers”. C’est une sorte de Netvibes que l’on va pouvoir afficher en partie sur son profil public. Ainsi, au-delà de la simple fiche de présentation, avec ses vidéos officielles, ses photos de portfolio, vous allez pouvoir mettre en avant vos lectures (l’équipe runners, par exemple) et vos passions.

Enfin, dernier point d’une identité numérique maîtrisée, la valorisation de sa présence sur les médias sociaux ciblés. Parce que nous ne sommes pas en concurrence, nous avons décidé de mettre en place une page destinée à présenter sa présence numérique, afin de se doter d’un personnal branding qui va au-delà de MySportProfiler.

Tout a été fait à MySportProfiler pour que le CV et les services qui l’accompagnent se plient aux demandes du marché de l’industrie du sport. Pari réussi, quand l’on voit toutes les entreprises qui nous ont fait confiance alors même que nous n’étions pas encore sorti. Une expérience riche et intéressante.

esc rennes

ESC Rennes

L’angle que j’ai choisi de traiter dans ce post se concentre sur l’un des piliers de l’identité numérique de l’ESC Rennes School of Business, les étudiants. Lorsque l’on me parle de personal branding d’une École de Commerce, je me sens un peu comme un spadassin lilliputien affrontant une sorte de monstre cyclopéen tentaculaire au visage protéiforme.

  • Un étudiant = Une facette de notre identité.
  • Des milliers d’étudiants = Des milliers de facettes.

Sur Internet, nous constatons un regroupement d’étudiants sous la bannière de leur école, notamment sur différents médias sociaux, et dans des formes différentes. Il existe les groupes d’anciens, les groupes d’étudiants actuels et, enfin, ceux des étudiants en échange scolaire …Cet ensemble de groupes forme une partie de l’identité numérique, notamment lorsqu’ils réalisent des actions, publient des photos, écrivent des articles sous couvert du nom officiel de leur école, soit dans les tags, soit dans les titres. Pour exemple, sur Facebook, un groupe de promo ne véhicule que l’image d’une promo à un moment donné et donc ne reflète pas l’école en elle-même. Un groupe qui s’appelle comme son école a un côté institutionnel. Fort heureusement, les étudiants sont dans leur grande majorité assez conscient de cet aspect officiel/officieux.

Il va falloir canaliser et animer ce genre de communautés officieuses dotées d’un nom officiel (déjà créées avant mon arrivée), ce qui permettra à l’école de maîtriser une partie de son identité numérique et de faire acte de présence pour ses étudiants. Cela commence par la suppression des photos trop personnelles, le nettoyage du spamming et la réponse aux étudiants (prospects et anciens). Cela n’a rien de dictatorial, nous le faisons en relation avec les étudiants qui tiennent le groupe, qui restent administrateurs, ainsi qu’avec des anciens. Nous sommes dans une logique de coordination d’efforts, ce qui permet une émulation des idées et des réactions collectives aux différentes questions soulevées.

Le véritable casse tête n’est pas tant dans les communautés, mais dans les éléments isolés qui vont laisser un ou plusieurs messages sur des forums à droite ou à gauche, qui vont être difficilement perceptibles et par conséquent rester sur Google. Les étudiants sont le reflet de leur école, leur école se doit donc d’être une sorte de modèle. Donner une base, une architecture à l’expression personnelle sur le web est une étape essentielle pour guider nos étudiants. Oui, ils peuvent mettre des photos d’eux en soirée. Non, ils ne doivent pas taguer cette photo “Jean Rémi, ESC…”. En faisant cela, non seulement ils sont repérables sur Google Image, mais ils causent du tort à de nombreux autres étudiants, anciens et entreprises engagées avec nous. Ils faut qu’ils apprennent à dissocier leur vie extra-professionnelle de celle de leur école. Nous faisons le premier pas d’accompagnement et de soutien en donnant des pistes, à eux de comprendre les enjeux et d’accepter les règle du web professionnel et du personal branding. Nous avons assez de chance à l’ESC Rennes School of Business, nos étudiants ont compris les enjeux de la réputation numérique pour la plus-part et le travail est relativement simple.

La base de ce personal branding doit par conséquent passer par une veille quotidienne au delà des sites connus. Le but du jeu est de trouver la voie du juste milieu. Ne pas tomber dans un système dictatorial, ne pas laisser les portes trop ouvertes sous peine soit de perdre ses étudiants, soit d’égratigner leur image. Hors l’un ne va pas sans l’autre : si nous perdons des étudiants, nous égratignons notre image, et inversement.

L’identité numérique de l’école est donc un formidable casse tête. Une veille quotidienne importante, une infiltration sur les médias sociaux pour encadrer les groupes officiels et accompagner les groupes officieux à se doter d’un nom explicite (student exchange), une recherche google pour repérer les messages à caractère négatif pour les comprendre et apporter des corrections, un positionnement à l’écoute du web, de nos étudiants, futurs, actuels et anciens. Un boulot monstre, mais quel plaisir !

Antoine Dupin, Rédacteur-Concepteur Web ESC Rennes School of Business.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Véronique
    26 mars 2009 - 16h46

    Effectivement intéressant de voir les choses sous cet angle. Côté école de commerce, quel boulot!!

  2. BJC
    26 mars 2009 - 22h03

    Très originale l’idée de MySportProfiler !! merci à Antoine d’avoir pris la peine de nous présenter ces deux points de vues.
    Et bien… j’en ai appris des choses ce soir ! Merci encore à RJ !!

  3. Geemik Isa
    26 mars 2009 - 23h09

    Alors ?

    Pas de candidat ESC Rennes pour participer au concours Youontheweb ? Un concours qui s’adresse aux étudiants de l’enseignement supérieur et aux jeunes demandeurs ( -12 mois de recherche) qui a pour but de les encourager à se rendre visible sur le web et à développer leur marque personnelle. Vous avez jusqu’au 28 mars 9h pour postuler. Plus de 24h, transmettez aux étudiants ESC Rennes !
    1 Notebook et une rencontre avec un grand groupe à la clé

    Le comité de pilotage Youontheweb
    http://youontheweb.fr

  4. tableau
    23 juin 2009 - 11h45

    je trouve originale l’idée de MySportProfiler, merci pour cet article 😉

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar