Google envisagerait de dévaluer les liens vers les infographies

Matt Cutts, ingénieur chez Google et responsable de la cellule WebSpam ayant travaillé sur les dernières mises à jour de l’algorithme de Google dont nous vous parlions le mois dernier, a expliqué dans une longue interview (dont vous pouvez retrouver une traduction complète ici) que les infographies pouvaient poser un certain nombre de problèmes en matière de référencement. Les infographies s’éloignent parfois de leur sujet et la faible vérification des faits et des sources peut jouer sur leur qualité. L’effort fait sur la réalisation graphique peut tromper sur le contenu des informations présentées. Autre fait, les gens ne réalisent pas qu’un hyperlien équivaut pour Google à une recommandation du site pointé par le lien, or les infographies sont parfois liées à des sites sans aucun rapport et auxquels les utilisateurs n’auraient jamais donné leur aval en temps normal (éducation, crédit, …). Ils se soucient seulement de l’infographie en elle-même, ce qui ne correspond pas au fonctionnement des hyperliens selon Google. Ainsi, la mention de la source est le plus souvent une pratique uniquement destinée à pouvoir publier l’infographie, et non une vraie approbation du site visé par le lien.

« Je ne serais pas surpris si à l’avenir nous dévaluons les liens vers ce genre d’infographies »

La représentation des données par des infographies et, plus largement, la data visualisation sont des pratiques courantes depuis quelques années. Plus qu’une mode, c’est un bon moyen de montrer de manière attractive des données pas forcément évidentes à mettre en lumière. La tentation de créer des infographies pour la seule raison d’augmenter son trafic est donc grande et c’est ce phénomène sur lequel Google envisage apparemment de se pencher. Une nouvelle polémique pourrait alors éclater parmi les webmasters et référenceurs si une telle mesure venait à être employée. La lutte contre la manipulation des résultats est semble-t-il un combat de chaque instant qui n’a certainement pas fini de faire des dommages collatéraux.

 

Via

Source

Commentaires

  1. Aurélien
    11 juillet 2012 - 12h08

    Hello,

    Merci beaucoup pour le lien vers la traduction.

  2. Simon Tripnaux
    11 juillet 2012 - 15h03

    Une image valant bien des mots, c’était aussi une bonne solution pour les blogueurs fainéants de relayer ainsi du contenu à moindres efforts … une analyse un brin étoffée de ces partages devrait tout de même équilibrer le tout ! :)

  3. Marc
    12 juillet 2012 - 18h29

    C’est quand même un peu de l’ordre de l’interprétation rapide… Il dit que les infographies amènent un effet pervers qui pousse les gens à intégrer un lien dans ses pages sans trop se soucier de quoi il parle.
    Je pense qu’il faut prendre en compte la notion de thématiques pour temporiser un peu cet avis…

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar