Google va pénaliser les sites « pirates »

Google affine en permanence son algorithme, qui permet aux internautes de trouver du contenu pertinent, correspondant à leurs recherches. Le géant de Mountain View vient d’annoncer, sur son blog officiel et parmi 86 changements d’algorithme effectués au cours des deux derniers mois, une modification peu anodine. Désormais, les sites proposant du contenu « piraté » (musique, films…) seront pénalisés par le moteur de recherche, et seront donc bien plus difficiles à trouver pour les internautes, puisqu’ils vont tomber dans les profondeurs des résultats de recherche.

Google explique qu’un nouveau signal va s’ajouter aux 200 déjà existant dans l’algorithme, pour déterminer le contenu de qualité. Ce nouveau filtre sera mis en place dès la semaine prochaine. Ce qui rentrera en compte pour trier le bon grain de l’ivraie selon Google ? Le nombre de demande de retraits de contenus pour violation de copyright que le moteur de recherche reçoit de la part de titulaires de droit. Ces demandes sont consultables dans le rapport de transparence de Google. Ces 30 derniers jours, plus de 4,3 millions d’adresses ont ainsi été signalées…

googleillus.jpg

Les sites recevant le plus de plaintes pourront donc être pénalisés en terme de positionnement, et apparaîtront très très loin dans les résultats de recherche. Mais, assure Google, ces sites douteux ne seront pas pour autant complètement supprimés des pages de résultats, à moins qu’ils ne tombent sous le coup d’une décision de justice.

Ce nouveau signal a pour but d’assurer aux internautes « de trouver plus facilement des sources de contenus légitimes et de qualité », en provenance de sites légaux. Evidemment, on peut se poser la question de la pénalisation ou non des liens de Youtube… Car la plateforme de vidéos, possession de Google, regorge de contenus qui pourraient être visés par ce changement d’algorithme. Mais Google affirme, sur le site spécialisé Search Engine Land que Youtube ne sera pas le seul site épargné. Les sites Internet parmi les plus populaires (Tumblr, Facebook, Twitter…) devraient passer aux travers des mailles du filet, les éventuelles demandes de retrait en provenance des ayant-droit seraient contrebalancées par d’autres facteurs, sur lesquels Google entretient le flou. On voit de suite quels types de sites pourraient être visés !

Crédit photo

Source

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

  1. Declan Owens
    13 août 2012 - 16h43

    C’est évident que la mise en place de cet algorithme servira à Google pour en premier lieu promouvoir la location de films sur Google Play et Youtube, et en second lieu cela va plomber les autres régies publicitaires (ce qui n’est pas forcément une mauvaise choses, car ces sites sont inondés de spam en général). Mais en tout cas Google impose sa volonté sans que qui que ce soit puisse changer la donne.

  2. A lire absolument : Google va pénaliser les sites | Tout Sur Google et son referencement
    15 août 2012 - 8h18

    […] http://SURGOOGLE.FR actualite sur google referencement vous propose la suite …. Ce contenu a été publié dans Actualite par blogdumoderateur.com. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar