Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Google continue le ménage dans ses résultats

Hugo Clery, le 27 novembre 2012

Si vous travaillez dans le web, vous connaissez l’importance d’un bon référencement naturel. De nos jours, le SEO (Search Engine Optimization) est devenu un défi de tous les instants. Il est devenu essentiel pour un site de fonctionner en accord avec les algorithmes de moteurs de recherche, Google en tête. Le tout en accompagnant sa stratégie d’une bonne dose de SMO (Social Media Optimization) pour compléter, bien sûr.

Google fait régulièrement évoluer son algorithme, la dernière nouveauté en date étant le filtre Penguin. Celui-ci visait à réduire considérablement l’impact du black-hat SEO, à savoir ces techniques de l’ombre comme le bourrage de mot-clés, la suroptimisation ou le duplicate content qui permettaient de booster artificiellement son référencement. Ces derniers jours, beaucoup ont remarqué une nouvelle baisse conséquente de trafic venant de Google, notamment aux Etats-Unis où il a été observé des baisses de l’ordre de 20 à 90%.

Aucune annonce officielle de la part du moteur de recherche n’a été faite, sachant que ce phénomène est observé depuis le 17 novembre et affecte aussi bien les gros sites médiatiques tels que Fox News ou USA Today que des sites plus indépendants et qualitatifs comme Armor Games ou FileHippo. Le site Searchmetrics a décidé d’appeler cette hypothétique mise à jour Google Pony. Google ne confirme rien mais annonce qu’une mise à jour pour Panda, qui concerne lui la qualité des sites affichés sur la page des résultats de recherche (SERP), est imminente. Quoiqu’il en soit, toute la sphère SEO est en ébullition et même certains blogs personnels ont chuté en ranking. Beaucoup de témoignages sont notamment visibles sur le forum de Webrankinfo, comme quoi le phénomène a également frappé en France. La chute, à qui le tour ?

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. On devrait peut être aussi se demander de combien de % augmente le volume total de sites en redondance sur un même sujet … il faut écrémer de temps à autres !

  2. Agence Net Offensive dit :

    Il serait intéressant de pouvoir comparer tous ces changements avec les courbes des revenus adwords de Google. Il est de plus en plus difficile d’obtenir des positionnements à long terme.

  3. michael dit :

    Dans mon secteur, les 4 premières places n’ont pas bougé depuis des années. Par contre les 5 résultats suivants (ou je me trouve) font un yoyo du diable. c’est quasiment du temps réels….

  4. Waaaouh dit :

    Je suis de près les témoignages de nombreux entrepreneurs attestant de variations de trafic issu des résultats naturels et effectivement, on peut parler d’ébullition.

    Il est aisé de se mettre à la place d’une entreprise dont la survie dépend de sa visibilité sur le moteur qui, quotidiennement se demande si elle sera là demain et ne connait pas les critères sur lesquels agir pour s’en assurer.

    Je vois que vous avez lié le sujet du 17/11 que j’ai lancé sur WRI, je vous propose un autre lien vers l’une de mes interventions qui résume un peu ma vision sur l’état du Web/SEO aujourd’hui je pense.

    On en vient à vouloir savoir ce qu’il y a sous cet algo et ces filtres. Cette curiosité me semble devenir compréhensible vu la situation.

  5. Pour rebondir un peu sur ce que viens de dire michael, je suis plusieurs secteurs, et autant sur certains c’est quasiment du temps réel, autant sur d’autres, on s’ennuie ferme, mais je pense que toute la subtilité des MAJ de Google réside aussi en leur côté non systématique.

  6. Bonjour,

    Merci pour le post..

    Le balai du Grand Google est long pour ratisser large, ou seulement le bout ? (pour nettoyer en profondeur) ? Quoiqu’il en soit, cela remue sérieusement, les requetes locales semblent touchées aussi bien que celles concernant les SERP organiques traditionnelles…Attendons que la poussière retombe pour y voir plus clair..

  7. Jeromeweb dit :

    J’ai constaté une chute de trafic depuis le 17/11 sur un de mes sites français : -25% de trafic.
    C’est déployé aux US mais je pense qu’il y a des effets de bord sur les sites français aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *