Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Google+ Sign-In : nouvelle solution de social login

Fabian Ropars, le 27 février 2013

Nous dressions récemment un bilan du social login qui montrait une supériorité sans partage de Facebook sur les autres réseaux. La firme de Palo-Alto grâce à son Facebook Connect représente 49% du social login. Mais tout cela pourrait très vite changer avec l’annonce de Google+ Sign-in qui se veut une alternative universelle et sécurisée à Facebook.

Simple, rapide et universel

L’annonce de Google+ Sign-In a été faite mardi sur le blog officiel de Google. Et le moteur de recherche a de bons arguments à faire valoir. La solution permet en effet de se loguer depuis Android, iOS ou le web grâce à son compte Google+, à la manière d’un Facebook Connect. L’expérience utilisateur sera personnalisée avec l’utilisation des données personnelles G+.

La solution Google serait simple, sécurisée, et surtout sans spam ! L’utilisation du module (ici sur fancy.com) se fait de façon naturelle. Il est possible (comme pour la solution Facebook) d’opter pour des paramètres de confidentialité personnalisés en choisissant quels cercles verront les actions de l’application.

 

Pour contrôler quelles applications sont liées à votre compte, rendez-vous sur les paramètres de votre profil puis sur l’onglet dédié aux applications. Vous pourrez modifier les autorisations accordées à l’application.

 

Totalement intégré dans l’écosystème web mobile, Google+ Sign-In vous propose aussi d’installer automatiquement l’application iOS ou Android du service auquel vous vous loguez si celle-ci existe.

 

Peu de sites concernés pour l’instant

La liste des sites et applications utilisant la toute nouvelle solution Google est pour l’instant assez restreinte. Elle comprend notamment : Banjo, Beautylish, Fancy, Fitbit, Flixster, The Guardian, OpenTable, Shazam, TuneIn et USA Today. Principalement des services américains donc, mais on peut prédire sans prendre trop de risques une généralisation à très court terme.

Et contrairement à Facebook, Google semble décidé à mettre le respect de la vie privée en avant. La solution Google « interdit » aux applications de publier en votre nom et de polluer le flux d’actualité de vos contacts via du « social spam ». La qualité du partage d’informations et leur ciblage semble être une priorité.

Un service vraiment transparent ?

Attention toutefois, même si Google se présente comme un fervent défenseur de votre vie privée, Google+ Sign-In a tout de même accès à votre nom, votre photo de profil, votre âge, votre langue, vos informations de base, vos contacts, votre adresse e-mail, et partage par défaut vos activités à tous vos cercles.

Ce sont finalement les mêmes informations que celles données au Facebook Connect, mais le partage de ces informations à vos contacts est lui beaucoup plus clair. On reproche souvent (et à tort) à Google+ d’être une « ville fantôme », la généralisation du Google+ Sign-In risque d’apporter un regain d’activité sur le réseau et d’enrichir les interactions possibles entre utilisateurs. Et ce sera d’autant plus vrai quand la solution sera massivement adoptée par les principaux sites web et applications mobiles.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Kaa-Chan dit :

    Article très intéressant, l’apparition de Google+ Sign-in va en effet ouvrir de nouveaux horizon, en tant qu’éditeur de site web ou bien d’internaute d’ailleurs.

    Cependant, reste une information qui me chagrine : on sait depuis longtemps que les utilisateurs de Google Chrome et Firefox, ainsi que ceux identifiés à leur compte Google depuis tout autre navigateur voient leurs données de navigation « cachées », et la proportion de « not provided » est de plus en plus importante. Je vois donc dans cette arrivée de Google dans le domaine de l’authentification sur des sites tiers une nouvelle façon de garder pour lui tout un tas d’informations…

    Le monopole Google prend de l’ampleur 😉

  2. FrédéricJ dit :

    Le système de connections à des sites tiers est l’un des leviers ayant permis à Facebook de devenir ce qu’on connaît aujourd’hui. Deezer, Spotify, les exemples sont nombreux, Facebook Connect est partout !
    C’est arrivé bien plus tard avec Twitter, c’est logique que Google propose un équivalent. C’est clairement ce qui manquait à Google+ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *