Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

GetGlue, le réseau social du divertissement

Anne-Laure Raffestin, le 8 septembre 2010

getGlue GetGlue : un service dont le but est de gagner des récompenses en signalant ce que vous faites en temps réel… Le parallèle avec Foursquare, immense « jeu social » basé sur la géolocalisation, est évident. Mais alors que ce dernier permet de devenir « maire » des lieux que vous visitez, tout en suivant où se trouvent vos amis et en gagnant des badges en guise de récompenses, GetGlue se fonde sur vos divertissements pour vous permettre d’accumuler stickers et titres enviés.

Des stickers et des gourous

Le principe est le même : en multipliant les « check-in » – oui, la terminologie est identique à celle de Foursquare – vous gagnez des stickers, qui ne servent à rien sauf à voir votre jolie collection s’agrandir. Par rapport aux badges de Foursquare, et bien que le service soit relativement récent, il y a beaucoup plus de récompenses à obtenir. C’est sans doute lié au fait que les « check-in » sont possibles sur diverses activités, et c’est l’objet même de GetGlue : lecture, films, musique, séries… GetGlue est donc le réseau social du divertissement.

Pour le côté divertissement, en effet, le contrat est bien rempli : les activités sont regroupées en 8 grandes catégories

  • regarder la télévision (des séries, principalement)
  • écouter de la musique
  • lire un livre
  • regarder un film
  • réfléchir à un sujet (plutôt large…)
  • discuter d’une célébrité
  • boire du vin (?)

GetGlue
Quand vous êtes en train de faire quelque chose, vous cherchez dans la catégorie correspondante, et vous effectuez un « check-in » sur l’activité en question. Contrairement à Foursquare, qui permet aux utilisateurs d’ajouter des lieux à l’envi, GetGlue n’autorise que des activités présentes dans sa base. Et là, il vaut mieux être fan de Mad Men que de Plus Belle La Vie… Car le service répertorie essentiellement voire exclusivement des programmes américains. Vous pouvez toujours envoyer un mail à l’équipe de GetGlue pour leur suggérer d’ajouter une activité au service, mais je ne sais pas si c’est vraiment effectif.

Évidemment, il y a également une part de compétition dans GetGlue : ici, au lieu de devenir « maire », vous serez des « gurus ». Un poste très convoité, les gurus ayant un pouvoir de recommandation plus élevé que les utilisateurs lambda.

On aime, on commente, on souscrit…

En plus de « checker » vos activités du moment, vous pouvez ainsi indiquer les livres, artistes, films, séries… que vous aimez. C’est sur cette base que seront développées des suggestions, par rapport à vos goûts. Aimer toutes ces choses conduit aussi à l’obtention de stickers, d’autant plus si vous ajoutez des commentaires, souvent de haute volée comme « awesome ! » ou « my favorite band ! ».

L’utilisation de GetGlue est plutôt sympathique. Pour commencer, il faut se créer un compte sur le site, avec possibilité de le lier à son profil Facebook et à son compte Twitter. Et télécharger l’application correspondante pour son smartphone. Si vous êtes déjà utilisateur de Foursquare, vous ne serez pas dépaysé. Tout comme le service de géolocalisation, le simple fait de « checker » ne vous accordera pas systématiquement de sticker… Et, a contrario, certains sont extrêmement faciles à obtenir : installer un plugin pour Firefox, effectuer 10 check-in…
Stickers GetGlue
Une fois qu’on s’est amusé à relater ses faits et gestes en matière de divertissement, qu’est ce qu’on y fait ? C’est là que pêche GetGlue pour le moment. Car si la promesse est celle d’être un grand réseau social du divertissement, le côté « social » justement n’est pas si évident… Pour commencer, je n’ai pas trouvé de moyen de rechercher pour mes « subscriptions » (les amis de GetGlue) qui parmi mes contacts Facebook est également sur ce service. je me sens du coup un peu seule sur mon compte… Inversement, en y liant son compte Twitter, les followers viennent s’ajouter automatiquement à sa liste de subscriptions, sans aucune demande de confirmation.

Sinon, il ne s’y passe pas grand chose, mais certainement parce que le réseau compte encore assez peu d’utilisateurs. Et l’une des promesses de GetGlue, à savoir découvrir de nouvelles choses en fonction de ses propres goûts, est loin d’être honorée. Ou plutôt, les résultats ne sont pas très foufous : j’ai indiqué que j’aime bien la série Dexter, on me propose le livre… Soit. C’est un peu le même reproche que l’on adresse à Ping, le réseau social d’Apple : ne comptez pas sur GetGlue pour vous proposer autre chose que des séries ou des films déjà très populaires.

Entre fun et traçabilité

Alors, à quoi sert GetGlue ? Déjà, après quelques jours d’utilisation, forcément, j’ai envie de gagner tous les stickers. Le potentiel addictif du service est évidemment très important, et les marques ne s’y sont pas trompées : la chaîne de télévision HBO notamment, qui a créé de multiples stickers pour ses séries phares. Pas d’utilité commerciale pour le moment, mais une bonne visibilité qui va de pair avec la communication virale engagée par la chaîne.

De façon un peu moins prosaïque, je trouve amusant le côté « inventaire à la Prévert façon culture de masse », effet que donne la présentation fourre-tout de l’historique de ses check-in sur l’application.

GetGlue
Gros revers de la médaille : encore un outil d’exposition de soi, mine d’or garantie pour l’utilisation à des fins commerciales. Nos goûts sont effectivement servis sur un joli plateau avec GetGlue. Mais n’est-ce finalement pas l’objectif de ce genre de service ? Voyons plutôt le bon côté des choses, c’est à dire la mise à disposition d’un espace de dialogue supplémentaire entre les marques de l’industrie du divertissement et leurs fans, qui ont tout intérêt à s’y investir. L’idée de départ de GetGlue est plutôt basique, mais son potentiel assez prometteur. Et l’idée d’un immense terrain de jeu global basé sur l‘entertainement, toujours sympa. A suivre…

S’inscrire sur GetGlue
sur une suggestion de FmR

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Sammy dit :

    En gros, c’est un service qui sert à être mieux fliqué ?!? Super…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *