Supprimer son compte Google après sa mort

Jour après jour, nous laissons des traces sur Internet. Nous utilisons notamment de nombreux espaces récoltant des informations personnelles : profils sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, compte Google… Gérer au quotidien son identité numérique et les données associées à ses espaces en ligne n’est pas toujours évident. Mais que deviennent ces données après la mort ? Les services proposant des fonctionnalités dédiées sont encore rares, mais ils commencent à se développer.

Le réseau social de Mark Zuckerberg propose déjà le mode mémorial, pour transformer son profil Facebook après sa mort. Mais Facebook n’est pas le seul service avec lequel nous partageons des données au jour le jour. Et comme il n’est jamais trop tard pour implémenter ce type de fonctionnalité, Google propose désormais un gestionnaire de compte inactif. Un outil à connaître pour choisir ce qu’il adviendra de ses données numériques au moment de son décès.

Pour activer la fonctionnalité, il suffit de se connecter à son compte Google, puis configurer le gestionnaire de compte inactif. C’est assez rapide : seules 4 informations sont à renseigner.

  • Alerte préliminaire : le service vous permet d’être alerté avant qu’une action soit effectuée sur votre compte. Une bonne manière de vérifier que vous n’y avez définitivement plus accès. Il suffit d’indiquer un numéro de téléphone (obligatoire) ou une adresse email secondaire (option).
  • Délai d’expiration : ne vous inquiétez pas, les données de votre compte Google ne seront pas supprimées simplement parce que vous êtes parti en vacances ou parce que vous avez décidé de vous déconnecter momentanément du web. Vous pouvez choisir le délai nécessaire avant la fermeture de votre compte : 3 mois, 6 mois, 9 mois ou 1 an. Un mois avant l’expiration de ce délai, vous serez averti par téléphone et/ou via votre adresse email secondaire.
  • Partager (ou non) des données avec vos proches : vous pouvez choisir jusqu’à 10 proches, qui seront alertés une fois le délai expiré. Vous pouvez également partager un certain nombre d’informations avec eux : vous choisissez les produits à partager (emails stockés sur Gmail, documents présents sur Google Drive, cercles et autres données sur Google+…). Ces options sont configurables pour chaque proche choisi, vous pouvez donc ne rien partager avec certains contacts, une partie ou l’ensemble de vos informations avec d’autres proches. Vous devez indiquer l’adresse email ainsi que le numéro de téléphone de chaque personne choisie. Une fois le délai expiré, Google enverra aux proches désigné un email (que vous pouvez personnaliser) pour expliquer la démarche à suivre. Le service Google Takeout sera vraisemblablement utilisé pour exporter les données. Si vous le souhaitez, vous pouvez également mettre en place une réponse automatique sur Gmail une fois votre compte considéré comme inactif.
  • Supprimer le compte Google : dernière étape, la suppression de votre compte Google. Si vous avez autorisé vos proches à récupérer certaines de vos données, Google attendra bien sûr que ces actions soient effectuées avant de supprimer votre compte. Toutes les données seront effacées, y compris vos vidéos YouTube, vos publications sur Google+ ou même votre blog si vous utilisez Blogger. Vous n’êtes en aucun cas obligé d’activer cette suppression.

Google utilise tous les indicateurs en sa possession pour vérifier que votre compte est bien inactif. Toute utilisation d’un service Google est donc considérée comme une action annulant l’inactivité du compte (envoi d’un email via Gmail sur son smartphone, connexion à un outil comme Google Drive, accès à l’historique web…). Il s’agit dans tous les cas d’une bonne initiative de Google. Simple regret : il n’est pas possible de choisir les services fermés lorsque le délai est arrivé à expiration. Vous pouvez simplement opter pour la suppression pure et simple de votre compte Google… ou laisser votre compte tel quel sans que personne ne puisse l’administrer directement.

Gestionnaire de compte Google inactif

Crédit photo : lumière au bout du tunnel par Shutterstock

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar