Adobe Creative Suite : c’est terminé !

Pour beaucoup de graphistes, professionnels ou amateurs, les Creative Suite d’Adobe sont un véritable must have. Les principaux logiciels édités par Adobe y sont présents, de Photoshop à Dreamweaver en passant par Premiere. Ces applications sont des références. Il existe bien évidemment des alternatives, payantes ou gratuites, mais celles-ci sont rarement au niveau des produits proposés par Adobe.

Hier, lors de la conférence Adobe Max à Los Angeles, beaucoup s’attendaient à la présentation de la nouvelle suite Adobe CS7. Il n’en fut rien : le célèbre éditeur l’a annoncé, la suite Adobe CS6 sera la dernière, l’Adobe Creative Suite 7 n’existera pas.

Si Adobe décide de mettre fin à la série Creative Suite, pas de panique : il n’arrête pas pour autant le développement des logiciels inclus. Cependant, ceux-ci seront accessibles uniquement via le cloud. Dites au revoir à l’Adobe Creative Suite et bonjour à l‘Adobe Creative Cloud ! Concrètement, vous devrez désormais payer régulièrement (tous les mois) pour bénéficier des logiciels.

Pour 61,49€ par mois (engagement annuel), vous pourrez accéder à Photoshop, After Effect, Premiere, InDesign, Flash, Illustrator, Fireworks, Dreamweaver et les autres (l’équivalent du pack Master Collection des Creative Suite). On dira simplement Photoshop CC, et non pas Photoshop CS7. D’autres formules existent : 24,59€ mensuels pour un seul logiciel et 36,89€ pour certains clients. Pour accéder à l’ensemble des services sans engagement, vous devrez vous acquitter de la coquette somme de 92,24€ par mois. Les étudiants peuvent également bénéficier d’un prix promotionnel  (19,99€ mensuels avec l’engagement annuel) pour accéder à l’ensemble des services. Vous pouvez également tester la Creative Cloud  d’Adobe gratuitement pendant 30 jours.

La suite Creative Cloud inclut également les outils et services Adobe Edge, jusqu’à 100 Go de stockage dans le cloud ainsi qu’un éditeur d’application simplifié pour iPad. Derrière ce changement de cap, Adobe cherche à pérenniser ses revenus et lutter contre le piratage. Il faut dire que la version complète de la suite logicielle Creative Suite (Master Collection) était généralement disponible illégalement  seulement quelques jours après sa sortie officielle. Ce piratage à grande échelle aura au moins permis aux logiciels d’Adobe de s’imposer comme des standards dans les équipes de graphistes ! L’intégration des applications dans le cloud permettra peut-être également de réduire les ressources utilisées par les logiciels sur les machines des utilisateurs, au détriment des serveurs Adobe. Affaire à suivre !

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Mathilde
    7 mai 2013 - 12h18

    Arf c’est dommage qu’ils abandonnent la Creative Suite, j’attendais une nouvelle version avec impatience. Mais le cloud c’est la mode du moment, donc il fallait bien qu’ils se mettent au goût du jour.

  2. Boris
    7 mai 2013 - 14h25

    J’espère qu’ils ont prévu un mode offline, parce que je connais pas beaucoup de professionnels qui vont accepter de devoir avoir un accès permanent au net pour bosser.

  3. Hubert
    7 mai 2013 - 14h50

    pfff.. de pire en pire.. que fait la concurrence ?

  4. Yoann
    7 mai 2013 - 15h35

    Boris, tu n’as pas besoin d’être en permanence sur internet. Seulement une fois tous les 30 jours afin de valider automatiquement ta licence (Je ne suis pas sur du nombre de jours).

  5. Thomas Coëffé
    7 mai 2013 - 16h50

    @Yoann : Adobe fonctionnait de cette manière pour les abonnements Creative Suite…
    Mais pas sûr que ce soit la même chose avec Adobe Creative Cloud !

    @Boris : Pour Lightroom, la version classique sera toujours disponible…
    Malgré le fait que Lightroom soit intégré à Adobe Creative Cloud !

    Bonne fin de journée 🙂

  6. Pascal
    7 mai 2013 - 17h17

    Ce mode de commercialisation des logiciels en mode SaaS (Software as a Service) se généralise.
    Par exemple la célèbre suite bureautique Office est désormais aussi commercialisée sous forme d’abonnement. Mais Microsoft lui laisse encore le choix à ses clients…
    Ce qui génère d’ailleurs une autre interrogation : faut-il acheter ou louer Office ?

  7. Claude Desjardins
    7 mai 2013 - 17h22

    Désappointant pour ceux qui ne sont pas dans une boîte. À $60.00CAN /mois, il faut que sa soit rentable……….

  8. Thomas Coëffé
    7 mai 2013 - 17h51

    Finalement, les logiciels d’Adobe seront disponibles hors-connexion. Vous devrez simplement être connectés : à l’installation et tous les 30 jours pour le renouvellement des licences. Adobe indique même que les logiciels continueront d’être disponibles durant 180 jours si vous n’avez pas accès à Internet. Une bonne nouvelle pour beaucoup !

  9. Olivier-Benoît
    7 mai 2013 - 19h15

    Ou comment provoquer une hémorragie de client …
    Ou comment faire payer quatre fois le prix …

    Etc etc …

    Ras le bol.

  10. MKBJ
    7 mai 2013 - 21h55

    Quelle concurrence ?

  11. Danielsan
    11 mai 2013 - 17h45

    @Boris : il faut se connecter une fois par mois au net pour valider notre licence.
    Je suis abonné depuis le lancement en France, je ne regrette pas.
    J’ai pu utiliser les logiciels en toute sérénité à un coût abordable alors que je venais de lancer ma boite 😉

  12. Dwizer
    30 mai 2013 - 19h49

    Gros problème pour les pays en voix de développement, qui ont un faible débit internet : impossible de télécharger les logiciels. Trop lourds ! Et en plus, à ce jour Adobe Cloud est inaccessible à l’achat sur Madagascar, par exemple.
    Leur système va certainement leur permettre de stopper net le piratage… mais un paquet de graphiste vont se retrouver le bec dans l’eau.

  13. Wallabys
    11 juin 2013 - 14h43

    C’est en effet la fin d’Adobe qui résistera un temps grâce aux agences qui, elles, paieront l’abonnement.

    Autrement dit, c’est le syndrome de la poule aux œufs d’or. Avec cette politique marketing « propriétaire », Adobe favorise la prise en main des alternatives que sont les Gimp, Inkscape et autre Scribus, qui devraient prendre du poil de la bête et devenir de plus en plus fonctionnels.

    Depuis des années Adobe cherche le moyen de rentabiliser à l’extrême ces outils avec une politique marketing de mise à jour très discutable, car la plupart des mises à jour sont soit mineures, soit sans le moindre intérêt. Par exemple depuis que Photoshop à intégré le système des calques (en… 1999), rien de révolutionnaire ou de réellement novateur a été intégré dans le logiciel (d’un point de vue utilisateur lambda). Illustrator quant à lui n’a pas bougé depuis sa création et seuls des gadgets ne servant à rien ont été ajoutés. Quant à InDesign, mis à part les fonctions concernant la création de maquettes pour tablettes, expliquez-moi la différence entre la CS2 et la CS6…

    Pris pour une vache à lait annuellement depuis des décennies par Adobe, cette fois je tire ma révérence et je vais apprendre les logiciels du domaine public et contribuer activement à leurs améliorations.

    Pire, je serais de bon conseil auprès de mes clients en leur conseillant d’abandonner une solution payante au profit des logiciels libres ce qui sera pour moi une première…

  14. Héloïse
    24 juin 2013 - 10h24

    Très pratique pour ceux qui, comme moi, n’ont pas une utilisation fixe des outils adobe! On évite ainsi de payer un pack extrêmement cher pour seulement qq mois d’utilisation

  15. Gydek
    26 juin 2013 - 17h29

    Travaille-t-on directement sur le Cloud comme le laisse sous-entendre Boris? Je ne crois pas.
    Je pense plutôt que l’on télécharge les programmes et mises à jour sur son ordinateur et que l’on travaille sur sa propre machine, quitte à sauvegarder les fichiers sur le Cloud. Mais je ne pense pas qu’on travaille directement sur le Cloud.
    Merci pour toute précision utile.

  16. Thomas Coëffé
    1 juillet 2013 - 16h30

    Bonjour Gydek,

    On ne travaille pas directement dans le Cloud, les logiciels sont téléchargés sur son ordinateur. Vous devez simplement vous connecter tous les 30 jours pour renouveler votre licence, sachant que vous pouvez utiliser la suite pendant 180 jours si vous n’avez pas de connexion.

    Bonne journée,

  17. Eric
    2 septembre 2013 - 11h04

    Peux importe l’accès permanent au web ou pas, je pense que tout le monde se trompe de constat…
    Je suis un utilisateur des produits Adobe depuis le début, et je suis très choqué par la méthode de vente de ce nouveau produit…

    Nous aurons l’obligation de payer tous les mois x euros, donc plus de libre arbitre pour effectuer ou pas les mises à jours sachant que chacune d’entre elle n’est pas nécessaire (je pense aux intermédiaires comme la 5.5 ou la 6.5 par exemple).

    D’autre part, une fois le système instauré, qui obligera Adobe à se décarcasser pour proposer un mise à jour novatrice ?

    Un peu de réflexion et de résistance à ce système de vente forcée serait utile.
    Pour ma part, professionnellement, refusant toute forme de location, je décale tout investissement dans les produits Adobe.

  18. Gatzou
    13 septembre 2015 - 17h22

    Vive Graphic Converter qui offre pour 50€ seulement largement et amplement de quoi travailler au professionnel et enseignant que je suis. Dans quelques années Adobe n’existe plus c’est inéluctable! Et en plus pas même foutus de suivre ponctuellement les MAJ d’Apple. C’est un peu l’histoire de la firme Linotype (qui n’existe plus) qui se répète.

  19. Fred
    15 mars 2016 - 15h55

    Adobe nous prend pour des vaches à lait et profite de son quasi monopole pour nous faire encore et encore cracher au bassinet.

    Adieu Photoshop, bonjour Affinity Photo!

  20. COMMAN
    7 avril 2016 - 8h37

    Adobe se lance lance dans une politique honteuse d’emprisonnement du client.

    Nous étions Adobe depuis l’origine avec des licences pour chaque poste (une vingtaine). Nous fonctionnerons sur CS6 tant que cela sera possible et commençons
    à migrer vers la concurrence présentée par Apple sur 2 nouveaux postes.

    Bye, Bye Adobe, ce fut une belle histoire !

    Gérard

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar