Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Facebook : la reconnaissance faciale de retour en Europe ?

Thomas Coëffé, le 3 septembre 2014

Parfois, les innovations présentées par Facebook ont du mal à passer. On se souvient ainsi du tollé suscité par la reconnaissance faciale sur les photos. Concrètement, Facebook est capable de reconnaître les personnes présentes sur les photos, en les comparant avec celles où ces personnes sont identifiées. La pertinence de l’outil est sidérant. Mais pour qu’il soit efficace, Facebook doit récupérer de très nombreuses données sur les caractéristiques physiques des utilisateurs et les stocker au sein d’une base de données. Et ce n’est pas du goût des CNIL européennes : depuis septembre 2012, Facebook a suspendu « provisoirement » cette fonctionnalité en Europe pour se conforter aux exigences des instances européennes. Toutes les données récupérées en ce sens ont été supprimées. La reconnaissance faciale semble aujourd’hui faire son grand retour en Europe, mais uniquement dans des cas bien précis qui permettent de respecter le droit européen.

blurred-test

Concrètement, Facebook peut à nouveau vous suggérer l’identification d’une personne sur une photo, même en Europe, mais uniquement si ces deux conditions sont réunies :

  • Les utilisateurs à identifier doivent être domiciliés aux USA
  • Ils doivent accepter les suggestions d’identification dans leurs paramètres de confidentialité.

Pour le moment, ne craignez pas d’être identifié automatiquement si vous êtes domicilié en Europe. Mais si vous partagez sur Facebook la photo d’un ami domicilié aux États-Unis, ne soyez pas étonné si Facebook vous suggère de l’identifier. Dans les options Facebook, vous remarquerez que votre pays n’est pas indiqué. Le réseau social n’indique pas comment la distinction est effectuée entre les utilisateurs des USA et les Européens : adresse IP, langue utilisée sur Facebook… Dans le doute, il est donc conseillé d’éviter d’utiliser Facebook en English (US). Quoi qu’il en soit, la position de Facebook sur la reconnaissance faciale est claire : la fonctionnalité est « suspendue » et non « supprimée » pour les utilisateurs européens, qui pourraient bientôt voir cette fonction réapparaître quand le réseau social aura réussi à s’entendre avec les instances européennes.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *