Facebook dévoile ses plans pour monétiser Instagram et Messenger

Jusqu’à présent Instagram et Messenger sont presque vierges de toute publicité. Instagram ne diffuse que les publicités de quelques grands comptes et celles-ci sont peu intrusives (bien que pas toujours bien reçues par les utilisateurs au vu des commentaires). Pour Messenger, la plateforme est maintenant indépendante mais pas encore monétisée. Mais on imaginait mal Facebook se priver longtemps de la source potentielle de revenus de ces deux réseaux qui ont une audience très importante : 300 millions pour Instagram, 700 millions pour Messenger.

moneymessenger

Ouverture d’Instagram et développement de l’offre publicitaire… sans altérer l’expérience utilisateur

Pour l’instant les formats Instagram sont très restreints, mais cela devrait très vite changer pour coller aux objectifs des différents annonceurs. Sheryl Sandberg a d’ores-et-déjà annoncé le lancement de nouveaux formats publicitaires, ainsi que l’ouverture d’IG à des outils publicitaires tiers et des possibilités de ciblage plus proches de celles de Facebook. Concrètement, il sera possible de faire de l’achat média Instagram depuis d’autres plateformes, probablement des PMD Facebook ou des régies. Aucun planning de déploiement n’est donné, et Sheryl Sandberg précise bien que Facebook sera attentif à ne pas altérer l’expérience utilisateur. Même si Facebook n’a donné aucun chiffre officiel hier, Instagram représenterait $595 millions de revenus pour Facebook en 2015.

Messenger et la stratégie du Newsfeed

Retour en 2006 : les investisseurs pressent Facebook de faire rentrer de l’argent dans les caisses. La solution est simple selon eux : mettre des bannières display un peu partout sur le site. Mais Zuckerberg choisit plutôt d’inciter les marques à créer des pages, puis leur fait acheter de la visibilité via différents formats et préfère vendre de l’interaction sociale. L’avenir lui donnera évidemment raison puisque le display meurt à petit feu d’années en années. Et pour Messenger, Zuckerberg fait le même choix : pas de display intrusifs dans les conversations, mais possibilité pour les marques de payer pour s’adresser à leurs clients via Messenger. Les marques pourront ainsi envoyer des factures, ou des mises à jour de statuts de livraison via Messenger. Cette monétisation de la conversation entre fans et marques sera elle aussi déployée sur Whatsapp. Là encore, aucune date n’est donnée, mais Messenger approchant du milliard d’utilisateurs, les déploiements devraient arriver rapidement.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar