Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Facebook met à jour son algorithme pour mettre en avant les articles d’actualité

Flavien Chantrel, le 3 décembre 2013

Il ne faut pas toujours chercher très loin pour comprendre la stratégie de base des acteurs du web. Tout comme le but de Google est de proposer les meilleurs résultats de recherche possibles pour conserver ses utilisateurs, Facebook cherche en permanence à adapter son algorithme pour rendre pertinents les contenus affichés sur les murs de ses membres. Avec le temps, le nombre d’amis et d’abonnements se sont multipliés, il faut donc faire du tri dans les messages qui remontent.

A une période pas si lointaine, les images et photos avaient pris le pouvoir et avaient un potentiel viral beaucoup plus fort que tout autre format. Certaines dérives étaient alors apparues chez les marques et sur de nombreuses pages, notamment celle de déformer son discours pour s’adapter à ce qui fonctionne, et ainsi dénaturer les messages émis. Ces dérives avaient été épinglées de manière humoristique par la page Condescending Corporate Brand.

Beaucoup de community managers l’ont remarqué, les images ont désormais un impact moins fort qu’avant. Dans le même temps, Facebook vient d’annoncer donner plus de poids aux articles qui sont jugés de qualité. Une suite logique, quand on sait que l’engagement des sites d’information a déjà augmenté de 170% en un an… L’idée serait donc de provoquer des discussions plus sérieuses et d’aller au-delà des simples mèmes, ou des contenus de faible qualité hébergés ailleurs que sur le site. Les clics observés sur mobile ont notamment servis à établir ce qui est considéré comme un article de qualité. Au final, vous devriez voir plus d’articles dans votre timeline qu’avant, et un nouveau format permettra de rassembler les différents articles d’une même source, comme ci-dessous.

journaux facebook

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Corentin dit :

    Intéressant. On verra ce que ça donne, mais en effet, les images, bien que virals, proposaient un contenu relativement faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *