Facebook : pas de bouton « Je n’aime pas » mais des emojis d’empathie (réactions)

Comme nous vous l’expliquions il y a peu, il n’y aura pas de bouton « Je n’aime pas » sur Facebook. Les conjectures allaient bon train sur les formes que pourraient prendre la volonté affichée de Mark Zuckerberg de pouvoir interagir avec un poste sans nécessairement l’aimer. L’exemple type est l’annonce d’une nouvelle triste : décès, divorce, drame, catastrophe naturelle… Bref, tous les événements de la vie qui sont aujourd’hui annoncés sur Facebook et qui font réagir sans pour autant être aimés stricto sensu. En 2014, Facebook avait déposé un brevet laissant présager l’arrivée d’emojis pour incarner des émotions. Le réseau social vient de lancer un test grandeur nature sur des réactions d’empathie aux posts avec des emojis. Un mouvement que l’on peut comprendre tant les emojis deviennent un mode d’expression universel sur le web.

NewFBEmojis

D’après les captures d’écran mises en ligne, il sera possible de liker, aimer, rire « yay », être surpris, triste, et en colère. Une palette d’émotions un peu rudimentaire, mais qui suffit à peu près à réagir à la plupart des nouvelles de nos proches, connaissances ou encore de pages de marques ou de médias. Pour l’instant, la fonctionnalité est en test en Espagne et en Irlande, et le déploiement dépendra de la réaction des utilisateurs à ces emojis. D’après Facebook les emojis sont une réponse intéressante, surtout sur mobile puisqu’ils évitent de devoir écrire sur son écran, ce qui peut être fastidieux. Pour les CM, cette nouvelle fonctionnalité permettra potentiellement de collecter de nouvelles datas et d’affiner encore les réactions de sa communauté à leurs actions sur le réseau.

Today we’re launching a pilot test of Reactions — a more expressive Like button. As you can see, it’s not a “dislike” button, though we hope it addresses the spirit of this request more broadly. We studied which comments and reactions are most commonly and universally expressed across Facebook, then worked to design an experience around them that was elegant and fun. Starting today Ireland and Spain can start loving, wow-ing, or expressing sympathy to posts on Facebook by hovering or long-pressing the Like button wherever they see it. We’ll use the feedback from this to improve the feature and hope to roll it out to everyone soon.

Posted by Chris Cox on 8 octobre 2015

Via TechCrunch et Engadget

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

  1. Manowar
    8 octobre 2015 - 18h25

    Angry = j’aime pas en fait.
    Hypocrisie

  2. Manopeace
    14 octobre 2015 - 18h11

    @Manowar :
    Il n’y pas d’hypocrisie. Le problème n’est pas l’existence du « Je n’aime pas » mais de la simple bipolarité « J’aime / Je n’aime pas ».
    Pour les statuts qui vous plaisent moins, remarquez l’existence de 3 gradients : choqué, triste et mécontent.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar