60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

Facebook commence à lutter contre les arnaques

Facebook, avec ses 955 millions de membres, est un repaire idéal pour les arnaqueurs en tout genre. Entre les applications qui promettent de savoir qui a visité son profil (rappelons-le, c’est tout simplement impossible en l’état actuel des choses), les fausses appli « Demande de contacts » et les différentes espèces de tagjacking, les occasions de se faire arnaquer sont nombreuses. Les risques ? Accès à des données personnelles, détournement de comptes… On n’a pas vraiment envie que cela nous arrive !

Parmi ces arnaques possibles, l’une d’entre elles est particulièrement redoutable : le phishing. Le phishing, ou « hameçonnage » dans la langue de Molière, est une technique consistant à usurper l’identité d’un organisme dans lequel les victimes ont confiance (opérateur de téléphonie, banque, centres des impôts… ou, en l’occurrence, Facebook) pour obtenir des données confidentielles, tel son numéro de compte en banque. On imagine les dégâts possibles ! Tout possesseur d’une adresse mail a déjà reçu l’un de ses messages bidons de phishing.

Si, la plupart du temps, les phishings se repèrent assez facilement, certains sont particulièrement bien imités, et donc très redoutables. Sur Facebook, le phishing peut prendre la forme d’un site qui ressemble à s’y méprendre au réseau social, et dont l’adresse URL est sensiblement identique. La victime y renseigne son nom d’utilisateur et son mot de passe en toute bonne foi, pensant se connecter à Facevook, mais tout tombre entre de mauvaises mains…

Pour aider ses utilisateurs à ne pas se faire arnaquer, Facebook lance une initiative : l’adresse mail phish@fb.com , à laquelle chaque internaute peut envoyer tout site ou mail qui lui paraît frauduleux, tentant d’imiter le réseau social. On se souvient que l’an passé, la version française de Facebook avait été victime d’un phishing assez conséquent, qui avait induit pas mal de membres en erreur.

Désormais, si vous soupçonnez un site de faire de phishing, il faudra l’envoyer à phish@fb.com. Facebook assure faire ensuite tout son possible pour faire identifier les sites frauduleux en tant que tels, et pour sécuriser les comptes des victimes. C’est un premier geste, mais c’est étonnant qu’un tel canal n’ait pas été mis en place plus tôt !

 

Source

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar