Baisse des mentions J’aime du 12 mars sur Facebook : quelle importance ?

Facebook a « récemment mis à jour la manière de mesurer le personnes qui aiment votre Page ». Après le 12 mars, vous constaterez sans doute une baisse des mentions J’aime sur votre page Facebook, car le réseau social va « supprimer les mentions J’aime des comptes Facebook inactifs ». Ce n’est pas une révolution, ce n’est pas grave du tout, et cela peut même constituer une opportunité.

avertissement-facebook-baisse-mentions-jaime

Un nombre de fans  plus  proche de la réalité

Le nombre de personnes fans d’une page Facebook ne veut pas dire grand chose si cela ne reflète pas la réalité des personnes qui suivent véritablement une marque. Avec le temps, les pages Facebook ont accumulé de nombreux fans ; mais nombreux de ces comptes sont désormais inactifs et ne sont plus touchés par les messages publiés par les marques. Il faut donc voir cette baisse des mentions J’aime comme un assainissement de la base fans. Vos reportings de mars seront peut-être affectés quantitativement, mais les chiffres de performance obtenus seront plus fidèles à la réalité.

Des benchmarks plus cohérents

Les pages que vous gérez ne sont pas les seules concernées par cette baisse des mentions J’aime. Bon nombre de pages Facebook vont également être affectées et voir leur nombre de fans baisser. C’est bien pour vous : vous allez (enfin) pouvoir comparer correctement vos performances avec celles de vos concurrents. Et avec un peu de chance, ils avaient acheté de nombreux fans, désormais inactifs et supprimés par cette mise à jour Facebook. Une bonne manière de prouver à votre direction vos bonnes pratiques, comparées à celles de vos concurrents.

Relativiser la pertinence  des statistiques et revoir ses KPIs

Sur les médias sociaux – et plus généralement sur Internet – nous bénéficions de très nombreuses statistiques. Trop nombreuses, sans doute. Il n’est pas toujours simple d’identifier les chiffres et KPIs justes et pertinentes pour la mesure des performances de ses actions. Prenons l’exemple des « impressions » sur Twitter. Concrètement, cette variable permet de savoir combien de fois vos tweets ont été vus sur une période donnée. On avoisine le million d’impressions Twitter mensuel sur le blog, est-ce que cela signifie vraiment que nos tweets ont été lus 1 million de fois ce mois-ci ? Certainement pas. La chute brutale (ou non) des fans Facebook de certaines pages devrait au moins permettre aux community managers de faire le point sur la pertinence et la justesse des variables. Bien comprendre ce qui se cache derrière ces KPIs est important pour bien comprendre ce que l’on mesure.

facebook-dislike-hand

Une baisse  insignifiante ou sans conséquence

Autre point qui permet de relativiser cette baisse du nombre de mentions J’aime sur les pages Facebook : la baisse du nombre de fans pourrait être faible, voire insignifiante. Les pages récentes ne devraient pas être impactées ni celles qui ont toujours privilégié les recrutements qualifiés. Si vous adorez cacher des boutons Like sur les boutons « Fermer » de vos Likebox 😉 ou si vous accueillez les concouristes à bras ouverts pour booster vos reportings, vous ne récolterez que le fruits de vos pratiques douteuses. Les pages plus anciennes devraient de facto être davantage concernées, mais cela n’aura aucune incidence sur la réalité des personnes touchées.

Vous allez enfin pouvoir dire : « je touche 10% de mes fans ! »

Enfin, et même si ça ne change rien, votre reach relatif à votre base fans va mécaniquement remonter. Cela vous concerne vous, mais ça concerne aussi les études réalisées par divers instituts. En 2014 et en 2015, les études prouvant la baisse du reach ont été nombreuses : Ogilvy, Edgerank Checker, Adobe en octobre 2014Adobe en février 2015, et j’en passe. Si ces études définissent le reach en fonction de la base fans des pages Facebook, celui ci remontera mécaniquement. Une bonne nouvelle pour Facebook, qui pourra plus facilement se défendre contre ceux qui l’accusent d’accentuer inlassablement sa pression commerciale en diminuant le reach des pages. Au pire, les études qui prouvent la baisse continuelle du reach Facebook auront plus de mal à proposer des chiffres comparables. Mais rappelons-le : dans les faits, cette baisse des mentions J’aime ne changera strictement rien au nombre de personnes touchées par vos messages, et c’est le plus important.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Bob
    10 mars 2015 - 16h54

    Ah enfin ! Je pense que l’humanité va pouvoir enfin faire un bon en avant.
    Merci Facebook !

  2. Simon Tripnaux
    11 mars 2015 - 11h40

    Voilà donc une bonne nouvelle, les données liées aux publications seront donc aussi plus proches de la réalité, comme c’est déjà le cas pour la notion des « impressions » de chaque post …

  3. Bernieshoot
    12 mars 2015 - 13h54

    Finalement c’est une pratique qui devrait être faite de manière régulière tous les trimestres ou semestres.
    d’ailleurs twitter pourrrait faire de même en mettant en veille les comptes inactifs depuis « X » temps ..

  4. Olivier
    12 mars 2015 - 16h31

    FB a déjà fait le ménage dans sa filiale Instagram il y a quelque temps, ce fût un véritable carnage pour les malins ayant acheté des packs de Fans 10$ les 100K fans. Certains avaient purement et simplement supprimé leur compte, de honte

  5. Smiejkowski
    14 mars 2015 - 4h33

    Non seulement je n’ai rien gagné depuis hier mais de plus, j’ai perdu 21 j’aime. Ce qui est scandaleux, c’est que j’ai pris chez eux (Facebook) 3 jours de promotion. On me supprime des « j’aime » alors que j’ai un « developper l’audience chez eux »: d’un côté je paie, d’un autre, on me retire mes likés. Qu’on ne me dise pas que ma page est vieille et que de vieux comptes qui l’ont aimée : MA PAGE A ETE CREEE LE 11 mars 2015. Oui vous avez bien lu: c’est une page qui a seulement 3 jours !!!

  6. Nico
    26 mars 2015 - 11h17

    Plutôt une bonne pratique à mon avis.
    Nous avons analysé l’impact sur 20 Fans Pages du monde de l’horlogerie, et on s’aperçoit que l’impact reste assez faible, de l’ordre de 3% (rien à voir avec la purge Instagram).

    Tous les résultats de notre étude sont disponibles ici :
    http://fr.slideshare.net/scandolagency/pages-facebook-horlogerie

  7. Louve Noire
    28 mars 2015 - 19h05

    Je me pose la question suivante : Qu’est ce qu’ils entendent par « comptes facebook inactifs » ??
    Car vu le témoignage de Smiejkowski, on se demande à partir de quand on est inactif ? Deux jours sans aller sur Facebook ?

    Déjà le fait que nos publications (en tant que page Facebook) ne sont visible que par 10 % (pour pousser les gens à dépenser dans leur pub), si en plus en perd des fans par l’opération du saint esprit, autant capituler tout de suite.

  8. Chx
    30 mars 2015 - 20h43

    En parlant de Mention J’aime, je viens tout récemment de créer une page où il y a soit disant 31 likes, pourtant quand je clique sur mes Mentions J’aime, la liste « personnes qui aiment ça » ne fait que 10 personnes… où puis-je voir TOUS les gens qui aiment ma page?? Merci 🙂

  9. Gonzalez. Sophie
    16 juin 2015 - 11h15

    Je suis une ado ,et je ne connaissez pas facebook je me suis inscrit il y a trois jours, est je suis déçu par sa fonctionnalité alor qu’on men à fait toute caisses, car toute les fonctionnalités on les retrouves justement sur nos smartphones et la j’apprend il enlèvent des mentions j’aime c’est encore plus ridicule.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar