Facebook : avantages et inconvénients dans le cadre d’une recherche d’emploi

facebook Dans le cadre de notre débat du mois, il me parait difficile de ne pas aborder le cas FaceBook. Ce réseau social monopolise l’attention des médias et attire de plus en plus d’internautes. On dénombre actuellement 900 000 inscrits en France, avec un rythme de progression de 15 000 membres par jour… Plus de 10 000 applications sont désormais disponibles pour agrémenter votre page personnelle. Il est donc logique de se demander son utilité dans le cadre d’une recherche d’emploi. Existe-t-il des opportunités à saisir ? Peut-on y mobiliser son réseau et rentrer en contact avec des recruteurs potentiels ? Qu’a-t-on à y perdre ou à y gagner ? Les réponses ne sont pas évidentes. Voici une synthèse de ce que j’ai pu observer.

Le concept et ses atouts

facebook3D’abord réservé aux étudiants, FaceBook s’est rapidement ouvert pour devenir un réseau social puissant et incontournable. Chaque membre dispose d’un profil sur lequel il peut regrouper ses informations personnelles : coordonnées, état civil, photo, emploi… Il est possible d’y intégrer le flux RSS de son blog, de partager photos et vidéos et de se constituer une liste d’amis. La force de FaceBook repose sur le nombre croissant d’inscrits : le site est devenu le lieu où il faut être. Si les 25-35 ans constituent la majorité des inscrits, vous pourrez tout de même retrouver de nombreux membres de votre réseau professionnel, de vos amis et de vos contacts perdus de vue. Le deuxième intérêt de Facebook est le nombre de possibilité d’interactions avec les autres membres. Les développeurs peuvent librement créer des applications : prédictions des résultats de la ligue des champions, échanges de bières ou de sourires, tests et jeux en tout genre… Plus de 10 000 sont disponibles. Elles vous permettront d’interagir avec vos contacts. Vous avez également la possibilité de créer et de rejoindre des groupes et des causes en tout genre : pour l’interdiction d’applaudir à l’atterrissage, pour l’interdiction de la vente du slim pour hommes, des groupes plus personnels (les ex-HEC par exemple) ou des causes humanitaires. Ce sera l’occasion de discuter sur un sujet précis ou d’adhérer à une idée. Et ce n’est pas tout ! FaceBook vous propose une place de marché où vous pouvez vendre des produits ou laisser une annonce d’emploi. Au final, FaceBook vous propose de multiples manières d’être actif dans votre réseau. Vous pourrez certainement retrouver des personnes perdues de vue, des amis ou des connaissances et passer de bons moments à leur contact.

Les faiblesses de FaceBook

Premier problème, le site est pour le moment uniquement disponible en anglais. La version française devrait sortir sous peu. La navigation sur le site me paraît particulièrement compliquée… La multitude de services proposés les rend au final difficilement accessibles. Une polémique a récemment éclaté sur la confidentialité des données personnelles. Ajoutons à cela la possibilité de limiter l’accès aux informations que vous publiez à certains groupes de personnes seulement qui est certes existante, mais longue et fastidieuse à mettre en place. Au final, FaceBook n’est pas simple d’utilisation. L’activité peut également rapidement devenir chronophage… Plus votre réseau sera étendu, plus vous recevrez d’emails et de sollicitations diverses. Si vous souhaitez exploiter les possibilités offertes sans y perdre tout ou partie de votre réputation (partager vos photos de soirées bien arrosées c’est bien, mais n’oubliez pas de les rendre non accessibles au grand public), vous devrez prendre du temps pour explorer le site. Mais comme on dit, quand on aime on ne compte pas… Reste à savoir si vous aimerez.

Quid de l’emploi ?

facebook4

Chaque outil permettant de développer des contacts et chaque lieu de rencontre fréquenté par des professionnels de tout genre peut potentiellement être une possibilité d’accroitre son réseau et par extension de vous ouvrir les portes du fameux « marché caché ». Toutefois, s’il peut arriver de trouver un emploi par le biais de sa salle de sport, ce n’est pas la norme, ce lieu n’étant pas fait pour cela. Le cas de FaceBook se rapproche de cet exemple. Ce site n’est pas un lieu de recherche d’emploi. Toutefois, certains arguments semblent plaider pour sa cause. Je vous propose de passer en revue ses points forts et ses points faibles dans ce domaine.

  • Pour

Tout le monde y est : FaceBook est devenu en quelques mois LE lieu où il faut être présent. C’est donc un site idéal pour pouvoir rassembler son réseau et le développer.
Une approche détendue : FaceBook est un site ludique. L’atmosphère détendue qui y règne facilitera vos contacts avec les autres membres. Il peut en ce sens constituer une voie originale de développement de son réseau et vous donner accès à des contacts difficiles d’accès dans d’autres conditions.
Des applications emploi qui se développent : JobMeeters, Moovement, LinkedIn, Inoveum… Autant d’acteurs du marché du recrutement en ligne qui se sont déjà positionnés sur FaceBook. Coup de pub, expérimentation ou réelle mise en place d’une dimension emploi sur ce site ? L’avenir nous le dira.
Des groupes qui permettent de se regrouper par secteur ou centres d’intérêt : c’est l’atout principal de FaceBook dans le cadre d’une recherche d’emploi. La possibilité de se regrouper par secteur d’activité ou par centres d’intérêt peut être un réel plus pour votre réseautage. Cela permet de se tenir informé de l’actualité et de rencontrer des acteurs de son secteur !

  • Contre

facebook2FaceBook n’est PAS un site emploi : ce site propose énormément d’applications, mais très peu sont centrées sur l’emploi. Ce n’est pas la vocation première du site, et il y a très peu de chances que çà le devienne.
Le mélange vie privée/vie publique a ses limites : que vous soyez en poste ou en recherche, votre vie privée ne concerne que vous. Attention aux informations que vous rendez publiques. L’exemple de ce stagiaire new-yorkais épinglé par son employeur est éloquent. Si vous utilisez FaceBook, attention au contenu mis en ligne !
Détente vs employabilité : certes, de nombreuses applications FaceBook sont plaisantes et vous permettront de bons moments de détente entre amis. Mais je ne suis pas sûr qu’être contre le jean slim ou que vampiriser ses amis vous aideront à gérer votre employabilité. Ce genre d’applications et d’usages, en plus d’être inutiles, rendront rapidement votre profil surchargé et peu apte à vous mettre en valeur. Attention donc à bien cerner vos objectifs avant de vous inscrire et d’agir dans ce sens.

Verdict

FaceBook est sans conteste un phénomène de société. Sa croissance rapide et les nombreuses possibilités offertes en font un site à découvrir. Toutefois, sa relative jeunesse incite à la précaution. Il est encore trop tôt pour déterminer son utilité dans l’optimisation de sa visibilité et de son réseau. Si FaceBook peut présenter certains avantages, de nombreux autres services seront plus efficaces : création d’un blog à vocation professionnelle, d’un Ziki, ou encore d’un profil sur un réseau social professionnel (comme Viadéo). Dans l’état actuel, FaceBook peut avoir des répercussions aussi bien négatives que positives sur votre identité en ligne. Si vous souhaitez tenter l’aventure, soyez clairs sur votre objectif. Créez-vous un profil qui vous permettra de gérer votre employabilité et évitez les applications farfelues, ou rendez votre page personnelle visible uniquement par vos amis. Le temps n’est pas extensible, il est donc important de faire des choix cohérents. Si FaceBook n’est pas pour le moment une solution à privilégier, ses évolutions futures pourraient changer la donne.

Le site FaceBook

A consulter sur le sujet :

Jacques FroissantFacebook et le recrutement incompatibles ?
JobEtic – Candidats : faut-il avoir peur de Facebook ?
Focus RH – La face cachée de Facebook

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. marc olivier
    21 décembre 2007 - 14h44

    comme tu dis , bcp de problemes sur facebook liés a la securite des informations , sans compter les histoires de droits(copyrights) … facebook devient proprietaire de chaque image,documents que les users mettent en ligne
    il est vraiment conseillé en ce qui concerne les reseaux socio professionnels de chercher ailleurs
    j’ai trouve un nouveau site français ds ce genre la mais sans les inconvenients de la grosse machine ricaine ( http://www.lesjeudis.com ) …anonymat, interdiction d’acces aux employeurs etc bien pratique pr s’echanger des infos sur nos vilains employeurs ( et l occaz savoir ou on fout les pieds)

  2. seb
    17 janvier 2008 - 21h37

    c est quoi ce site lesjeudis.com ?
    tu pourrais etre plus precis ste plait?

  3. Modérateur
    18 janvier 2008 - 9h17

    Seb => Les jeudis est un site spécialisé sur les métiers du hig-tech. Leur réseau social vient de voir le jour (ce qui explique ce genre de commentaires de leur part 😉 ), il permet de prendre contact avec des employés d’un potentiel futur employeur pour prendre des renseignements sur ce dernier 😉 Je ne connais pas l’efficacité de ce dernier, l’usage nous le dira…

  4. quentin
    29 janvier 2008 - 18h08

    j’y suis inscris depuis peu, c ‘est assez sympa
    j me suis fais des contacts et recu des propositions de boulots, mais pas encore trouvé ce que je cherchais
    croisez les doigts pr moi lol

  5. nour22
    22 juin 2008 - 0h41

    salut…..

  6. nour22
    22 juin 2008 - 0h42

    Salut tout le monde ,et specialement les enfants de Ain-Defla.J’ai eu l’occasion de visiter Ain-Defla que j’ai beaucoup appreciee.Je vous serais tres reconnaissante si vous pourriez me mettre en contact avec quelques amis de la region qui m’etaient tres chers et dont je n’ai plus eu de nouvelles :Benyoucef Abada [medecin ] , Ahmed Yahiaoui , Berrabeh .[ ils travaillaient a l’epoque a » BATIMETAL  » ].J serai tres reconnaissante a quiconque pourrait me donner des renseignements sur ces amis perdus de vue ou me procurer un contact .
    Merci.

  7. anthony
    16 décembre 2009 - 22h02

    oui mais ça fait peur aussi…
    apparemment ça peut aussi jouer en notre défaveur…
    j’ai trouvé pas mal de chose à ce sujet sur le nat:
    http://www.infos-du-net.com/actualite/13690-facebook-violation-vie-privee.html
    http://www.youtube.com/watch?v=nwLhzhEhjfQ&feature=email

    à méditer tout de mêm!

  8. annie bernard
    17 janvier 2010 - 12h08

    depuis lundi ,les messages face book,ne vont plud dans ma boite mail,c’est arrivé aprés que j’ai eu beaucoup de difficultées à changer la photo de mon profil FB,de ce fait je peux beaucoup moins bien suivre mes actus de mes amis et leurs répondre,comment faire à nouveau passer mes mailsFBsur ma boite mail?merci de me repondre ou de me diriger vers une personne susceptible de pouvoir régler ce probléme!

  9. elbaye.com
    28 janvier 2010 - 16h31

    Merci pour l’article

    Dans l’état actuel, FaceBook peut avoir des répercussions aussi bien négatives que positives sur votre identité en ligne

  10. sami
    21 février 2010 - 18h21

    svp si vous pouvez m’aider j’aii un exposé sur les effets negatifs des réseaux sociaux sur la communication des individu
    svp citer moi des examples et je vs remercie

  11. sami
    21 février 2010 - 18h21

    svp si vous pouvez m’aider j’aii un exposé sur les effets negatifs des réseaux sociaux sur la communication des individu
    svp citer moi des examples et je vs remercie

  12. Jean-Jacque de chez richelieu
    25 mars 2010 - 19h22

    il y a des erreures dans ce site! example: Premier problème, le site est pout*** c’est pour pas pout ,,corriger!!!

    c’est pas trops crédible!

  13. Pertinence
    29 avril 2010 - 14h29

    Redescendez sur terre. Quittez ces sites attrape-nigauds. La vie est courte et vous laissez les petits malins s’enrichir et vivre pleinement au détriment des (oh, combien légion!) naïfs qui peuplent la planète. Réveillez-vous que diable!

  14. Hannah
    23 novembre 2010 - 18h13

    Et bien si, on n’arrête pas le progrès! Contrairement à vos pronostics, il y a actuellement des cabinets headhunters qui après avoir créer une page facebook société proposent des offres d’emploi ou de stage…
    Un programme finalement assez simpliste profitant d’internet et crée (en partie) par un asocial refoulé peut devenir un média de recrutement pour des cabinets se prenant au sérieux; si le ridicule de tue pas il entame gravement.

  15. Lily
    11 mars 2012 - 9h54

    Tout le monde est sur Facebook donc c bien d en savoir un peu plus ..

  16. Lily
    11 mars 2012 - 9h54

    Tout le monde est sur Facebook donc c bien d en savoir un peu plus ..

  17. Lily
    11 mars 2012 - 9h54

    Tout le monde est sur Facebook donc c bien d en savoir un peu plus ..

  18. BOB
    12 mars 2012 - 10h34

    L’internet n’est pas Facebook et Facebook n’est pas l’internet.

    En matière d’emploi, il y bien plus pertinent que cet outil (à qui nous faisons bien trop de pub) et surtout beaucoup plus serieux (cnil, discriminaton, controle de qualite des offres,etc)..

    D’ailleurs, la majorite des candidats n’utilisent pas FB pour trouver un job.
    Par contre certains recruteurs utilisent FB pour NE PAS recruter un candidat : Et là, c’est un vrai souci +/- discriminatoire.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar