Evolution de la part de marché des navigateurs entre 2008 et 2012

Tout va très vite en ligne : sites comme outils se démodent rapidement pour laisser la place à d’autres, et cela dans beaucoup de secteurs. Prenez les navigateurs par exemple. Leurs parts de marché ont beaucoup évolué ces dernières années. Internet Explorer, auparavant largement leader, s’est effondré. La faute, entre autres, à un nouvel arrivant : Google Chrome. L’évolution des chiffres est réellement impressionnante, comme le montre cette vidéo qui récapitule à la fois les parts de marché globales et le leader par pays.

Comme on peut le voir, en 2008 le monde était aux couleurs d’Internet Explorer, à part quelques rares adeptes de Firefox. Ce dernier va progressivement gagner du terrain, notamment en Europe de l’Est. Mais à partir de 2011, c’est bien Google Chrome qui s’impose comme le véritable challenger, devenant premier au Maghreb, en Amérique du Sud, en Inde ou encore en Russie.

Pour voir l’évolution globale depuis 4 ans, rien ne vaut un petit récapitulatif.

On notera quand même que Internet Explorer a vu ses parts de marché divisées par 2 en 4 ans, Google Chrome arrivant en tête, sorti de nulle part… Firefox stagne voire baisse un peu dans le même temps, alors que Safari progresse un peu, iPhone oblige. Je suis en tout cas bien curieux de voir ce que ça va donner dans 4 ans !

Via Stéphane Gillet

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

  1. Reg
    16 juillet 2012 - 11h51

    C’est encore beaucoup trop pour IE…

  2. YvesProvence
    16 juillet 2012 - 12h06

    En 2008, « à part quelques rares adeptes de Firefox » … tellement rares que l’on était un quart à l’utiliser => 26,86% du marché.
    Comparé à IE de l’époque, c’est effectivement moins important, mais de là à dire « quelques rares adeptes de Firefox », c’est un peu exagéré !

  3. Flavien Chantrel
    16 juillet 2012 - 12h07

    Je parle des pays utilisateurs, pas des gens 🙂 Donc très peu de pays où Firefox domine (les rares adeptes donc), mais bien sûr beaucoup d’utilisateurs quand même 🙂

  4. Sebastien
    16 juillet 2012 - 14h27

    La présentation sous forme d’une vidéo représentant l’évolution des navigateurs dans le monde est très sympa.

    On assiste vraiment à une répartition entre 3 navigateurs, à voir maintenant si un navigateur va devenir leader comme l’a été IE pendant des années.

    Quel sera l’avenir de FF maitenant que Google à lancé Chrome.

  5. domibe
    17 juillet 2012 - 10h42

    Ce dont on ne parle jamais dans l’étude des parts de marché des navigateurs, c’est l’environnement informatique vérrouillé des administrations publiques.

    En effet, les services informatiques du domaine public sont, à une grande majorité, et à tort ou à raison, inféodés à Microsoft, tant au niveau de l’OS que des outils bureautiques ou du navigateur.

    En tant que documentaliste, IE est une source permanente de problèmes et de frustrations, mais je n’ai simplement pas le droit ni la possibilité technique d’utiliser un autre navigateur.

    Autant dire que le jour où les employés des administrations publiques pourront leur navigateur, IE plongera à 3-5%. Mais c’est pas demain la veille.

  6. Firefox
    22 juillet 2012 - 12h16

    Si IE parvient à rester dans le top des navigateurs, c’est uniquement car il est intégré directement à windows, et beaucoup de gens ne voient pas l’intérêt de changer.

    Et ne parlons pas de Chrome ! Heureusement qu’il a un bon classement ! Vu le nombre de pub à son intérêt ça serait louche qu’il ne soit pas parmi les leaders !

    Tandis que Firefox, reste dans l’ombre sans faire AUCUNE pub et arrive tout de même à un bon score. On voit les vrais bons navigateurs !

    Sans parler de Opéra et Safari qui sont inexistant pour la plus part des internautes !

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar