Etude : l’utilisation des réseaux sociaux au travail

DLA Piper, société de service dans le domaine du droit, a mené une enquête sur l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre du travail. Elle a interrogé 250 cadres supérieurs et 100 employés pour en savoir plus sur leur utilisation et leur vision de ces services en ligne. Plusieurs conclusions ressortent de cette étude. La première concerne les principaux risques ressentis à propos des réseaux sociaux. Voici les cinq principaux :

  • Les politiques et pratiques RH ne s’adaptent pas assez vite aux nouvelles technologies
  • Le harcèlement
  • La discrimination
  • La divulgation d’informations confidentielles
  • les dégâts faits à la réputation de la marque

Sur la panel interrogé, 76% des entreprises ont une présence sociale en leur nom. Leurs employés sont principalement présents sur Facebook (86%), LinkedIn (79%) et Twitter (62%). Si jusqu’à maintenant le service marketing était généralement décisionnaire en la matière, le service RH reprend de plus ne plus la main pour le recrutement, la communication RH, l’engagement des salariés et le travail collaboratif. La difficulté consiste à résoudre le conflit entre risques et opportunités. La majorité des employeurs a ainsi adopté une charte d’usage sur les réseaux sociaux, mais n’a pas le personnel nécessaire pour surveiller sa bonne application et former les employés.

dla piper
Cette étude propose de nombreux chiffres intéressants sur l’utilisation des réseaux sociaux du côté des employés mais aussi des employeurs. Voici les principaux.

Quelles sont les raisons de l’utilisation des réseaux sociaux par les entreprises ?

1 – La notoriété (80%)
2 – Le marketing (60%)
3 – Le recrutement (42%)
4 – La marque employeur (39%)
5 – L’engagement des salarié (37%)
6 – Le travail collaboratif (28%)

Les usages des salariés en ligne

1 – Rentrer en contact avec un collègue sur LinkedIn (39%)
1 – Rentrer en contact avec un collègue sur Facebook (39%)
3 – Poster des photos de collègues ou d’activités liées à l’entreprise (28%)
4 – Poster un statut ou un tweet à propos d’un collègue (22%)
5 – Poster un statut ou un tweet à propos de leur entreprise (14%)
6 – Poster des informations confidentielles sur leur travail (1%)

Les réactions disciplinaires des employeurs

  • 21% des employeurs ont pris des mesures disciplinaires suite à des informations laissées sur un autre employé
  • 25% l’ont fait suite à des informations postées à propos de leur activité au travail
  • 31% ont pris des mesures suite à des informations laissées à propos de l’entreprise
  • 30% ont sanctionné des salariés car ils utilisaient les réseaux sociaux à titre personnel sur leur lieu de travail

Les recommandations des employeurs

  • 65% des employeurs encouragent leurs salariés à échanger de manière professionnelle sur les réseaux sociaux
  • 48% d’entre eux s’estiment exposés car ils ne peuvent pas contrôler ce qui se dit sur eux sur les réseaux sociaux
  • 34% se sentent en danger car ils ne contrôlent pas ce que disent leurs employés
  • 1% des employés avoue avoir déjà posté des informations confidentielles sur leur entreprise
  • 12% des employeurs n’indiquent pas clairement interdire le partage d’informations confidentielles dans leur charte d’utilisation des réseaux sociaux

Surveillance

  • La moitié des entreprises régule l’utilisation des réseaux sociaux de leurs employés sur leurs équipements personnels ou professionnels (smartphones, ordinateur…)
  • 21% des employés ne savent pas qu’ils sont surveillés
  • 14% des employés n’ont pas connaissance de la charte d’utilisation des RS de leur entreprise

Nous n’avons pas fini d’entendre parler de l’utilisation des réseaux sociaux en entreprise, dans un sens positif ou négatif. Les usages se cherchent encore et le retard organisationnel de la majorité des entreprises représente un frein important dans leur appréhension. C’est en ce sens que cette étude est intéressante : entre opportunités et risques, les décideurs n’ont pas encore tranché, jouant sur les deux tableaux. L’encadrement reste timide et peu adapté, souvent en contradiction avec les buts recherchés. Il faudra certainement quelques années de plus pour que de bonnes pratiques se dégagent. Tout en sachant que chaque cas est particulier.

Le rapport complet

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Pascal Lacroix (CommentRecruter)
    18 octobre 2011 - 22h26

    Merci pour cette analyse.

    Le rapport montre bien que 42% des entreprises utilisent les réseaux sociaux pour recruter. Je pense que France, les chiffres seraient plus faibles mais pour le moment aucun étude ne le prouve vraiment.

    Ce qui est certain est que les réseaux sociaux sont aujourd’hui majoritairement utilisés comme annuaire (pour rester en contact) et comme outil de promotion de l’entreprise (notoriété, marque employeur…).
    Je pense que les usages vont encore se spécialiser dans les prochains mois pour devenir plus spécifiques à chaque métier.

  2. FRANCOIS
    16 avril 2013 - 19h36

    En complément de votre article, la Cour de cassation vient de considérer que les propos tenus sur un profil Facebook n’étaient pas considérés publics (sous certaines conditions) http://www.village-justice.com/articles/Votre-profil-Facebook-priori-public,14266.html

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar