Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Étude : l’état de l’adblocking sur mobile dans le monde

Fabian Ropars, le 31 mai 2016

On parle beaucoup d’adblocking qui est de plus en plus entré dans les mœurs. De plus en plus d’internautes s’y adonnent sur desktop, ce qui est un vrai casse tête pour les annonceurs et les régies. Côté mobile, il est moins facile de bloquer les formats publicitaires, les adblockers étant plus compliqués à installer sur les navigateurs mobiles. Mais la pratique progresse néanmoins que ce soit en navigation mobile ou in-app. C’est ce que révèle une étude de PageFair qui dresse un panorama complet des pratiques : blocages in-app, VPN, navigateurs dédiés… Voici les principales conclusions de l’étude :

  • 419 millions d’utilisateurs bloquent de la publicité sur mobile (1,9 milliard d’utilisateurs de smartphones dans le monde).
  • Une hausse de 90% entre janvier 2015 et janvier 2016.
  • L’adblocking mobile est plus populaire sur les marchés émergents (Chine, Indonésie, Inde et Pakisan).
  • La méthode la plus utilisée est l’adblocking par navigateur dédié : 408 millions de personnes en utilisent un.
  • Les usages de ce type de navigateur ont doublé en 1 an.
  • Le blocage de publicités sur iOS a fait beaucoup de bruit, mais il ne concerne que 4,5 millions d’utilisateurs.
  • L’Europe et les USA ne comptent que 14 millions d’utilisateurs de navigateurs bloqueurs de publicités.
  • Les navigateurs les plus utilisés sont UC Browser et ses différentes déclinaisons (développé par… Alibaba). Leur intérêt principal pour l’utilisateur est dé réduire l’usage de datas et donc le coût de la navigation. UC Browser est en train de se développer rapidement et arrive sur de nouveaux marchés.
  • Le navigateur Android d’AdblockPlus représente déjà 30 millions d’utilisateurs, notamment sur le marché occidental.
  • La Chine est le pays numéro 1 en termes d’usage de navigateurs bloqueurs de publicités (159 millions d’utilisateurs) devant l’Inde (122), l’Indonésie (38), le Pakistan (10) et la Russie (4,7).
  • Firefox for Android et Opera Mini ont lancé des solutions d’opt-in bloqueurs de publicités. Pour Firefox, cela représente déjà 30 millions de personnes qui ne voient plus de publicité.

L’étude complète est passionnante et se penche par ailleurs sur le blocage in-app via proxy ainsi que sur le blocage des publicités natives sur Facebook. Elle est disponible sur la présentation ci-dessus. Elle montre bien que si le mobile occidental est encore épargné, cela ne devrait pas durer. Il est très probable que le mobile connaisse le même sort que le desktop depuis quelques années, c’est à dire un blocage presque généralisé des publicités.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Gary dit :

    « UC Browser » navigateur le plus utilise?! J’habite en Chine depuis 1an et demi, je travaille avec des locaux, ce nom et ce logo ne sont connus ni d’Eve ni d’Adam…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *