Etude : la durée de vie et la répétition des liens sur Twitter

Il y a deux écoles pour les producteurs de contenu sur Twitter. D’un côté, il y a ceux qui considèrent qu’un tweet suffit, et que multiplier les messages pour dire la même chose revient à spammer. De l’autre, il y a ceux qui préfèrent se répéter pour toucher différentes personnes à différentes heures, la durée de vie d’un tweet étant très limitée. La solution de Social Media Management Over-Graph vient de mettre en ligne une étude sur la durée de vie des liens Twitter et leur répétition.Quelles sont les pratiques en la matière ?

Comme il le fait régulièrement, Over-Graph a étudié les pratiques de ses utilisateurs pour en savoir plus. Le service s’est ainsi basé sur 10 000 liens publiés au moins deux fois par un même utilisateur sur son compte dans une période de moins de 30 jours. Première conclusion, seuls 6% des liens sont concernés. Logique, publier sa veille systématiquement en boucle serait un peu pénible, et tout le monde n’agit pas en tant que producteur de contenu qui cherche à pousser ses productions. Dans la majorité des cas, les liens ne sont répétés qu’une fois, alors que dans moins de 3% des cas, ils sont mis en ligne plus de dix fois.

publis

Côté récurrence, la durée de répétition est en moyenne d’un peu moins de 7 jours. On parle ici du délai entre la première et la dernière publication du lien. Le temps passé entre deux tweets vers un même lien est très variable, mais deux pics sont observés : un après 45 minutes, et l’autre après 24 heures.

 

45-lien-twitter  7-lien-twitter

L’étude ne dit par contre rien sur l’efficacité de ces liens ou sur le trafic apporté en fonction des choix de répétition faits. Dommage, pour une prochaine fois ? Over-Graph vient également de publier une étude sur la programmation des tweets, si vous souhaitez aller plus loin.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Simon Tripnaux
    24 avril 2015 - 16h09

    Bien entendu, tout dépend de l’actualité du contenu … Et de la manière dont on conçoit Twitter : comme un flux ou comme un site « onpage ». Pour ma part, je n’hésite absolument pas à répéter !

  2. Sébastien Drouin
    24 avril 2015 - 17h06

    Idem que Simon. Histoire de faire ça « proprement », je le fais le plus souvent en retweetant ceux qui ont posté mes contenus. A l’occasion, je sors un vieux contenu du « grenier » afin de toucher les nouveaux abonnés.

  3. Yoan
    27 avril 2015 - 11h30

    J’ai l’impression que l’efficacité des tweets est assez réduite. Il faut une audience vraiment énorme pour avoir de bonnes retombées.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar