Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Entretien avec David de Decodeo, site de personnalisation de décoration

Anne-Laure Raffestin, le 29 novembre 2010

Decodeo est une jeune entreprise qui propose de la décoration personnalisée : linge de maison, tableaux, rideaux… Vous pouvez y imprimer l’illustration ou la photo de votre choix. De bonnes idées de cadeaux en perspective, avec Noël qui approche ! Mais, de l’idée du projet à sa réalisation en passant par la gestion au quotidien, comment créer une entreprise sur le Web ? Entretien avec David Delesalle, son fondateur.

Decodeo

  • Tout d’abord, peux-tu nous présenter le projet Decodeo ?

Bonjour à tous ! Pour tous ceux qui souhaitent personnaliser leur intérieur, Decodeo est le site qui associe l’impression numérique aux produits de décoration textile.

Cadeau de Noël personnalisés, cadeau de naissance, cadeau de mariage groupé, recherche d’un produit particulier pour une occasion spécifique… La personnalisation est un concept hors saisonnalité. A partir de ce besoin, si vous possédez une photo numérique, un dessin scanné, une création réalisée sous Photoshop, Decodeo vous permet alors de l’imprimer sur le produit de décoration textile de votre choix : housses de couette, coussins, rideaux, voilages, kakémonos, tableaux, gigoteuses, tours de lit… Si vous n’avez pas de photos, la galerie de créateurs sur Decodeo vous permettra de trouver des images d’oeuvres d’artistes professionnels (peintres, dessinateurs, illustrateurs, infographistes, photographes…), des créations uniques, que vous pourrez utiliser sur nos produits afin de personnaliser votre déco ! Pour finir, une nouveauté car peu de sites en France utilisent cette fonctionnalité, vous pouvez commander sans créer de compte client !

  • Quelle forme a été choisie pour l’activité (autoentreprise, SARL…) et pour quelles raisons ?

Quand j’ai démarré mes réflexions sur ce sujet, la première de toutes a été : « Crée-je mon emploi ou crée-je un business ?  » La réponse à cette question a été primordiale pour dimensionner le projet et son ambition. Dès ce moment, le statut choisi a été celui d’une SARL afin de se doter d’une structure à potentiel de croissance. Mon ambition est bien de créer un business, et non de créer mon job et mon activité depuis mon domicile (même si je démarre d’un bureau aménagé chez moi, soyons lucide).

  • Comment cela s’est-il passé : as-tu eu l’envie de créer une start-up avant de choisir son créneau ou l’idée de la personnalisation de la déco t’es venue avant de te lancer ?

L’envie de créer une entreprise a toujours été là… Et de créer une start-up aussi depuis les années 2000 et la première bulle internet (qui n’en a pas rêvé ?). Je ne compte plus les idées de boîte que j’ai pu avoir. Mais il n’y a que 2 ou 3 ans que je me sens prêt à franchir le pas. Ensuite, il faut être prêt à tous les niveaux : perso, familial, financier… Et il faut l’idée que l’on estime la mieux adaptée à ses propres compétences. L’idée de la déco personnalisée est donc venue bien après l’envie de créer.

  • On imagine qu’il s’écoule pas mal de temps entre l’idée et la finalisation de la conception du projet… Comment se sont déroulées les différentes étapes jusqu’à la concrétisation ?

Le temps est un facteur beaucoup plus important que je ne le pensais. Entre l’idée et la sortie du site, il s’est écoulé 1 année entière. C’est peu et beaucoup… C’est peu car parfois on mûrit des projets des années avant de se lancer. C’est beaucoup car dès que j’ai eu l’idée, j’ai su que je voulais vraiment le faire, et j’ai bossé dessus tous les jours.

Pour ce qui est des étapes, disons qu’il y a un enchaînement logique de plusieurs processus, de la maturation à l’écriture du projet, de la réflexion seule à l’implication de ses proches et de son réseau, de l’envie à la prise de décision de le faire… Le tout avec des périodes d’euphorie, de doute, des nuits blanches à se torturer l’esprit avec 100 questions simples. Bref, je pense que tous les entrepreneurs vivent cela ?

Decodeo

  • Quelles sont les démarches à accomplir pour la création de ce type d’entreprise, notamment au niveau du financement ?

Pour ce projet, je tourne sur des fonds propres, et je n’ai pas effectué de levée de fonds. Donc pas de démarche particulière de ce côté… Si ce n’est s’assurer du risque que je suis prêt à prendre sur mon apport personnel.

  • Quel business model a été adopté ?

Le business model choisi est relativement simple. La mise en fabrication d’un produit personnalisé ne peut se faire qu’après la commande, puisqu’on imprime directement sur le tissu. Il n’y a donc pas de financement de stock, ce qui réduit considérablement le besoin en trésorerie. Les frais de structure sont allégés puisque la production est sous-traitée. En vitesse de croisière, le BFR devrait même être négatif.

Ensuite, il y a une vraie vente, d’un vrai produit (qui pourrait même s’apparenter parfois à un service), fabriqué en Europe, et donc une marge comme dans toutes les sociétés de distribution. Intrinsèquement, chaque commande est rentable.

  • Est-ce qu’au fur et à mesure du déroulement du projet, il y a eu des modifications par rapport à l’idée de départ, des choses auxquelles vous n’auriez pas du tout pensé au tout début de l’aventure ?

Oui, bien entendu, il y a eu des petits ajustements, mais minimes. L’équipe de Tilt Studio, qui a réalisé le site (plein de CSS3 pour les amateurs… Le rendu est meilleur sous Google Chrome), l’a fait « sur-mesure » (un site personnalisé en fait), ce qui m’a permis de réaliser vraiment ce que je souhaitais, sans la contrainte d’une plateforme existante.

  • Quelles sont les plus grosses difficultés rencontrées pendant la création ?

La plus grosse difficulté, c’est maintenant : l’accueil des internautes, générer des visites et, surtout, transformer cela en chiffre d’affaires.

  • Et pour finir, quels conseils donnerais-tu aux personnes désirant créer une entreprise ?

Action, action et action… Nous passons trop de temps à cogiter. Quoique nous pensions en amont, le projet évoluera avec son déploiement, sous l’impulsion des clients, de la communauté, des partenariats qui se noueront, etc. Etudier le marché, chiffrer le prévisionnel, peaufiner le projet… Tout cela est nécessaire, mais j’ai tendance à penser qu’une réflexion trop longue reflète la peur de se lancer et peut n’être qu’une excuse pour ne pas agir.

La seule chose que je puisse dire, c’est merci pour cette interview cher Modérateur. Pour le reste, je serai plus apte à donner des conseils quand Decodeo tournera à plein régime 😉

Le site Decodeo

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. secteur sud dit :

    Effectivement, une itw très intéressante.
    Je souhaite du succès à David dans ses efforts webmarketing… Le reste suivra 😉

  2. david dit :

    Merci @secteur_sud pour tes vœux 🙂
    Et un grand merci à toute l’équipe du blog pour cette interview. Les questions étaient très pertinentes 😉

  3. OSteEL dit :

    Bon challenge que de débarquer sur un marché où sévissent déjà des sites comme MyFab (certains produits font beaucoup penser à ce qu’ils proposent, même si le mode de fonctionnement et les choix de production sont différents).

    Je pense qu’un nouvel acteur comme decodeo a tout à gagner en jouant la carte de la proximité et de l’écoute 🙂

    J’aime bien la simplicité et la clarté du site en tout cas.

    Je souhaite à decodeo beaucoup de succès !

  4. Logiciel décoration 3D dit :

    Merci pour cette jolie découverte! Le concept de coussins, nappes, housses de couette personnalisées est top!
    J’espère que le marché se porte bien! Bon courage pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *