Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Entretien avec Aaron Longnion, créateur de Refynr

Anne-Laure Raffestin, le 21 février 2011

Je vous présentais il y a quelques jours le service Refynr, un excellent outil de curation pour Twitter et Facebook. Son créateur, Aaron Longnion, est très à l’écoute des utilisateurs, et un intéressant échange d’e-mails a suivi la publication de l’article. Il a gentiment accepté de se prêter à une interview sur la création de Refynr, et plus particulièrement sur les dessous d’une start-up telle que la sienne. Comment développe-t-on un tel projet, tout seul ? Comment rentabiliser un service basé sur Twitter ? Un entretien passionnant !

Refynr

Qu’est-ce-qui vous a donné l’idée de créer Refynr ? L’avez-vous développé parce que vous ne pouviez pas trouver d’outil correspondant à vos besoins ?

Tout d’abord, il est important de savoir que je suis développeur/programmeur depuis 10 ans, donc je pense que je suis un nerd. En d’autres termes, quand je regarde des services comme Facebook ou Twitter, je réfléchis aux façons d’améliorer le système. Ensuite, je n’ai commencé à utiliser Twitter et Facebook que depuis 18 mois, donc je suis plutôt un nouvel utilisateur. Après 3 mois passés sur Twitter, comme je suivais de plus en plus de développeurs et de nerds comme moi qui tweetaient principalement sur des sujets comme la programmation, les logiciels, les jeux vidéos, j’ai remarqué 3 choses :

  • Il y a beaucoup d’informations fraîches et intéressantes sur Twitter. Ca, j’adore !
  • Il y a encore plus d’informations non pertinentes… Par exemple, je n’ai jamais compris l’intérêt des applications de géolocalisation comme Foursquare, et je ne comprends pas non plus le besoin de savoir que quelqu’un vient de se réveiller et a pris des crêpes et du jus d’orange pour le petit déjeuner
  • Pour trouver de l’information intéressante, je devais lire et passer manuellement tout ce qui n’était pas pertinent.

Dans ma tête, en lisant ma timeline, je me disais : « on passe, on passe, on passe, on passe, lecture sur le développement, on passe, on passe, on passe, on passe, on passe, on passe, on passe, on passe, lecture sur le webdesign, on passe, on passe, on passe, etc » C’était trop de travail pour mon petit cerveau ! « Un ordinateur devrait le faire à ma place », me suis-je dit.

Je voulais utiliser Twitter pour obtenir de l’information valable pour mon travail, sans avoir besoin de faire beaucoup d’efforts. J’ai donc décidé que je devais trouver un service, une application ou un site qui effectuerait ce travail de filtre pour moi. J’ai cherché un peu partout mais je n’ai pas trouvé ce que je voulais vraiment. Il y a quelques API qui permettent de faire des recherches avancées et des filtres, mais sans interface utilisateur. Il y a des clients Twitter qui offrent des possibilités basiques de filtres jusqu’à 7 ou 8 mots clés. Mais j’en voulais davantage ! Je voulais être capable de filtrer mes 20 sujets favoris, de zapper Foursquare et les FollowFriday, et aussi pouvoir appliquer des filtres similaires sur Facebook.

Quelles sont les différentes phases de développement d’un tel projet ? Vous m’aviez dit que vous l’aviez créé tout seul, j’imagine que cela rend le processus un peu plus compliqué !

J’ai commencé il y a 4 mois environ, et puisque je suis développeur j’ai pu mettre en place un prototype pour quelques alpha testeurs, quelques semaines après le début du projet. Ma stratégie a été de parler de mes idées tôt et souvent, et d’obtenir des retours des utilisateurs. Je me sers de ce feedback pour améliorer Refynr, et pour le transformer en quelque chose que les gens pourront comprendre et utiliser régulièrement. Vous pouvez suivre les progrès depuis le début de Refynr sur mon blog.

A l’heure actuelle, la phase de test alpha touche à sa fin, et d’ici quelques semaines j’espère mettre en place la version bêta. Elle inclura une interface améliorée, la résolution de quelques bugs, et quelques autres fonctionnalités mineures. Après quelques mois de bêta test, je sortirai la version 1.0.

Cela a été difficile de faire tout cela tout seul, mais je ne travaille pas aussi longtemps ou aussi dur que beaucoup d’autres entrepreneurs américains, pour être honnête ! J’essaie de faire en sorte de ne pas travailler plus de 45 ou 50 heures par semaine sur Refynr, en moyenne. Je suis marié depuis 9 ans, j’ai un petit garçon de 4 ans et une petite fille de 9 mois. Je me consacre d’abord à ma famille.

J’ai travaillé principalement à Austin, au Texas, ces 10 dernières années, mais j’ai déménagé pendant deux ans aux Pays-Bas avec ma petite famille. Après avoir découvert que je ne faisais pas un travail qui me plaisait, j’ai décidé qu’il était temps de m’essayer aux start-ups. J’ai décidé que je pouvais faire la plupart du travail moi-même, car j’avais acquis assez d’expérience et de connaissance, et je pouvais payer un serveur ; et je voulais être capable d’avancer vite sans les contraintes et les rigidités induites par le travail avec d’autres personnes.

Est-ce que Refynr est votre seul projet, ou avez-vous créé une société pour développer d’autres applications ?

Je travaille à plein temps sur Refynr, mais je travaille également sur quelques contrats extérieurs. J’utilise mes économies pour payer Refynr jusqu’à présent, c’est donc plus qu’un hobby. J’espère gagner assez d’argent pour être mon propre patron pour les années à venir.

Refynr

Quel est le modèle économique de Refynr ?

Je ne veux pas mettre de publicités sur Refynr, parce que l’intérêt de cet outil est de se débarrasser des choses que les gens ne veulent pas voir. Donc, j’espère que les gens seront prêts à payer pour Refynr.

Pendant les quelques mois de la période de bêta, je commencerai à mettre en place un petit prix mensuel, avec probablement une période d’essai de 15 jours. Je ne suis pas issu du marketing ou du monde des affaires, puisque mon background est principalement technique. Il se peut que j’engage une agence de marketing pour m’aider pendant un temps, mais j’essaierai d’aller aussi loin que possible tout seul.

Cependant, aujourd’hui un commercial de Twitter m’a appelé pour me dire qu’ils aimeraient que je bêta teste leur nouvelle plateforme publicitaire : les tweets et les comptes sponsorisés. Cela coûtera au moins quelques milliers de dollars pour 3 mois, mais je pense que je le ferai pour obtenir plus de visibilité pour Refynr. J’espère donc que cela aidera à obtenir davantage d’inscriptions. Refynr a presque 400 utilisateurs maintenant, mais j’aimerais avoir des milliers de membres pour obtenir un revenu suffisant pour faire prospérer et agrandir l’affaire.

Quels sont vos projets pour l’avenir, est ce que vous travaillerez à des développements futurs sur Refynr ?

Je n’ai aucun autre projet à part Refynr. Une fois que j’aurai atteint les quelques milliers d’utilisateurs payants, j’aimerais construire une version pro de Refynr pour les moyennes et les grandes entreprises. Elles paieraient à l’utilisateur, et Refynr permettraient de définir qui restreindraient l’accès à seulement certains sujets sur Twitter, Facebook, et pourquoi pas LinkedIn et les flux RSS. Je consulterai différentes entreprises pour découvrir quelles autres fonctionnalités je pourrais ajouter à Refynr pour le rendre très utile pour elles.

Pour finir, quels conseils donneriez-vous aux gens qui veulent créer un service basé sur Twitter ?

Je ne sais pas si je suis qualifié pour donner des conseils puisque je fais ça depuis seulement 5 mois, et je n’en tire aucun revenu pour le moment. Mais je dirais que je suis content que mon idée d’obtenir des retours des utilisateurs ait fonctionné. Ils me disent souvent qu’ils aiment les progrès que je fais et qu’ils apprécient que je les écoute et fasse de mon mieux pour implémenter leurs idées. Pour Refynr, j’essaie vraiment de créer quelque chose qui soit utile pour moi et pour les gens que je connais. Si j’y parviens, alors j’espère que de plus en de plus de gens verront l’utilité de supprimer les « déchets » de Twitter sans pour autant manquer les informations importantes pour eux. Aussi, je pense que c’est important sur le long terme qu’un tel service ne soit pas seulement lié à un unique réseau social comme Twitter. Qui sait ? Dans quelques années, Twitter pourrait être remplacé par quelque chose de nouveau. J’ai donc intégré Twitter et Facebook à Refynr pour commencer, mais j’ai aussi des plans pour implémenter d’autres réseaux sociaux, et j’essaierai de rester flexible si des nouveautés arrivent.

Le blog d’Aaron Longnion
Le compte Twitter de Refynr

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *