Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Enquête sur les travailleurs du web

Flavien Chantrel, le 20 septembre 2010

enquêteOn parle beaucoup des travailleurs du web sur les réseaux sociaux. Cela semble assez logique puisque c’est là qu’on les retrouve le plus. Quels sont les profils de ces personnes ? Le blog Work in Progress a réalisé une enquête cet été à ce sujet. 240 personnes y ont répondu. Les répondants sont en majorité des journalistes web. Les résultats sont particulièrement intéressants. A prendre avec des pincettes bien sûr, les répondants ne reflétant pas forcément la vérité de tout le secteur.

Première confirmation, les travailleurs du web sont jeunes. Trois sur quatre ont moins de 35 ans. Il est donc logique que près de 60% d’entre eux aient moins de deux ans d’expérience. Bonne nouvelle par contre, 60% des répondants sont en CDI. Comme quoi la pérennité de ce genre de postes n’est pas remise en question dans les entreprises. Niveau rémunération, un peu plus d’un sur deux dépasse les 2000 euros brut par mois. Pas si mal, mais un sur deux travaille le week-end. Et pour les pauses, le fameux café/clope est plébiscité. Pour voir les outils utilisés et les méthodes de travail, je vous laisse consulter le document !

Réalisé par Work in Progress

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. andré dit :

    J’aurais pensé qu’il y avait beaucoup de free-lancers dans ce secteur d’activité

  2. cindy.B dit :

    Merci pour ces infos. Surprise sur les CDI et sur le salaire, enfin c’est une « bonne » surprise!

  3. jeff dit :

    Je ne penser pas que autant de journaliste web occupé cette fonction, ni qu’il existait autant de CDI.

  4. Veilleur de jour dit :

    Je remarque qu’il n’y a aucune trace des veilleurs en tant que travailleurs du web dans cette enquête… j’imagine qu’ils font parti de la catégorie « Others », ou bien au mieux ils sont peut-être noyés dans le terme « community manager », même s’il ne s’agit pas forcément du même métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *