Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Enquête sur les professionnels du numérique en France – Édition 2016

Thomas Coëffé, le 13 juin 2016

Chaque année, le Blog du Modérateur réalise une enquête sur les professionnels du numérique en France. 1916 personnes ont participé à l’édition 2016, dont voici les résultats.

Profil type : une Parisienne de 30 ans en CDI

Le digital est un secteur ouvert aux femmes : elles représentent 56% des répondants à notre enquête. En revanche, nous verrons que le numérique n’est pas un exemple de parité (voir section salaire). 27% des professionnels du numérique habitent à Paris ; les régions Auvergne-Rhône-Alpes (13%) et Bretagne (9%) complètent le podium. On remarque que les professionnels du numérique sont relativement jeunes puisque l’âge médian est de 30 ans.

enquete-bdm-2016-age

Bonne nouvelle : 58% des professionnels du numérique sont salariés en CDI. Les freelances représentent 15% des répondants à notre enquête. Les salariés sont relativement peu expérimentés : 46% d’entre eux ont moins de 5 ans d’expérience. 47% des répondants travaillent dans la communication, le marketing ou le community management.

> Consultez les résultats de l’enquête sur les community managers.

enquete-bdm-2016-statut

Des professionnels très diplômés : 56% ont un Bac+5

Contrairement à certaines idées reçues, les professionnels du numérique sont très diplômés. 86% d’entre eux possèdent un Bac+3 ; 56% ont même un Bac+5. 38% des répondants à notre enquête ont suivi leurs études à l’Université (communication, informatique, marketing…), 34% ont opté pour une école supérieure (école de commerce, école de communication…) et 24% disposent d’un double diplôme école-université.

enquete-bdm-2016-diplome

45% travaillent chez l’annonceur, 19% en agence

Les sociétés qui emploient des professionnels du numérique sont principalement des PME (48%). Les TPE et les ETI représentent respectivement 20% et 21% des répondants. Près d’un salarié du numérique sur deux travaille chez l’annonceur, 19% sont en agence. Concernant les conditions de travail, l’open space est la règle puisque cela concerne 49% des salariés du digital. Le télétravail est très marginal (3%).

enquete-bdm-2016-type

Les sites Internet d’offres d’emploi plébiscités

27% des professionnels du numérique en poste ont trouvé leur emploi sur un site Internet d’offres d’emploi. Suivent la cooptation, le réseau professionnel (22%) et la candidature spontanée (11%). Les réseaux sociaux (7%), Pôle emploi et l’Apec (5%) sont loin derrière.

enquete-bdm-2016-emploi

> Plus de 700 offres d’emploi du numérique sur emploi.blogdumoderateur.com.

Une chose est sûre : bien qu’ils soient en poste, les salariés veillent sur le marché de l’emploi. 73% d’entre eux se déclarent « en recherche active » ou « ouvert aux opportunités ». D’ailleurs, 63% des salariés du digital pensent changer d’entreprise dans moins d’un an ou dans les deux ans. 44% envisagent de créer leur propre entreprise.

enquete-bdm-2016-recherche-emploi

Des salariés heureux, flexibles et épanouis

Bonne nouvelle : 95,5% des salariés du numérique aiment leur métier. Ils apprécient particulièrement les missions qui leur sont confiées (84%) et leur cadre de travail (81%). Leur rémunération est un sujet plus compliqué : seuls 48% d’entre eux sont satisfaits. Néanmoins, 83% des professionnels du numérique sont heureux, et seuls 29% estiment être « souvent » ou « constamment » stressé.

enquete-bdm-2016-metier

Du côté des horaires, la flexibilité est de mise : elle concerne plus de 50% des salariés du numérique. À la maison, 30% d’entre eux continuent à travailler plus de 2 heures par semaine pour leur employeur. Près de 65% des professionnels du digital consultent leurs mails professionnels en dehors des heures de bureau, 65% ont des projets web pour lesquels ils s’investissent à titre personnel et près d’un salarié du numérique sur 4 réalise des missions en tant que freelance, en parallèle de son emploi salarié.

enquete-bdm-2016-freelance

Salaire médian : 30 000 euros brut par an

En 2016, le salaire médian des salariés du numérique (CDI et CDD) s’élève à 30 00 euros brut par an (50% gagnent plus, 50% gagnent moins). Le quart qui gagne le moins touche 24 000 euros ou moins ; le quart qui gagne le plus touche 37 750 euros ou plus.

enquete-bdm-2016-salaire

Entre Paris et la province, les écarts sont significatifs. Un salarié du numérique à Paris gagne 34 000 euros par an (médiane) ; son confrère en région déclare une rémunération de 28 000 euros par an. Cet écart est le même qu’entre les hommes et les femmes, qui gagnent 18% de moins que leurs confrères masculins. Concernant les métiers, on remarque que les développeurs (35 000 euros) et les chefs de projet (34 000 euros) sont bien mieux payés que les graphistes (24 000 euros).

enquete-bdm-2016-salaire-evolution

Enquête réalisée par le Blog du Modérateur, auprès de 1916 professionnels du numérique en France, entre le 9 et le 27 mai 2016.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Maëva dit :

    Mais cela ne choque donc personne cet écart entre les salaires des hommes et des femmes ?!

    Le numérique auras beau être un « domaine d’avenir », il avance aussi vite mentalement que les autres… 🙁

  2. Marie dit :

    Même sentiment que Maëva.

  3. Jean-Philippe Déranlot dit :

    Intéressant, mais ces chiffres concernent principalement le domaine du digital marketing, et il y beaucoup de personnes qui exercent dans les « domaines informatiques ». Cette Etude ne reflète qu’une pièce du puzzle de la branche des métiers du numérique (au sens large). Connaître le questionnaire et la population sondée serait instructif

  4. Angélica Calvet dit :

    Il serait intéressent en effet de connaitre les domaines d’activités de l’autre 43%, et le niveau, non d’études mais de qualification en entreprise de l’ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *