Comment les community managers perçoivent leur quotidien et imaginent leur avenir ?

Depuis plusieurs années, nous réalisons une enquête annuelle sur les community managers en France. Cette année, nous avons élargi notre enquête à l’ensemble des professionnels du web, sans oublier les community managers pour autant. Les principaux enseignements sont les suivants :

  • 62% des community managers sont des femmes
  • L’âge médian est de 28 ans
  • 35% travaillent à Paris
  • 57% ont un Bac+5
  • Le salaire médian est de 26 250€ par an
  • 28% des community managers ont été recrutés via un site internet d’offres d’emploi

Tous les résultats de notre enquête sont disponibles ici. Ce matin, nous vous proposons un focus sur la satisfaction des community managers, leurs conditions de travail, leurs aspirations professionnelles et sur la difficile déconnexion des community managers.

La satisfaction des community managers

Premier enseignement : les community managers sont très satisfaits de leur métier. Seuls 6% d’entre eux ne le sont pas. En revanche, ils n’apprécient que moyennement leurs missions (majorité de « plutôt satisfaits ») et ils aimeraient être mieux payé. Ils ne sont que 42% être satisfaits de leur rémunération, dont seulement 8% de « très satisfaits ». Ils aimeraient également bénéficier de plus de moyens pour mener à bien leurs missions.

À la question Vous estimez-vous épanoui au travail ?, 83% des community managers répondent Oui. Mais ils ne sont que 14% à s’estimer pleinement épanoui (68% : plutôt épanoui). Pour améliorer leur satisfaction au travail, les community managers pointent du doigt la rémunération, la qualité des missions et les moyens mis à disposition.

Bien que le métier de community manager nécessite une attention de tous les instants, seuls 6% des répondants se disent stressés constamment. 24% sont souvent stressés, 56% sont stressés de temps en temps. 14% des répondants déclarent qu’ils ne sont jamais stressés au travail.

Les principales sources de stress sont la charge de travail (59%), les délais à tenir (58%), les relations avec la hiérarchie (34%) et les moyens à disposition (32%).

Comment travaillent les community managers ?

Bien que la plupart des community managers soient les seuls représentants de la profession dans leur entreprise (73% en 2014), rares sont ceux qui travaillent seuls dans un bureau. 50% des community managers travaillent en open space et 42% travaillent avec un ou plusieurs collègues dans un bureau.

53% des community managers doivent respecter des horaires fixes. 47% ont des horaires flexibles.

Concernant le télétravail : de nombreux community managers pourraient travailler de chez eux ou depuis un espace de coworking. Mais dans les faits, seuls 4% d’entre eux font du télétravail plusieurs jours par semaine. Seul 1 community manager sur 3 pratique le télétravail au moins une fois par mois.

Que vont devenir les community managers ?

Seuls 35% des community managers pensent exercer le même métier dans 5 ans. 29% ne savent pas, 30% pensent exercer un autre métier du web et 5% pensent se reconvertir dans un autre domaine.

Vis-à-vis de l’entreprise, les chiffres sont encore plus impressionnants : seul 1 community manager sur 5 pense faire partie de la même société dans 5 ans.

Les community managers qui souhaitent changer d’entreprise ne veulent pas aller n’importe où. Quand ils observent les offres d’emploi à leur disposition, ils ont quelques priorités. Les missions constituent l’élément le plus important, devant la rémunération, les possibilités d’évolution et la localisation. Ils sont aussi très attachés à l’ambiance qui règne au travail.  

La localisation de l’entreprise est importante pour 90% des community managers. On remarque de fortes disparités à ce sujet : d’un côté, 29% des community managers ne souhaitent pas déménager. Mais de l’autre, on remarque que 32% d’entre eux se disent prêts à tenter l’aventure à l’étranger.

Les community managers, des entrepreneurs nés ?

Nous avons demandé aux community managers s’ils étaient prêts à tout plaquer pour monter leur propre entreprise. 41% envisagent de devenir freelance ou monter leur entreprise.

Certains n’ont d’ailleurs pas attendu : 1 community manager salarié sur 4 est freelance ou auto-entrepreneur en parallèle. On remarque cependant que ces missions sont rarement chronophages, puisqu’elles représentent plus de 5h par semaine dans seulement 5% des cas.

Les community managers sont également nombreux (70%) à travailler sur des projets web à titre personnel en parallèle. Mais ces projets les mobilisent moins de 5h par semaine dans 55% des cas.

La difficile déconnexion des community managers

Missions en tant que freelance, projets web personnels, envie d’entreprendre… Le community manager a clairement du mal à déconnecter. Quelques chiffres permettent de mieux cerner cette connexion constante : en dehors des heures de travail, 78% des community managers consultent des sites web à vocation professionnelle, 87% consultent leurs outils de travail (site web, réseaux sociaux de l’entreprise) et 67% consultent leurs emails professionnels.

À la question : en dehors des heures de travail, continuez-vous à travailler pour votre employeur ?, seuls 30% des community managers répondent Non. Bien qu’il soit difficile d’évaluer précisément le travail effectué hors du bureau, ils sont 13% à considérer qu’ils travaillent plus de 5h par semaine pour leur employeur, en dehors des heures de travail.

La déconnexion du travail est à peu près respectée : 62% des community managers déclarent se déconnecter totalement de leur travail au moins 1 journée par semaine.

En revanche, la déconnexion du web n’existe pas : seul 1 community manager sur 3 se déconnecte du web au moins une journée par mois. Seuls 11% se déconnectent au moins 1 journée par semaine.

Cette enquête a été réalisée en ligne du 20 mai au 18 juin 2015 par le Blog du Modérateur et diffusée sur le Blog du Modérateur, E-marketing et Stratégies. 623 community managers exerçant leur métier en France ont répondu à nos questions.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Directeur Associé H/F

Nous recherchons pour notre client, une agence spécialisée dans le digital, un(e) :

Directeur Associé H/F

Vous serez en charge du conseil en stratégie digitale et CRM des comptes ...

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Commentaires

  1. Loic
    25 septembre 2015 - 17h23

    Bonjour et merci pour cet excellent article !

    Le community management est un métier qui est pratiqué maintenant de plus en plus en Freelance car cela donne l’occasion de travailler sur divers projets pour plusieurs clients. J’ai déjà travaillé en tant que community manager pendant 3 ans mais je ne m’imagine pas le faire en tant qu’un employé au sein d’une entreprise !

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar