Professionnels du web : que vont-ils devenir ?

Nous continuons ce jeudi notre série consacrée aux salariés du numérique. Nous nous sommes d’abord intéressé aux spécificités du recrutement et de la formation, puis aux conditions de travail des professionnels du web. Ce matin, focus sur l’avenir des salariés du web : que vont-ils devenir ?

Quel métier exercerez-vous dans 5 ans ?

Les métiers du web évoluent rapidement et il est parfois difficile d’avoir une vision précise de son rôle dans 5 ans. À la question : « pensez-vous exercer le même métier dans 5 ans », il ne sont que 39% à répondre « oui ». 27% ne savent pas, tandis que 28% pensent exercer un autre métier du web. 6% pensent se reconvertir dans un autre domaine. On observe quelques différences selon la famille de métier. Professionnellement, les moins mobiles sont les développeurs (54%). A contrario, seuls 36% des professionnels de la communication, du marketing et du contenu pensent changer de métier.

Dans quelle entreprise serez-vous dans 5 ans ?

Seuls 19% des salariés du web pensent travailler dans la même entreprise dans 5 ans. 30% ne savent pas, et 51% pensent changer d’entreprise dans les 5 années qui suivent.Lorsqu’ils envisagent de changer d’entreprise, les professionnels du web ont des priorités. Les missions proposées sont, sans surprise, l’élément le plus important : très important pour 84% d’entre eux, et plutôt important pour 16% d’entre eux. L’ambiance est le second critère le plus important : s’ils souhaitent parfois changer d’entreprise, les salariés du web veulent que l’ambiance soit au beau fixe. Le troisième critère est la rémunération, citée par 97% des professionnels du web. A contrario, le niveau hiérarchique proposé, la notoriété et la taille de l’entreprise importent peu.

Êtes-vous mobile ?

Près de 30% des répondants déclarent qu’ils ne souhaitent pas déménager. A l’inverse, ils sont plus de 30% à accepter l’idée d’un départ à l’étranger ! De fortes disparités existent cependant. 3 Parisiens sur 4 envisagent de quitter Paris – ils sont 43% à penser à un départ à l’étranger. On remarque aussi que plus l’âge est élevé, moins le salarié du web souhaite déménager.

L’esprit entrepreneurial des professionnels du numérique

Selon le rapport Mettling, 1 travailleur du numérique sur 10 n’est pas salarié. Au sein de notre étude, les freelances étaient donc sans doute sur-représentés (18% des répondants). Néanmoins, les nouvelles formes de travail gagnent du terrain. 43% des salariés interrogés envisagent d’ailleurs de devenir freelance ou créer leur propre entreprise.

En parallèle de leur emploi salarié, ils sont d’ailleurs déjà beaucoup à réaliser des missions en tant que freelance ou auto-entrepreneur. Cela concerne 25% des salariés du web. Les graphistes sont les plus concernés, puisque 41% d’entre eux sont freelance ou auto-entrepreneur en parallèle. Quoi qu’il en soit, il est important de noter que ces missions sont rarement très chronophage : elles mobilisent généralement les salariés du web moins de 5h par semaine.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar