La France, championne du monde de Klout

La recherche de l’influence est un sujet sans fin, ou presque. Il n’y a qu’à voir les initiatives prises ici et là, notamment en cette période estivale, pour se faire remarquer. Toutes les excuses sont bonnes pour créer du like, du RT et du partage et ainsi valoriser ses actions et se faire passer pour un dieu du digital. Les agences et autres annonceurs n’y comprenant pas grand chose, c’est ensuite facile de leur vendre du billet sponsorisé voire de les faire passer par ses services de consultant expert. Tout un écosystème s’est développé autour de ce concept, avec quelques profils récurrents. Le blogueur pique-assiette pour commencer, qui est présent à toutes les soirées pour ramasser ses bonus : coupe de cheveux gratuite, goodies, serrage de pinces de semi-starlettes ou simplement la gloire d’une entrée VIP. Il y a aussi les consultants, pour qui ce genre de soirées est une bonne occasion de vendre des prestations. Et il y a ceux qui carburent à l’égo et qui sont simplement fiers d’être des gens remarquables, membres du gotha du web, en représentation permanente.

Mais pourquoi vous parler de ce sujet éculé ? C’est vrai, on ne va pas refaire le match, le débat existe depuis l’apparition de la « communauté » web. Et bien tout simplement parce qu’une étude du très sérieux Oxford Internet Institute s’est attardé sur Klout. Oui, vous savez, cet outil formidable qui calcule votre influence et qui est fortement critiqué par ceux qui n’ont pas un bon score, beaucoup moins par ceux qui apparaissant en haut des listes. Tout le monde a compris depuis bien longtemps que cet outil ne mesurait que votre propension à être bavard et à perdre votre temps sur les réseaux (au passage si votre score a de l’importance pour vous, privilégiez Facebook, son influence est amplifiée et vous permettra de crever les scores en influençant uniquement votre grand-mère), mais Mark Graham a décidé d’aller encore plus loin. Il s’est intéressé à la répartition géographique des scores Klout : votre pays a-t-il de l’importance dans votre recherche de l’influence ?

Bonne nouvelle pour tout ceux qui cherchent à devenir des superstars du web deuxpointzéros, vous n’avez pas besoin de déménager. Vous pourrez continuer votre personal branling tranquillement sur Facebook, vous êtes au bon endroit. En effet, la France est la pays qui a le plus gros score Klout moyen (37,8), devant l’Angleterre (34,9) et la Suède (34,8). Les USA n’obtiennent qu’une moyenne de 33, au grand désespoir de Gizmodo qui, du coup, trouve que Klout n’est pas du tout pertinent (ba oui quoi, si les USA ne sont pas premiers c’est qu’il y a un problème, c’est logique). Pas grave, quand on parle d’influence en ligne, on est forcément dans la subjectivité et dans l’exagération. Alors profitons-en, cocorico, on est les meilleurs, en plus du french kiss et de la baguette, on aura désormais un argument supplémentaire de drague lors des vacances à l’étranger : en France, on a un gros Klout.

Pour la méthodologie utilisée et encore plus de résultats fort intéressants, je vous conseille d’aller lire directement le billet de Mark Graham.

Le billet de Mark Graham

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Kevin
    18 juillet 2012 - 14h44

    Auriez-vous la liste des personnes les plus influentes en France afin de comprendre ce résultat qui est tout de même étonnant !

  2. AlexisB
    18 juillet 2012 - 14h44

    Tu veux voir mon Klout bébé ^^

  3. Webmarketing
    19 juillet 2012 - 0h26

    Personnellement, je ne suis que peu étonné.

    La France est l’un des pays en Europe qui a le plus de chômage, les gens cherchent donc à se faire voir mais surtout à préparer leur avenir. Car même si ils ont déjà un emploi, c’est en préparant leur influence aujourd’hui qu’ils dénicherons THE emploi de demain.

    Et puis en France, on a un égo démesuré, non ? Alors au petit jeu de qui sera le plus influent, je crois qu’il y a du monde pour participer…

  4. Jean-Christophe Gatuingt
    19 juillet 2012 - 12h05

    J’aurais tendance à penser que c’est tout simplement parce que l’usage de Twitter en France n’est pas encore démocratisé comme aux U.S.A.

    Ainsi, il y a quelques célébrités/personnalités, et beaucoup de blogueurs et journalistes, et bien sûr des gens qui les suivent… Mais la « longue traine » est globalement beaucoup plus courte en France qu’aux US, d’où une moyenne biaisée (faite « sur le haut du panier »).

  5. Flouiz
    20 juillet 2012 - 0h59

    Waw, la Guyane à un bon score aussi !!!!
    #Ohwait

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar