E-marketing international : conseils pour les débutants

Avant-propos : Ce billet a été écrit par Adina Barvinschi, chargée des stratégies SEO pour les sites français et néerlandais de Lingo24, une entreprise de traduction fondée au Royaume Uni qui a réussi se lancer sur le marche international en utilisant les outils de marketing en ligne. Lingo24 touche à présent des clients de 60 pays, en régime 24 heures sur 24.

La récente crise financière mondiale a fait redécouvrir aux petits entrepreneurs et aux travailleurs en freelance quelques faits intéressants : l’importance d’une plus grande mobilité ainsi que celle des langues étrangères. Si l’anglais reste la langue dominante dans le commerce international – y compris celui en ligne – les chiffres suivants ne peuvent plus être ignorés des décideurs :

  • 40% des internautes sont asiatiques
  • le nombre d’internautes chinois dépasse de 30% celui des internautes nord-américains
  • 75% de la population mondiale ne connaît pas les bases de l’anglais
  • quatre internautes sur cinq préfèrent acheter sur des sites web traduits dans leur propre langue
  • tous les internautes explorent le web dans leur langue maternelle.

Se positionner sur des marchés multiples peut vous éviter le pire de la récession ; cet article discutera de l’utilité des techniques de SEO (« optimisation pour les moteurs de recherche ») pour une extension rapide et peu coûteuse vers l’international – thème pertinent si l’on pense au fait qu’au niveau de l’Union Européenne 64% des dirigeants d’entreprise souhaitent investir davantage dans le SEO en 2010.

map

Les techniques de base pour réussir à l’international

Bien choisir ses cibles est essentiel (étude des indicateurs économiques pertinents et étude de la concurrence) ; si l’on désire miser sur l’e-marketing, l’étude de la concurrence en ligne est également essentielle. Essayez donc de connaître les principaux acteurs sur chaque marché : leurs sites web, leurs techniques de référencement, leur activité sur le réseau. Les entrepreneurs qui ont réussi vous le diront : bondir avant de mesurer ses forces peut nuire gravement à votre budget.

Optimiser un site régional vous demandera les services d’un spécialiste de la langue. Le choix des mots-clés qui serviront à l’optimisation de votre site doit tenir compte des particularités de chaque dialecte régional (ce qui vous évitera bien de bévues). Si les outils gratuits tels que Google Keyword Finder peuvent vous aider pour une partie de chemin, les services d’un traducteur professionnels sont conseillés pour un travail de précision. Un traducteur saura vous dire, par exemple, que le terme anglais « car insurance » peut être traduit en français par « assurance auto » ou « assurance voiture », et pas par « assurance automobile », traduction exacte mais que peu d’internautes utilisent de nos jours.

Un petit site régional (quelques pages de contenu optimisé) peut devenir grand grâce à quelques astuces de SEO telles que : la localisation des serveurs, les campagnes de Paiement Par Clic à budget restreint (leur but étant la découverte des habitudes de recherche de vos futurs clients), l’évaluation des taux de conversion, l’évolution constante du site web, l’élaboration d’un contenu original (sur votre site et sur des sites d’informations ou de débats qui peuvent vous offrir des liens et une meilleure visibilité).

Miser sur le trafic naturel évitera des dépenses constantes pour la publicité en ligne ; les e-marketeurs expérimentés conseillent aussi d’éviter les offres de référencement trop belles pour être vraies (inscription sur des milliers d’annuaires en un seul clic) ainsi que les firmes de SEO qui proposent des plans très coûteux et promettent de placer votre site, en quelques semaines, à la première position dans les SERP, les pages de classement des moteurs de recherche. La dévaluation de son « Page Rank » comme indicateur de la performance d’un site web signifie qu’un référencement naturel reste l’outil de marketing en ligne le plus efficace.

Quelques mots sur les sites de partage de signets : ils peuvent vous permettre de créer du buzz autour du contenu original que vous proposez sur votre site. Mais attention : si votre but est d’obtenir une bonne position sur Google, il faut savoir que l’insertion de liens sur ce genre de sites a souvent comme résultat une croissance bien éphémère de votre position. Il faut donc mettre en balance les coûts en termes de temps et de productivité et les résultats : un meilleur pari semble être la création d’un blog professionnel de qualité, référencé volontairement sur Digg et d’autres sites semblables appréciés par leur public enthousiaste.

Consolider son succès

Les techniques SEO ont beaucoup à offrir aux entrepreneurs ; en suivant la stratégie présentée dans cet article, l’agence de traduction écossaise Lingo24 a vu ses profits augmenter de 300 % en Allemagne et de 500 % en Scandinavie et aux Pays-Bas, belle croissance si on la met en balance avec les sommes investies dans le SEO.

Consolider un tel succès dépend des plans à long terme d’une entreprise : l’ouverture de bureaux (virtuels ou bien réels) dans les pays concernés et le recrutement de personnel de vente et de relations clients parlant les langues correspondantes.

Ceux qui planifient une expansion vers l’international devront donc relever au moins trois défis : l’identification des marchés favorables, la construction de sites web régionaux et l’intégration des résultats dans leur stratégie globale. Fastidieux certes, mais les résultats peuvent largement récompenser ces efforts.

Le site Lingo24
Crédit image

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Mathilde
    18 novembre 2009 - 12h11

    Bonjour Adina

    je pense qu’il serait intéressant de citer tes sources concernant les comportements des internautes car certains points, notamment le fait que « tous les internautes explorent le web dans leur langue maternelle » me semble erroné.

  2. Trikapalanet
    19 novembre 2009 - 13h21

    Non, la majorité des internautes utilisent leurs langues maternelles et c’est normal… On parle de ce qui est général, pas des spécialités.

  3. Chip
    26 mars 2010 - 14h52

    Bien sur qu’ils utilisent leur langue maternelle, ce billet n’est-il pas en Francais si je ne m’abuse? C’est tout a fait naturel, et c’est un facteur qui ajoute beaucoup de difficulte a atteindre son audience potentielle.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar