Marque employeur Disneyland Paris : une stratégie digitale cohérente

Sebastien tourneDans le cadre de notre série d’articles sur la marque employeur et les présences en ligne RH des entreprises, nous avons le plaisir d’interviewer aujourd’hui Sébastien Tourné, Responsable Marque Employeur à Disneyland Paris. Il nous explique la démarche de son entreprise sur les médias sociaux, la complémentarité trouvée avec les autres prises de parole, leur positionnement sur la modération… Un grand merci à lui pour ses réponses claires et pertinentes.

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Sébastien Tourné, en charge de la marque employeur à Disneyland Paris depuis deux ans. J’ai commencé chez Danone sur le Campus Management, puis après un court passage chez PSA Peugeot Citroën je suis arrivé au sein de Disneyland Paris dans le but de de renforcer « l’Employer Value Proposition ». Je dépends directement du Directeur Emploi qui s’occupe de la stratégie globale au niveau du recrutement, de la rémunération, des avantages sociaux et de la marque employeur.

Pinterest, Youtube, Facebook, Twitter, Google Plus… Disneyland Paris a une présence sociale RH très appuyée. Dans quel but avez-vous mis ces dispositifs en place ?

On s’est lancé sur les réseaux sociaux en 2009. Nous souhaitions être présents aussi bien sur le web que lors d’évènements pour des sessions de recrutement organisées un peu partout en France et en Europe. L’idée était de travailler la visibilité de Disneyland Paris en tant qu’employeur de référence et de communiquer avec des outils qui nous permettent d’informer le public sur le travail effectué en interne sur la dimension RH. Sur Facebook et Twitter, nous sommes actuellement le deuxième compte recrutement en France en termes de followers. Quand nous avons commencé à travailler la stratégie digitale, il a semblé évident qu’il fallait être encore plus présent sur ces outils qui prennent de plus en plus de place.

Quelle complémentarité avez-vous trouvé entre les différents supports utilisés ?

Nous sommes actuellement présents, au niveau de l’emploi, aux différentes étapes de la vie professionnelle d’une personne. Nous avons des propositions de contrats pour les week-ends ou les vacances pour aider les étudiants à financer leurs études. Ensuite, nous proposons des stages et de l’apprentissage pour accompagner ces études. Puis le premier emploi, deuxième emploi, troisième emploi… Une personne qui est là en contrat saisonnier mais qui est encore étudiant peut très bien postuler plus tard à un autre poste une fois qu’il sera diplômé ! L’idée est donc d’avoir une cohérence dans notre stratégie digitale, en partant du principe qu’il y a un lien entre tout. Nous avons nos sites de recrutement (Disneyland Paris Casting et Disneyland Paris Careers), accompagnés d’une visibilité sur Facebook et Twitter, pour donner de l’information sur la culture d’entreprise aux candidats. La complémentarité se fait avec d’autres réseaux comme Pinterest ou Instagram, qui offrent des approches plus ludiques. Les candidats ont donc accès à de nombreuses choses : informations factuelles, environnement de travail, actualités … Nous avons aussi un site de pré-intégration des personnes recrutées, Before your landing, qui donne un maximum d’éléments aux candidats pour qu’ils puissent réussir leur intégration au sein de notre entreprise : mutuelle, formations, premiers jours à Disneyland Paris… L’idée générale étant bien-sûr de fidéliser les personnes et d’être reconnu comme un employeur de référence. Il y a quelques années, il y avait l’affichage et la télé, les réseaux sociaux sont désormais une arme de plus pour communiquer. Ils permettent de plus de bien cibler les personnes à qui l’on parle : LinkedIn pour une certaine cible, Facebook pour une autre… Disneyland paris 2

Combien êtes-vous actuellement dans l’équipe Marque employeur ?

Dans l’équipe, il y a un community manager et deux chargés de développement partenariats qui communiquent un peu partout en Europe sur ce qui se fait au sein de Disneyland Paris et qui trouvent des partenaires qui vont permettre aux chargés de recrutement de mieux sourcer. Nous travaillons aussi avec les différentes divisions ( communication institutionnelle, Communication interne, RH …). Nous sommes autonomes, mais nous ne sommes pas détenteurs de l’information. Nous avons donc évidemment besoin de nos collègues des autres divisions pour qu’ils nous l’apportent, et que nous puissions la travailler avant de la communiquer.

Vous avez un positionnement particulier sur la modération, en laissant une grande liberté aux membres de vos communautés.

Nous avons la chance d’avoir des followers qui nous aiment beaucoup et qui se répondent mutuellement sur le positif comme le négatif. Tant que les commentaires respectent les règles d’utilisation des plateformes, nous ne trouvons pas pertinent d’intervenir. Cela casserait la spontanéité et la transparence des échanges qu’ils ont entre eux sur l’ensemble de nos plateformes. Un parti pris qui reflète notre culture d’entreprise et nos valeurs. Nous partons du constat que ceux qui viennent nous voir cherchent l’entreprise qui leur correspond c’est une relation de confiance avec les candidats qui se reconnaissent dans notre culture.

En matière de culture d’entreprise, l’aspect spectacle/féérie semble important (le site recrutement est nommé Disneyland Paris Casting, par exemple). Est-ce un élément fort de votre marque employeur ? Quels sont ses autres composantes ?

Nous sommes une entreprise du spectacle, nous nous devons donc d’être cohérents avec notre produit. Sans parler de féérie, on vient généralement dans une entreprise quand on aime le produit. D’où l’importance d’avoir une communication RH en phase avec l’offre. C’est aussi notre force ! Sans oublier que le candidat qui vient est un client potentiel qui pourra lui-même venir avec d’autres personnes dans nos Parcs. Nous avons donc intérêt à faire converger les prises de parole. Disneyland paris 3

Disneyland Paris est également très présent en ligne au niveau communication/marketing. Avez-vous mis en place des synergies entre ces espaces et ceux qui concernent les RH ?

Bien sûr ! Si on veut donner une idée de comment est l’ambiance dans l’entreprise et de ce qu’elle fait réellement, nous devons également aborder l’actualité des Parcs et de l’entreprise. Et vice-versa, ils jouent le jeu également sur leurs espaces et ils communiquent sur ce qui est fait au niveau des ressources humaines. C’est une vraie force, car si on sépare les deux, il y a moins de cohérence et cela ne fonctionnera pas. Pour nos campagnes, nous utilisons donc les éléments issus de la communication ou du marketing, comme les 20 ans de la destination cette année.

Il y a plus de 500 métiers existants à Disney, et différents types de contrats recherchés (étudiants, CDI, stages…). Comment garder une cohérence dans le discours quand on s’adresse à des populations si différentes ?

Le discours global est le même. Il est simplement décliné en fonction de ce que nos cibles recherchent. Quelqu’un qui vient travailler l’été ne cherchera pas les mêmes informations que quelqu’un qui se projette sur le long terme. Il faut donc adapter le discours pour donner les éléments dont les personnes ont besoin pour réussir au sein de Disneyland Paris. Facebook va par exemple plus être pertinent pour une cible de jeunes de 18-25 ans qui vont être friands des nouveautés ou des infos des Parcs , là où sur LinkedIn les membres vont s’intéresser au handicap, à la diversité, à la responsabilité de l’entreprise… Le message est global, mais adapté.

Quel lien est fait entre le travail réalisé online et les évènements offlines au niveau de la marque employeur ?

Il y a de vrais liens. Il nous paraissait compliqué d’être présent uniquement sur un des deux fronts. L’idée est de donner une continuité : toucher en amont les personnes sur le digital, puis les rencontrer lors d’évènements, puis revenir sur le digital pour préparer leur arrivée et la diffusion d’informations. Nos espaces en ligne permettent de garder un lien après des rencontres physiques. Cela permet de garder une cohérence et un message commun. Disneyland paris 4

Comment envisagez-vous, d’une manière générale, la marque employeur ?

Il y a une vraie prise de conscience à Disneyland Paris au sujet de la marque employeur, avec la volonté de faire connaitre ce qui existe en interne et de toucher des gens à qui ça parle. L’idée n’est pas de faire du quantitatif, mais de parler aux bonnes personnes. La transparence est importante pour nous, montrer ce qu’est la réalité au sein de notre entreprise. Nous sommes en avance pour ce qui est des accords sociaux, du travail sur la diversité… Le tout est simplement de faire passer ce message aux personnes qui souhaitent le recevoir.

Comment voyez-vous le futur de la marque employeur ?

D’une manière générale, sans parler seulement de Disneyland Paris, on va être de plus en plus dans une culture digitale où la marque employeur ne sera plus rattachée uniquement aux ressources humaines mais vraisemblablement au marketing. Nous sommes dans une logique de promotion de l’offre quand on touche à ce sujet. Cela va permettre de faire un lien entre le business de la société et les RH, on va pouvoir considérer l’humain sans tomber dans une offre produit de base. Je pense également que les Ressources Humaines vont avoir de plus en plus la casquette de community manager. Nous formons nos chargés de recrutement sur ce sujet. Il existe de nouveaux moyens de communication comme les réseaux sociaux, il est important de savoir comment s’en servir. Le but de toute entreprise est de recruter des salariés qui leur correspondent, il faut donc cibler ce que le candidat a besoin, ce que le recruteur a besoin, et faire matcher les deux. Les candidats cherchent de moins en moins à rester toute leur carrière dans une même entreprise. Les générations qui arrivent sont adeptes du zapping, les ressources humaines en prennent de plus en plus conscience. Si ces personnes ne vont pas rester 10 ou 15 ans, il faut qu’elles repartent de la société avec une vision positive pour qu’elles en deviennent elles-mêmes ambassadeurs.

Le site Carrière de Disneyland Paris

Le site Before your landing

Le site Disneyland Paris Casting

Disneyland Paris sur Facebook

Disneyland Paris sur Twitter

Disneyland Paris sur Pinterest

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar