Marque employeur Disneyland Paris : faire rêver c’est un métier

danieldreuxA l’occasion de la nouvelle campagne marque employeur Disneyland Paris « Faire rêver c’est un métier », nous avons cherché à en savoir plus sur l’identité et les objectifs d’une telle communication. Nous avons interrogé Daniel Dreux, Vice-président Ressources Humaines d’Euro Disney. Il est en charge des politiques de développement des Relations Sociales, des formations, du recrutement, de la santé et sécurité au travail, de l’emploi et des rémunérations. Il nous présente en détail la nouvelle communication du groupe qui met ses salariés au centre de sa campagne RH.

Disneyland Paris sort une nouvelle campagne liée à sa marque employeur, qui met en relation les rêves d’enfant des candidats et leur accomplissement à Disneyland Paris. Quel message cherche-t-elle à véhiculer ?

La marque employeur est à la fois une empreinte forte par rapport à l’identité de l’entreprise et dans le même temps, elle inspire les actions de notre politique de ressources humaines. Cette marque employeur doit servir de guide à l’ensemble de nos actions RH. La vocation première de l’entreprise est de faire rêver les clients qui viennent nous rendre visite et de les émerveiller. C’est pour cette raison que nous avons fait tout un travail pour positionner cette nouvelle marque employeur sur le même label que celui de l’entreprise : l’excellence de service, qui est notre signature. Pour faire rêver les clients par l’excellence de nos services, il faut que chaque salarié de Disneyland Paris ait la volonté de faire rêver dans son métier et de contribuer à cette part de rêve que les visiteurs viennent chercher. Nous cherchons à transposer nos clients dans un autre univers, il nous a donc semblé pertinent de faire le parallèle entre l’enfance et le monde adulte lorsque nous sommes dans le monde professionnel. Nous faisons le lien entre ce rêve qui a pu être déjà vécu quand on est venu en tant qu’enfant à Disneyland Paris, et la volonté de faire perdurer ce rêve en venant y travailler.

En quoi complète-t-elle ou appuie-t-elle les campagnes précédentes, ou au contraire se différencie ?

Elle est en rupture avec beaucoup de campagnes précédentes qui étaient des campagnes d’opportunité par rapport à des besoins en recrutement bien précis. Aujourd’hui, la nouvelle campagne est une signature, une véritable identité. L’autre particularité de la campagne est qu’elle est portée par nos Cast Members. Les personnages de la campagne sont avant tout des salariés de l’entreprise qui avaient envie de parler d’eux en tant que salarié et de valoriser leur métier. Il nous a semblé très important d’être dans l’authenticité, dans la proximité et dans la réalité. C’est pour cela que nous avons demandé à nos salariés, qui souhaitaient participer à la campagne, de participer au casting interne. Nous avons eu plus de 1800 participants, qui ont partagé ensemble un moment de fun, et de motivation d’équipes. Parmi ces 1800 participants, nous avons dû choisir 5 personnes représentatives des salariés de Disneyland Paris et chargées de véhiculer notre identité et notre savoir-faire.

faire-rever-banner

Cela fait plusieurs années que vous travaillez sur le concept de marque employeur avec une équipe dédiée. La marque employeur de Disneyland Paris s’est-elle imposée d’elle-même, ou le positionnement est-il le fruit d’un long travail de construction ?

C’est un long travail de construction, « faire rêver c’est un métier » est une identité extrêmement forte, parce que nous allons au-delà des attentes d’un « simple » métier. Notre identité est à la fois la mise en commun de caractéristiques métier, peu importe le métier, et en même temps cette signature qui est une manière de travailler, de donner du rêve. Tout cela est évidemment une construction longue mais qui nous apparaît totalement pertinente. Cette démarche demande du temps de réflexion, de construction et il faut évidemment faire en sorte qu’elle soit vécue et portée par tous les acteurs de l’entreprise. C’est pourquoi il nous a semblé essentiel de les associer au lancement de cette nouvelle identité de marque employeur. Ce n’est pas une opération de marketing externe, c’est aussi un véritable projet d’entreprise où chacun de nos salariés doit se reconnaître.

Quel dispositif est prévu pour accompagner cette campagne ? De l’affichage ? Des prises de parole sur les réseaux sociaux ?

Nous avons déployé un certain nombre de dispositifs. Nous avons à Disneyland Paris la chance d’avoir une communauté de fans Facebook et de followers Twitter très importante. En plus de cette présence forte sur les réseaux sociaux, nous avons mis en place une campagne d’affichage en France et en Europe. Elle sera accompagnée d’une prise de parole dans les médias pour expliquer et faire vivre cette nouvelle marque employeur. Nous souhaitons faire appel à tous les outils digitaux à notre disposition avec notamment une opération « faire rêver » sur Instagram. Nous cherchons par ces différents biais à créer du lien tout en enrichissant la compréhension de notre marque. Les réseaux sociaux sont particulièrement importants car ce sont des outils qu’utilisent nos employés et futurs employés. D’un point de vue plus général, toutes ces communications sur les réseaux sociaux permettent de faire découvrir la vie interne à l’entreprise.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’évènement de recrutement qui aura lieu à Paris les 7 et 8 février prochains ? Quelles actions mènerez-vous ?

Dans la tradition Disney, il est important pour nous de pouvoir faire des événements en dehors des standards classiques du genre. Nous souhaitons toujours ajouter de la surprise et de la magie. Nous allons recevoir plus de 1000 personnes présélectionnées. Nous chercherons à recruter tout type de contrat dans le cadre de notre campagne d’été, parmi les 6000 ou 7000 CDD que nous recrutons sur cette période. C’est aussi la période à laquelle nous nous intéressons aux candidatures des futurs alternants et apprentis pour la rentrée de septembre. Ce sera aussi pour nos recruteurs une très bonne occasion de sourcer sur les postes en CDI, dans le cadre de créations de postes ou de turnover. Ce ne sera pas un simple salon de recrutement, nous créons toujours de la surprise, puisque faire rêver c’est aussi surprendre !

Les affiches présentent de véritables salariés de Disneyland Paris. Est-ce un signe de votre volonté de faire coïncider l’expérience réelle vécue par les salariés et le message véhiculé dans la campagne de recrutement ?

Ce qui est important, c’est de donner la parole aux salariés. C’est un concept extrêmement fort à Disneyland Paris, toutes nos actions ont pour origine nos salariés. Dans cette campagne, il est important de donner la parole aux salariés car ils sont les mieux placés pour communiquer leur vécu métier et parler du rêve qu’ils vivent au quotidien au-delà du produit Disney, ce qui en fait la magie, c’est la complémentarité entre un lieu et des salariés qui chaque jour offrent du rêve aux petits et aux grands. Si nous voulons rendre ce concept vivant, nous devons faire appel à des gens capables d’en parler et aller chercher l’émotion vécue et transmise par nos Cast-Members quotidiennement.

faire-rever-banner2

La magie liée à Disney et à un environnement de travail féerique joue-t-elle beaucoup pour inciter les candidats à postuler ?

Disney est une marque forte dans le monde. Disneyland permet d’ajouter à son métier une notion d’émotion et de rêve. Mais c’est aussi une communauté importante de travail. Nous avons 15 000 collaborateurs sur le site parisien avec une diversité de profils et de cultures avec plus de 500 métiers et 100 nationalités. A travers sa politique RH, l’entreprise est active sur l’emploi, la formation, la qualité de vie et le contenu social. Tout cela forme un tout qui permet au collaborateur de trouver l’offre Disneyland Paris attractive et pérenne dans un contexte économique difficile.

Quels recrutements sont prévus en 2014 pour Disneyland Paris ? Quels types de candidats souhaitez-vous attirer ?

Pour 2014 , Disneyland Paris a choisi, malgré la crise de continuer à maintenir l’emploi et à toujours aider ses collaborateurs à  se développer. Il est important pour nous d’avoir des salariés motivés et engagés et qui puissent travailler dans un environnement propice. Nous recruterons comme chaque année entre 6 et 7 000 CDD, pour permettre à nos salariés en CDI de partir en congés ainsi que pour renforcer nos équipes sur certains moments clés de l’année. Nous recruterons aussi entre 150 et 200 CDI en créations de postes et entre 700 et 800 CDI qui permettront de remplacer les salariés qui nous quittent. Chaque année nous convertissons aussi en CDI entre 10 et 15% de nos collaborateurs embauchés en CDD.

D’autres événements ou prises de parole RH sont-ils prévus pour les prochains mois ?

Pour faire vivre cette campagne, différentes prises de parole média sont prévues : radio, papier, télé… Nous avons aussi annoncé le lancement de la campagne le 16 janvier au Challenge du « Monde des Grandes Ecoles et Universités », une présence forte à laquelle nous souhaitons nous associer. Ce challenge permet une visibilité importante auprès des salariés de demain, mais c’est aussi en interne, une opportunité de mobiliser nos salariés à travers les compétitions sportives. Le challenge s’adapte parfaitement à notre culture d’entreprise et nous permettra par ailleurs de promouvoir notre politique handicap.

disneylandparis-casting.com

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Aurelie
    7 février 2014 - 18h47

    Bonsoir j’aurai voulu postuler pour les emplois en cdi 2014

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar