Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Demetricator : supprimer tous les chiffres sur Facebook

Anne-Laure Raffestin, le 24 octobre 2012

Hier, nous vous parlions des limites à ne pas franchir en matière de personal branding : l’une d’entre elles pourrait bien être la surveillance permanente des chiffres… Avec des outils comme Klout, qui promettent de mesurer l’influence en ligne, les personnes addictes de statistiques en tout genre peuvent être comblées. Seulement, cette abondance de chiffres peut rendre malheureux, surtout, pour certains, lorsqu’ils n’augmentent pas… C’est le constat qu’a fait l’artiste Benjamin Grosser. Lassé d’être constamment entouré de mesures, et notamment sur les médias sociaux, il a tout simplement créé une extension qui masque toutes les données chiffrées sur Facebook.

Demetricator est une extension qui s’installe rapidement sur Chrome, Firefox (à condition d’utiliser Greasemonkeys) et Safari. Une fois téléchargée, elle masque tous les décomptes de likes, commentaires, partages et autres sur votre profil Facebook, votre fil d’actualité, les pages événements etc. Plus de chiffres ! Cela change complètement l’expérience Facebook… Selon les propres mots de son auteur, l’extension « explore comment le design prescrit certains comportements, et interroge les motivations derrière ces choix de design. Quel objectif se cache derrière cette énumération, pour un système (et une entreprise) qui dépend du travail gratuit de production d’informations de la part de ses utilisateurs, qui servent à remplir ses bases de données ? Où est ce que cela nous mène, quand la quantité est privilégiée au détriment de la qualité ? » Demetricator fonctionne plutôt bien, excepté pour le nombre de fans des pages, qu’il ne masque pas.

Evidemment, si vous êtes community manager ou tout autre métier impliquant de surveiller un peu les chiffres sur Facebook, cette extension ne devrait pas vous enchanter. Pour tous les autres, elle est à tester ! Benjamin Grosser explique qu’il se demandait « comment tous ces chiffres affectent nos comportements. Ajouterions-nous autant d’amis à notre liste si on ne nous présentait pas constamment un total quantifié, en nous disant qu’un ajout est un « +1″ ? Clique-t-on davantage sur les pubs si l’on voit le nombre de gens qui les ont aimées auparavant ? Écririons-nous moins de publications si Facebook ne réduisait pas leurs réponses (et leurs auteurs) à des données chiffres agrégées ? » Autant de questions auxquelles l’extension Demetricator vise à répondre…

Source : The Verge
Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *