Combien gagne un stagiaire chez Facebook, Twitter ou Google ?
glassdoor
Les sites web et les réseaux sociaux préférés des Français
reseaux-sociaux-france
Identité numérique

Vers un délit pénal de visites de sites Internet ?

La nouvelle fait froid dans le dos à tous les défenseurs d’un Internet libre. Le président sortant, en réaction aux tristes évènements de ces derniers jours à Toulouse et Montauban, souhaite renforcer la lutte contre le terrorisme. Il a donc annoncé vouloir mettre en place un délit pénal concernant la visite régulière de sites faisant l’apologie du terrorisme ou incitant à la haine. Numerama relate les paroles du candidat à sa propre réélection : « Toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l’apologie du terrorisme, ou véhiculant des appels à la haine ou à la violence, sera puni pénalement« .

Problème, une loi de ce type obligerait à une surveillance constante des faits et gestes des internautes français. Autrement dit, un pas vers une politique de contrôle et de surveillance qui fait froid dans le dos. Les politiques nous ont depuis longtemps habitués à des amalgames de toutes sortes et à une méconnaissance profonde du web. Mais là, on touche le fond… Si cette loi venait à être promulguée (ce qui est heureusement très peu probable), nous irions vers une surveillance de tous les instants contraire aux libertés fondamentales. Reste à voir comment cela s’effectuerait, sous forme de surveillance individuelle ou de récolte des adresses IP par les hébergeurs. Le flop Hadopi a déjà montré les limites en la matière.

Un front de révolte se met déjà en place en ligne. Informer les internautes est important, nulle doute que les réseaux sociaux joueront encore une fois un rôle de médiatisation important. Les premières réactions sur Twitter sont à la fois humoristiques et outrées. Espérons que cette déclaration ne soit pas suivie de faits. Et que les candidats à la prochaine élection présidentielle fassent l’effort de mieux s’informer, ou en tout cas de mieux s’entourer. Ce serait dommage de se réveiller un jour avec un accès au web digne de la Chine.

tweet_1.PNGtweet_2.PNGtweet_3.PNGtweet_4.PNGtweet_5.PNGtweet_6.PNGtweet_7.PNGtweet_8.PNGtweet_9.PNG

Commentaires

  1. mademoisellemin
    22 mars 2012 - 21h05

    .Et que proposeriez vous tous pour éventuellement agir contre le terrorisme? Contre des attentats? Des assassinats insoutenables? Des idées???? Pourriez vous revendiquer de votre soif de liberté internet aux familles des dernières victimes? ….

  2. Albert
    23 mars 2012 - 0h07

    Il me semble que ce délit existe déjà en ce qui concerne les sites pédophiles… Il n’invente rien… Je ne vois pas vraiment ce que ce type de loi peut apporter de plus au code pénal… Il vaudrait mieux donner les moyens aux forces de l’ordre d’effectuer leur travail que de pondre des lois qui n’ajoute pas grand chose au code pénal et qui seront très probablement peu appliquée faute de moyen. A chacun son avis..

  3. Albert
    23 mars 2012 - 0h07

    Il me semble que ce délit existe déjà en ce qui concerne les sites pédophiles… Il n’invente rien… Je ne vois pas vraiment ce que ce type de loi peut apporter de plus au code pénal… Il vaudrait mieux donner les moyens aux forces de l’ordre d’effectuer leur travail que de pondre des lois qui n’ajoute pas grand chose au code pénal et qui seront très probablement peu appliquée faute de moyen. A chacun son avis..

6 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar