Définition, construction et retombées de l’identité numérique : interview de Jean-François Ruiz

jean françois ruizCe billet marque l’ouverture de la semaine spéciale Identité numérique sur ce blog, qui donnera la parole à de nombreux spécialistes. Si vous êtes lecteur de ce blog, vous connaissez sûrement Jean-François Ruiz. Membre du jury de notre dernier Concours des blogs emploi, il co-anime avec brio le blog Révolution Web 2.0 en Live ! depuis plus de trois ans. Directeur général de Ziki France pendant deux ans, il a récemment monté PowerOn, agence Webmarketing 360° qui propose des solutions en matière d’évènementiel, de marketing communautaire, de conseils ou encore de création de contenus. Il est à l’origine du Web Expert Club, initiative qui rassemble plusieurs experts dans une dynamique pédagogique collaborative et qui propose des modules de formation sous forme de screencasts. Il s’occupe également de l’organisation des soirées connect, de la Start-Up Academy et dispense des formations sur les blogs et médias sociaux. Vous l’aurez compris, la notion d’identité numérique est une ses compétences fortes. Cette interview nous expose son point de vue sur le sujet, sur les erreurs à éviter , les bonnes pratiques ou encore son évolution. Bonne lecture !

  • L’identité numérique fait beaucoup parler en ce moment. Comment définis-tu cette notion ?

L’identité numérique est devenue un sens commun. On en parle à toutes les sauces en mélangeant plusieurs notions. Globalement, on s’accorde sur deux choses. D’un côté, elle est composée des empreintes numériques que l’on laisse. Il s’agit d’une prise de conscience que le web est un lieu où on peut écrire et donc laisser des traces. D’un autre côté, on parle d’une réputation qui est numérique. Les actions que vous faites dans le monde virtuel ou réel ont un impact sur qui vous êtes et donc sur votre identité. Pour moi, l’identité numérique est la somme de ces deux éléments : les empreintes et la réputation qu’elles génèrent.

  • On ne compte plus le nombre de bad buzzs qui font suite à une mauvaise gestion de son e-reputation. La construction de son identité numérique ne commence-t-elle pas par ce qu’il ne faut pas faire ?

Effectivement, les médias multiplient les mauvais échos, mais ce sont des cas qui permettent à l’opinion de se rendre compte du phénomène. Il n’y a que par la peur que les médias arrivent à faire passer le message. De ce point de vue là, la première chose à faire est surtout d’écouter, de comprendre le contexte dans lequel on évolue, et de savoir bâtir autour de ces valeurs une vraie identité. L’écoute est donc très importante sur les sujets qui nous intéressent.

  • Quel type de retombées positives peuvent découler d’une bonne gestion de son identité en ligne ?

Une fois que l’on a compris comment çà marche, et si on maitrise le média internet, on peut fortement se développer socialement. Si vous avez bien identifié les marchés sur lesquels vous souhaitez construire votre identité numérique et votre marque personnelle, cela peut vous permettre d’y être identifié comme une référence. Elle va vous donner un certain crédit dans un votre secteur.

  • Cela peut-il aider dans la recherche d’un emploi ?

Cela peut augmenter la possibilité d’un recrutement. Si on est visible, on est chassé. Cette notoriété sera utile dans une recherche d’emploi ou dans le développement d’un business (si vous êtes consultant indépendant ou salarié d’une entreprise). La notoriété d’une entreprise passe aussi par les personnes qui la composent. Cela peut donc avoir un impact très fort.

identi

  • Certains affirment qu’être visible en ligne est surtout utile aux personnes issues du marketing, de la communication ou du web…

Aujourd’hui, cela touche tout le monde. Pour les uns, ce sera un moyen de mieux se vendre. Pour d’autres ce sera un moyen de mieux vendre ses produits et de les faire connaitre au monde entier à des prix défiants toute concurrence grâce aux outils marketing disponibles. Par exemple, je suis en train de faire un module de formation pour une marque de saucisson. Il s’agit d’une entreprise de salaison qui souhaite se faire connaitre via le média internet et qui fait appel à nous pour gérer sa marque, son produit, sa visibilité. Même ces marchés peuvent être impactés par l’identité numérique.

  • Développer son identité numérique nécessite donc une vraie stratégie.

Il faut savoir qui on est, ce que l’on fait, où on veut aller. C’est cela aussi les questions de personal branding : quelles sont mes valeurs, mes objectifs, quelle est la stratégie à mettre en œuvre dans le contexte des outils actuels pour développer mon business. L’identité numérique est une identité supplémentaire pour l’individu qui doit apprendre à la maitriser, à la contrôler.

  • Quelle est la meilleure approche pour débuter la construction de son identité numérique ?

Justement, je vais faire un module spécifique à ce sujet au sein du Web Expert Club. Je vais prendre 18 personnes et les aider à construire leur stratégie. A suivre donc. Aujourd’hui, la meilleure approche pour débuter est de mettre son CV (à jour) en ligne (linkedin, viadéo…). La deuxième étape consiste à passer en mode veille : savoir s’informer, via les RSS, les blogs… En d’autres termes, utiliser les outils offerts par le « web 2.0 ». Ensuite vient l’idée de prise de parole. Une fois que l’on a vu où en est le marché et la contribution qu’on pourrait y faire, on prend la parole et on s’exprime. De ce point de vue là, Twitter est très intéressant intégrer des communautés actives et développer son réseau . On peut également choisir de bloguer sous sa marque personnelle pour donner des avis plus développés et assoir sa présence en ligne (référencement, …). (voir le module Créer son blog comme un pro).

twitter

  • Twitter prend de plus en plus d’ampleur. Est-ce un passage obligé ?

Il arrive en complément. Le blog est vraiment la structure de base, Twitter vient dynamiser le tout et offre un nouveau moyen d’expression plus simple, plus rapide et moins engageant que de longs billets. Le tout est de ne pas se perdre, de ne pas se noyer dans l’information et de choisir les bons outils en fonction de sa stratégie.

  • Comment vois-tu le futur de l’identité numérique ?

Il va se développer de plus en plus. L’identité numérique devient un élément clé pour les personnes et les entreprises sur le web. Nous sommes en pleine prise de conscience. Cela va évoluer, l’offre va se structurer autour de ces nouveaux médias et de ces nouvelles manières de valoriser une personnalité sur Internet. Avant, seuls les politiques pouvaient se permettre d’avoir ce genre de stratégie. Aujourd’hui, l’internaute moyen peut se démarquer par ce biais. Selon moi, sa croissance va être très liée aux services à la personne (coaching, …). Côté entreprise, cette notion est également en pleine explosion, notamment la gestion de l’e-reputation.

  • Sur le plan personnel, tu es très présent sur le web. Qu’est-ce que cela t’as apporté ?

Cela a radicalement changé ma vie. Je suis passé dans une dynamique de connexion constante au sein de mes centres d’intérêt. Un mois après avoir ouvert mon blog, j’ai notamment rencontré les gens de Ziki (ndlr : dont il a été durant deux ans le Directeur Général France). Cela a été un formidable booster de relations, de connaissances, de compétences et désormais de business. Avec la création de l’agence PowerOn, mon, identité me permet d’accéder à certains marchés beaucoup plus facilement. La vie numérique influe sur la vie réelle, une identité numérique forte peut donc apporter beaucoup, j’en suis l’exemple. C’est beaucoup de travail, de force de caractère et de détermination, mais cela vaut le coup.

Le blog Révolution Web 2.0 en Live !
Le Web Expert Club
PowerOn

Crédit icône 1 et icône Twitter

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Véronique
    23 mars 2009 - 11h40

    Merci pour ces conseils et partage d’expérience, je vais aller voir de plus prés le Web Expert Club.

  2. BJC
    26 mars 2009 - 21h36

    Je me joins à Véronique pour les remerciements, c’était très intéressant !

  3. Aymeric Vincent
    29 août 2009 - 10h17

    Bonjour,

    Sujet captivant que j’aborde dans mon livre « Votre image candidat » publié chez Studyrama. De l’importance de son image virtuelle (blog, numérique….), papier (lettre et cv) et réelle (entretien) !

    Aymeric Vincent
    http://aymeric.vincent.free.fr

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar