Cuil : le moteur de recherche qui veut manger Google

C’est l’évènement du jour. D’anciens employés de Google viennent de lancer leur moteur de recherche : Cuil. Certes, il en existe déjà des centaines, parfois originaux et avec des concepts intéressants. Pourquoi celui-ci est à la une un peu partout aujourd’hui ? Parce qu’il annonce vouloir révolutionner la recherche en ligne : plus de pages indexées, de meilleurs résultats… Alors, qu’en est-il vraiment ?

cuil homepage

Cuil a quelques atouts dans ses manches. Pour commencer, il annonce plus de 100 milliards de pages indexées contre 40 milliards du côté de Google. Les résultats ne sont pas présentés de la même manière. Si la plupart des moteurs de recherche dominants optent pour des résultats en ligne, l’affichage se fait ici par colonnes. Des photos sont parfois insérées. Pour ce qui est des critères de référencement, Cuil déclare prendre en compte le contenu des pages avant toutes choses, et non les backlinks et autres indices de popularité. Pour prendre le contre-pied de Google, le site déclare également ne conserver aucune information personnelle se rapportant à vos recherches. Pour affiner vos recherches, Cuil vous propose généralement plusieurs onglets complémentaires (pour la requête emploi, le site vous ouvre par exemple offre emploi, recherche emploi et annonce emploi). Des catégories sont également automatiquement présentées. Au final, comme le précisent les FAQs, le but de Cuil est donc d’ « indexer l’ensemble du web, d’analyser profondément ses pages et d’organiser les résultats d’une manière riche et utile pour vous permettre d’explorer pleinement votre sujet de recherche« . Alléchant, non ?

cuil

Malgré cela, si vous avez pris la température ce matin, vous aurez remarqué que l’avis est quasi-général : Cuil n’est pas au niveau attendu. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles Cuil n’est pas prêt de concurrencer sérieusement Google.

  • Peu d’options sont disponibles : pas de recherche avancée pour le moment. La seule manière dont vous pourrez personnaliser les résultats est d’enclencher ou non le « safe mode » (qui sert à filtrer la pornographie) et de passer à deux ou trois colonnes. Difficile donc d’affiner par vous-même, il faudra vous laisser guider par le moteur…
  • Un nombre de résultats inférieur à Google : le site annonce trois fois plus de pages indexées que Google et 10 fois plus que Microsoft. Certes, mais sur la plupart des recherches vous remarquerez moins de résultats…
  • Une pertinence à revoir : c’est le principal problème. Au vu de mes premiers tests, les résultats ne sont pas pertinents, certains sites incontournables n’apparaissent pas sur des requêtes qui devraient les amener en première position… La mécanique est donc à revoir ou à améliorer.
  • Une aide à la navigation souvent inefficace : l’idée d’ajouter des catégories pour affiner les résultats est bonne. Encore faut-il qu’ils soient en rapport. Une recherche avec Georges Bush nous présente les albums de Blink 182, les anciens élèves de sciences po et les chefs d’état arrivés au pouvoir après un putsch… Même constat avec emploi, on me renvoit aux anciens élèves de sciences po (encore), aux anciens premiers ministres français et aux villes belges.
  • Les résultats en français pas encore au point : les problèmes de pertinence sont encore plus flagrants sur les recherches en français. Pour reprendre l’exemple de la requête emploi, on retrouve sur la première page un jobboard anglais, un site gouvernemental belge, le site du titre emploi entreprise et une page personnelle.
  • Des soucis temporaires ? : certaines requêtes ne renvoient parfois aucun résultat, puis reviennent. C’est le cas de football au moment présent (0 résultats, c’est étonnant). De même, certaines pages sont par intermittence introuvables.
  • Les photos : elles accompagnent quelques lignes de texte pour illustrer son contenu. Le choix semble souvent être plus aléatoire qu’autre chose. Une requête sur sport vous dévoilera ainsi une jeune fille dénudée, malgré le mode « safe search » enclenché… Je pense que d’autres images du site www.sport.co.uk pouvaient être plus pertinentes.

Pour le moment, je ne trouve pas les résultats de recherche sur Cuil satisfaisants. Certes, Cuil vient d’être lancé aujourd’hui, il est donc encore un peu tôt pour le juger. Pourtant, la réputation d’un service (et les avis qui en émanent sur la toile) se fait généralement dès son lancement. Cuil devra donc redresser rapidement la barre pour espérer se faire une place. Et vous, avez-vous testé le service ? Qu’en pensez-vous ?

Si vous souhaitez plus d’infos, certains articles complets ont été rédigés. Je vous conseille vivement les suivants :

Nowhere ElseCuil, le nouveau moteur de recherche qui veut renverser Google
The inquirer“Cuil” nouveau concurrent de Google démarre aujoud’hui ses opérations
WebtributionCuil launches with mighty claims but fails to back them up

Et pour trouver des moteurs de recherche alternatifs pertinents, le blog Alt Search Engine et The search race sont de très bons alliés.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

  1. Frame
    28 juillet 2008 - 18h01

    En tous cas beau coup de pub, je suis passé sur + de 10 articles qui titrent sur la volonté de Cuil de concurrencer Google. On va finir par se sentir obligés d’y croire ^^

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar