Facebook : toutes les tailles des images du nouveau Newsfeed et des pages
logo-facebook
Instagram : 7 outils pour les community managers
instagram-logo
Identité numérique

Les critères de filtrage de l’Edgerank de Facebook

L’Edge Rank de Facebook fait beaucoup parler depuis l’été dernier. Même si l’algorithme existe depuis plus longtemps que cela, son optimisation (d’autres diront « durcissement ») a provoqué un tollé général de la part des professionnels du marketing et autres community managers, dénonçant une baisse de reach généralisée. Facebook a donc dû se défendre en expliquant précisément le fonctionnement de cet algorithme qui gère la visibilité des publications de vos amis et pages fan.

PostRocket, dashboard spécialisé dans le marketing sur Facebook, avait publié une infographie expliquant les 3 critères de l’Edgerank : affinité, poids et temps. SocialBakers avait aussi publié un article sur le sujet, chiffres à l’appui. Postrocket, après avoir été quasiment le seul à défendre Facebook, revient avec une autre infographie pour expliquer en détails les différents facteurs qui définissent la visibilité d’un post sur votre newsfeed. Will Cathcart, product manager du newsfeed, les avait énoncé à la presse en novembre dernier, en prenant Yoda en exemple . Postrocket se base donc sur cette intervention, en prenant cette fois Batman pour illustrer son propos.

Il existe quatre critères, divisé en deux catégories :

Interactions personnelles

  1. Vos interactions passées avec l’auteur : plus vous avez interagi (like, commentaire, partage) sur les posts d’une personne ou d’une page, plus vous aurez de chance de voir ses posts dans votre newsfeed.
  2. Vos interactions passées avec le type de post : plus vous interagissez avec un certain type de post (statut, image, vidéo, etc.), plus vous serez susceptible d’en voir dans votre newsfeed.

Interactions des autres utilisateurs

  1. Les interactions des utilisateurs sur un post en particulier : plus le nombre d’utilisateurs interagissent avec un post, plus vous serez susceptible de le voir apparaître dans votre newsfeed. 
  2. Le nombre de plaintes et de réactions négatives : plus un post reçoit de réactions négatives (la fonction « Signaler comme indésirable » notamment), moins il a de chance d’apparaître dans votre newsfeed.

L’infographie illustre ces critères avec trois posts de Batman, ayant des réactions très différentes selon qu’elles viennent de Robin, du Joker ou de Bane. Ce sont ces différences qui vont impacter la visibilité de ces posts sur leurs newsfeed. Mais à Gotham City, il y a fort à parier que tout ce beau monde ait autre chose à faire que d’être sur Facebook.

Lien vers l'infographie de Postrocket

Commentaires

  1. L.Jee
    15 avril 2013 - 12h11

    A noter que le type de publication entre aussi en compte. Depuis quelques temps, on note que les images cartonnent ainsi que les vidéos. Viennent ensuite les statut (texte) et ensuite les liens… C’est dommage de voir cela…

  2. Mikael Witwer
    16 avril 2013 - 8h27

    Merci pour cette infographie très utile même s’il n’est pas toujours facile d’appliquer à la lettre l’ensemble de ces bonnes pratiques. Je pense que de toute façon le contenu à forte valeur ajoutée comme les photos et les vidéos non commerciales feront le Facebook de demain. Facebook cherche à rendre plus discret l’aspect commercial de sa plateforme, on a pu le constater avec l’apparition de la nouvelle règle des 20% de texte dans les images …

    Après il reste un moyen d’exposer son post à une audience vraiment plus large : les Pages Posts Ads. Bon il est vrai qu’il faut payer, mais il faut avouer que les résultats peuvent parfois être très bons. À utiliser ponctuellement !

  3. BOCCARA Benjamin
    16 avril 2013 - 23h24

    Facebook dicte ses règles et defini ce qu’est un contenu engageant pour les éditeurs. De fait, faut t-il modifier sa ligne éditoriale pour être sur d’être présent sur les Timeline de ses fans ?
    Néanmoins, il est possible de passer outre l’edgerank via les listes d’interets ou les abonnements notamment.

1 commentaire supplémentaire

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar