Vers un contrôle parental imposé par la loi sur Facebook ?

ordi.jpgLa question de l’âge des inscrits sur Facebook fait beaucoup jaser. Jusqu’ici interdit aux moins de 13 ans, la question de l’ouverture à tous a été évoquée par Mark Zuckerberg avant qu’il ne se rétracte devant les protestations. La progression du réseau social étant de moins en moins forte et certains pays voyant baisser le nombre de membre, cette voie serait un bon moyen de reprendre la marche en avant. Cela même si son hégémonie est loin d’être remise en question, cela représente tout de même 20 000 comptes supprimés chaque jour… La problématique est toutefois réelle. A quel âge doit-on s’inscrire sur Facebook, sous quelles conditions, et avec quel contrôle ?

Ces questions se posent dans un climat législatif tendu autour de Facebook. Au niveau du recrutement, par exemple, avec une possible interdiction pour les recruteurs d’utiliser le réseau social dans le cadre de leur travail. Et ne parlons même pas de l’interdiction de citer Facebook sur les plateaux de télévision… Certains gouvernements se penchent depuis quelques mois sur la question des mineurs et de leur utilisation du célèbre réseau social. Les dangers présumés sont nombreux, du détournement de mineurs à la mise en ligne d’informations à caractère privé qui n’ont pas leur place sur le profil d’un enfant. Il n’est pourtant pas facile pour tous les parents de veiller au grain, la génération des digital natives étant souvent plus informée sur le web et ses possibilités que leurs aînés.

get out

La Californie travaille sur un projet de loi permettant aux parents d’enfants mineurs de supprimer des informations publiées sur simple demande. La logique même. Intitulée Social Networking Privacy Act, et proposée en mai, elle obligerait Facebook à supprimer les informations pointées du doigt en moins de 48 heures. Dans le cas contraire, l’amende serait de 10 000 euros par jour. Dernier rebondissement en la matière, le gouvernement australien entend redonner plus de contrôle aux parents sur les comptes de leurs enfants. Dennis Hood, membre du Parlement, déclare ainsi selon le Sydney Morning Herald : « Je crois que Facebook doit modifier sa politique en matière de contrôle parental et la législation doit être modifiée pour permettre aux parents de surveiller les activités en ligne de leurs enfants. Les conditions d’utilisation et la confidentialité des données interfèrent avec la capacité des parents à protéger l’exposition de la vie privée de leurs enfants. J’ai signifié ce problème au Parlement et aux médias car je pense qu’il est important que les parents aient les outils appropriés pour protéger leurs enfants. » De là à ce que la loi passe, il y a bien sûr un grand pas… Mais le mouvement prend de l’ampleur et les propositions de lois de ce type devraient continuer à se multiplier.

Quand on sait que 21% des internautes français âgés de 9 à 12 ans ont un profil Facebook, il y a du boulot… Et quand on observe l’attitude des différents gouvernements face au web en général, leur maturité sur les usages réels des internautes et le décalage entre discours et mise en place, encore plus. Hadopi le prouve en France depuis bien trop longtemps. Il reste du chemin à parcourir, gageons que Facebook anticipera la chose pour ne pas ternir sa réputation déjà bien entâchée en matière de droit à la vie privée.

Crédit image

Commentaires

  1. blog marketing
    17 juin 2011 - 8h24

    c’est surtout qu’à cet âge là les gamins devraient plutôt aller jouer au ballon ou lire des bouquins plutôt que de s’abrutir devant facebook….

  2. sarah
    1 septembre 2012 - 14h36

    il y a ceux qui font n’ importe quoi sur les resaux sociaux et ceux comme moi qui atendent 13 ans pour s’ inscrire (trouvez vous normal que l’ on soit inscrit sans surveillance des parents sur ces sites a 10ans) moi non
    je suis donc pour cette loi

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar