Comprendre le référencement naturel – Interview d’Antoine Leroux

antoineLe référencement… Si ce mot se retrouve dans la bouche de tous les blogueurs (un peu) confirmés, il reste obscur pour beaucoup. La capacité de Google (et des autres moteurs de recherche) à classer les pages dans un certain ordre en fonction des requêtes des internautes est le sujet de nombreux fantasmes. Le nombre d’idées reçues à ce sujet est faramineux. Si les référenceurs se tiennent chaque jour à l’affût de nouveaux indices et nouveautés, l’algorithme reste mystérieux. Référenceur reste un métier, n’est pas professionnel en la matière qui veut… Il reste toutefois possible de comprendre les bases du référencement naturel pour mettre toutes les chances de son côté quand on débute. Antoine Leroux, chef de projet référencement naturel pour l’agence Médiaveille, m’a fait le plaisir de répondre à quelques questions. Il tient également un blog sur son métier de référenceur. Dans cette interview, il a tenté de rendre accessible les notions importantes pour qu’elles soient compréhensibles de tous. Idéal donc si vous commencez votre blog emploi et si vous souhaitez qu’il soit lu par un public ciblé. Bonne lecture ! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires.

  • Bonjour Antoine, pour commencer peux-tu nous présenter ton poste et les fonctions que tu occupes ?

Je suis actuellement chef de projet référencement naturel au sein de l’agence Mediaveille, spécialisée dans le webmarketing, le référencement, l’étude & veille, les réseaux sociaux, etc. Mon rôle est d’accompagner les clients de l’agence (PME / Grands groupes / etc.) dans leur stratégie de référencement et ancrer celle-ci dans leur stratégie web globale. En relation directe avec les responsables des sites Internet, je dresse un état des lieux technique et éditorial de leur site pour en tirer des conclusions et leur préconiser les modifications à apporter afin d’améliorer leur site, non seulement pour un meilleur positionnement mais également pour créer un trafic qualifié. En effet, il est inutile d’optimiser le référencement d’un site Internet si c’est pour qu’il se positionne sur des requêtes sans rapport avec son contenu, il est bien plus pertinent de proposer aux internautes un site qui réponde à leurs attentes et donc un trafic de visiteurs intéressé à mes clients. En clair, mes missions portent principalement sur le conseil technique pour améliorer l’indexation des pages par Google et le conseil éditorial pour mieux répondre aux attentes de sa cible.

  • Le référencement est une obsession pour beaucoup. Peux-tu expliquer ce concept aux débutants ?

En effet, c’est une obsession pour beaucoup. Depuis mon entrée dans le monde du référencement j’ai pu observer un intérêt global croissant pour ce domaine, tout le monde en parle, chaque blog high-tech/web 2.0 qui essaie de se faire une place sur le web écrit quelques articles et balance les dernières nouveautés de Google et considère que c’est du référencement. C’est appréciable que ce domaine puisse intriguer autant, cependant le référencement ce n’est pas que suivre ce que disent les autres et essayer de le reproduire bêtement. Venons en au fait : le référencement c’est la mise en application de différents leviers afin de mieux positionner un site web sur les requêtes qui lui sont liées. L’objectif est donc de se positionner sur des termes en relation avec son contenu, avec ce que l’on vend, etc. et d’engendrer une augmentation du trafic. L’importance du référencement est donc là : mieux vous êtes positionné, en haut de la première page de résultat de recherche de Google par exemple, plus votre trafic pourra potentiellement augmenter.

On pourrait s’arrêter à ce simple objectif : création en masse de trafic. Cependant il est inutile de vouloir se positionner à tout prix sur toutes les requêtes du monde, car votre site Internet ne pourra répondre à toutes et les internautes ne resteront pas sur votre site bien longtemps et ne reviendront peut-être jamais. Il est plus pertinent de cibler certains types d’internautes et ainsi créer un trafic qualifié, qui reviendra, qui participera, qui achètera,… plutôt que de blaser les internautes qui seront déçu de ne pas avoir trouvé de réponses à leur question. Le fonctionnement du référencement est simple : vous avez un site, pour qu’il soit présent dans Google il doit être indexé et pour être indexé il faut que Google puisse arriver sur votre site. De là deux choses ressortent : il faut donc obtenir des liens depuis d’autres sites, de préférence des liens dans la même thématique ou depuis des sites de qualité, pour augmenter le nombre de portes d’entrée de Google vers celui-ci. Ensuite il est nécessaire que votre site soit correctement construit techniquement pour que Google puisse visiter l’ensemble des pages de votre site Internet et lire tout votre contenu. C’est alors qu’intervient la troisième étape et pas la moindre : le contenu. En effet, Google, via les liens arrive sur votre site, via la construction correcte de votre site indexe chacune des pages, il ne reste plus alors qu’à fournir un contenu clair et explicite afin que vous ressortiez sur les requêtes en relation avec votre contenu. Finalement c’est assez simple, non ?

  • Le référencement est optimisé par défaut sur les systèmes de gestion de contenu comme Dotclear. Certaines bonnes pratiques lors de l’écriture des billets peuvent néanmoins aider à mieux se positionner sur les moteurs de recherche. Lesquelles ?

Comme DotClear, comme WordPress, et comme plusieurs autres CMS abordables par tous. Le système de ping, intégré dans ces systèmes de gestion de contenu est suffisant, il permet de signaler aux moteurs de recherche et autres outils d’indexation du web de la présence d’un nouvel article. Cela n’améliore pas réellement le positionnement mais permet en tout cas d’être indexé plus rapidement dans les moteurs de recherche. Le titre d’un article est à optimiser, c’est à dire qu’il soit clair et compréhensible par l’internaute mais qu’il utilise quelques mots clés importants afin de donner aux moteurs de recherche de quoi thématiser votre article et ainsi améliorer le positionnement sur ce thème ou ce mot-clé. Le système de tag est difficile à gérer : il ne faut pas utiliser trop de tags pour un même article, il ne faut pas utiliser un tag qu’une seule fois mais bien l’utiliser pour plusieurs article sans quoi la page de tag n’offrira à Google et aux internautes qu’un seul contenu qui sera le même que votre article. Dans ce cas Google peut s’avérer capricieux et ne pas indexer votre article mais uniquement votre page de tag. De même les catégories de votre blog doivent être précises et indiquer clairement une thématique, plutôt qu’un terme générique comme « Mon métier », il est préférable de nommer la catégorie par le nom de votre métier ou votre objectif de carrière. La catégorie « divers » est à oublier si vous souhaitez réellement vous référencer car cela n’a aucune signification. Si vous le pouvez, je vous conseille également de découper votre contenu et d’offrir sur la page d’accueil de votre blog uniquement le début de votre article aux internautes et aux moteurs puis en cliquant sur l’article ils pourront lire le contenu complet de votre écrit.

Avec un blog il est devenu facile d’intégrer une vidéo ou une image, ne cédez pas à la tentation de ce contenu de ne plus rien écrire : décrivez l’image, décrivez la vidéo, dites-vous qu’un moteur de recherche ne peut pas voir les images ni lire une vidéo donc vous devez expliquer son contenu via un titre explicite (au lieu de « Vidéo trop marrante du jour » préférez « Vidéo d’un lapin qui descend les escaliers ») puis sous la vidéo essayez de définir son contenu et apporter votre avis ou d’autres informations.

  • Peux-tu nous en dire plus sur les éléments entrant en compte dans l’algorithme de Google, et les moyens d’en tenir compte ?

Dans le référencement il y a plusieurs écoles, dont deux qui se chamaillent en permanence : contenu VS lien. Certains référenceurs vous diront que quelque soit votre site, quelque soit sa forme seul le contenu pourra l’aider à se référencer. Pour d’autres le lien est le nerf de la guerre : plus vous obtenez de lien plus votre site Internet sera populaire et plus il sera facile de se positionner. Mais dans un blog, comme sur les blogs de Régionsjob, il y a une notion de plaisir d’écrire et de partager et pas obligatoirement de vendre à tout prix, donc le contenu est un atout non négligeable pour positionner votre blog. De même avec un gros client, il n’est pas toujours possible d’obtenir des milliers de liens depuis d’autres sites : certains demandant des échanges ou les responsables de sites ne souhaitent pas apparaître sur tel ou tel site.

Concernant les critères off-site, c’est à dire tout ce qui se passe en dehors de votre site et plus précisément les liens, il est fortement conseillé d’utiliser des ancres adaptées. C’est à dire mettre l’URL de votre blog sur un terme précis plutôt que la donner de manière brut : préférez par exemple « Référenceur » plutôt que « Visitez mon site » car le mot-clé sur le lien permet à Google de donner plus de poids à votre site sur ce mot. Dans les pages de votre blog il en est de même, positionnez vos liens sur un terme précis plutôt qu’un mot neutre ou un « lire la suite » qui n’aidera pas à vous positionner.

L’algorithme de Google est inconnu des référenceurs, nous agissons en fonction des observations que nous faisons au jour le jour sur certains éléments. Nous avons compris que la balise keyword est dorénavant inutile pour se positionner dans Google alors que le titre à lui beaucoup plus d’importance. Mais nous ne connaissons pas la part exacte que cela prend dans l’algorithme de Google. Ce qui est important pour le référencement actuellement ne le sera peut-être plus demain, mais en voici quelques uns : le nombre de liens, la qualité des liens, l’ancre sur les liens, la diversité des liens, l’utilisation de mots clés dans le titre, le contenu éditorial unique de votre site, la fraîcheur de votre contenu, l’architecture technique de votre site, (ordre non représentatif)… Je vous invite également à lire, le guide du référencement pour Google que le modérateur nous a présenté il y a presque un an maintenant : Le guide du référencement Google : SEO starter guide.

  • Quels conseils donnerais-tu à un débutant qui ne connaît rien au web, qui démarre un blog emploi et qui souhaiterais bénéficier d’une visibilité sur sa recherche d’emploi ?

Tout d’abord qu’il sache définir de lui-même quel sera le but de son blog emploi : se présenter ? Présenter ses capacités ? Présenter son métier ? Parler de sa vie privée ? Avant de se lancer il est préférable de savoir de quoi vous allez parler et à qui. Au lieu d’avoir comme titre de blog « Blog d’Untel », pourquoi ne pas utiliser un titre comme : « Untel – CV + métier », pour moi par exemple se serait « Antoine Leroux – CV chef de projet référencement » (ne cherchez pas je n’y suis pas, je préfère me positionner sur « référenceur »). Cela permet donc aux moteurs de recherche de positionner ce blog sur mon nom et prénom (il est préférable qu’un recruteur arrive sur mon blog emploi plutôt que sur mon profil Facebook) de plus je me positionne sur une requête simple et explicite qui cible le type d’internaute que je souhaite : le recruteur à la recherche de CV dans mon domaine.

Si il s’agit de votre blog emploi, bien évidemment vous pouvez parler de vous et de vos préoccupations personnelles, cependant prenez en compte qu’un recruteur potentiel lira également ce que vous avez écrit. Si vous parlez de vos compétences et de votre métier alors vous aller enrichir naturellement le contenu de votre blog avec des mots clés de votre thématique et ainsi augmenter le potentiel de positionnement de celui-ci sur votre domaine et toujours dans le même but : cibler les recruteurs et les personnes travaillant dans votre domaine.

Le titre de vos articles est également important : à lui seul il définit aux moteurs de recherche le contenu de l’article et c’est ce titre qui sera présenté aux internautes dans les pages de résultats de recherche. Il est donc nécessaire de présenter un titre utilisant des mots clés clairs, précis, évocateurs tant par la présence des mots clés que par le fait qu’en une ligne ils informent de ce que l’on trouvera dans l’article. Par exemple, cette interview faite par le Modérateur pourrait s’intituler : « A la recherche du trafic perdu, questions et réponses par Antoine », quel serait l’intérêt d’un tel titre ? L’internaute ne saurait pas ce qu’il va lire et le moteur de recherche n’aurait pas de mots clés pour aider à référencer un tel article. Alors que « 5 questions à Antoine Leroux sur le référencement naturel » est beaucoup plus parlant et permet alors à ce cher modérateur d’améliorer son positionnement sur « référencement naturel ». Bien évidemment le titre peut vous sembler moins original, mais rien ne vous empêche de conserver votre titre original en tant que sous-titre de l’article ou introduction au contenu.

Enfin, si vous parlez de votre métier régulièrement vous pouvez insérer des liens internes entre vos articles, voire relier votre page CV ou CV en pdf depuis des mots clés de votre texte. Si hier j’ai parlé de Google, qu’aujourd’hui je parle de Référencement, dans ce nouvel article sur le mot « Google » je mettrai alors un lien vers mon article traitant de Google. Second exemple : il s’agit là d’une interview sur le référencement, il est clair que depuis celle-ci il est intéressant de mettre un lien vers la catégorie référencement de ce blog. Bien évidemment, il va de soit que je ne vous conseille pas de blinder vos articles de liens vers d’autres pages même si il s’agit de liens internes uniquement vers vos propres articles. Il est important de considérer que ces liens doivent être perçus comme des compléments d’information à l’article en cours pour l’internaute.

  • Enfin, on dit souvent qu’il est important de s’adresser à ses lecteurs, et non aux moteurs de recherche… Peut-on concilier les deux ?

Bien sûr ! Google fonctionne via des algorithmes calculant selon plein de critères la pertinence d’un site. Ce que j’observe c’est qu’avant tout Google sans internautes ne fonctionnerait pas, qu’il se base sur les retours et la navigation des internautes et donc qu’il essaie de répondre du mieux qu’il le peut aux attentes des internautes. Pour cela, il essaie donc de comprendre comme le ferait n’importe quel internaute quel est la meilleure page. Donc en clair, en écrivant pour l’internaute avant tout on répond aux demandes de Google. Je ne pense pas qu’il faille essayer à tout prix de répéter dix fois les mots sur lequel on souhaite se positionner, il est préférable de plaire à l’internaute, d’utiliser les mots qu’il utilise, c’est à dire utiliser des outils comme Google Adwords Keyword Generator Tools, ou les suggestions de Google ou simplement voir dans son outil de statistiques quels sont les mots clés utilisés par vos visiteurs pour venir sur votre site. En utilisant toutes ses expressions utilisées par les internautes vous vous approcherez alors de ce qu’ils souhaitent et donc augmenterez vos chances de lectures. Personnellement je n’apprécie que modérément les articles qui traite rapidement d’un sujet sur les blogs, c’est à dire un titre + une vidéo + 2 lignes, car ils faussent la vision que peut avoir un blogueur débutant du réel impact du référencement. En effet ces blogs peuvent se permettre de tels articles non pas par leur contenu éditorial pauvre mais parce qu’ils sont populaires : ils ont beaucoup de liens entrants car soit ce qu’ils montrent est original soit parce qu’à un moment donné ils ont apporté une valeur ajoutée importante à l’actualité qu’ils ont donné. Je ne dis pas qu’il faille écrire un roman à chaque article mais qu’il faut avant tout apporter quelque chose en plus pour se démarquer des autres et ainsi augmenter le champ lexical de son article.

Pour conclure, le référencement est à votre portée à partir du moment où vous alliez contenu, titre précis, liens internes et liens depuis d’autres sites. Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à parcourir mon blog seo et les autres sites de ma blogroll.

Le site d’Antoine Leroux
Son blog SEO

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

  1. FmR
    22 septembre 2009 - 9h53

    Très intéressant, merci à Antoine !

  2. djenaï
    22 septembre 2009 - 10h33

    Article très intéressant! Merci!

  3. Gwaradenn
    22 septembre 2009 - 17h27

    Antoine vient de gagner de jolis liens, avec de jolies ancres dans un beau texte. C’est ça le référencement. 😉
    Article agréable à lire au niveau du contenu, mais un peu épais pour les yeux.

  4. mathieu
    30 septembre 2009 - 0h22

    Croustillante cette interview

  5. pascale
    5 octobre 2009 - 19h57

    Encore une fois j’ai appris des trucs; merci Modo!

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar